samedi 31 janvier 2015

Ne vous laissez pas berner


« Donc c’est Ganesha qui tue l’ego, car l’humilité est la seule chose qui peut réellement neutraliser votre ego. Pour faire preuve d’humilité, que faut-il faire ? Par exemple, ce pays (l’Inde) dans lequel vous êtes venus, des gens très simples, voyez-vous, vivent très simplement, ils n’ont pas toutes ces choses sophistiquées, ils mangent avec les mains, mangent sur des feuilles d’arbre plantain (bananier), vous voyez, et selon certaines dames qui ont habité ici, des Occidentaux qui ont habité ici, les Occidentaux les prennent tous pour des primitifs. Mais voyez la façon dont ils ont développé cet art, ce genre de souplesse et même cette façon de faire des sauts, vous ne pouvez y arriver. Or, quelle est la raison de ce genre de fonctionnement ? C’est l’humilité envers l’art. L’art doit être respecté, un gourou (professeur) doit être respecté, le respect est la seule façon d’apprendre quoi que ce soit. C’est comme enraciné dans le sang indien, Je pense, le fait de devoir obéir au guru sans réserve est implicite. 
Et ce gourou forme tant de personnes, il y a tant de filles là-bas (dans son école de danse). Il ne fait ça que pour exprimer son art. Il ne reçoit pas beaucoup d’argent, J’ai pu cela. Ils ont très peu de fournitures, et aussi, il ne pratique pas des tarifs très élevés. Mais le dévouement qu’il a ressemble à celui de Shri Ganesha envers sa Mère. Et la façon dont il est totalement impliqué dans ce qu’il fait, le reste n’est pas important. Ainsi, pour être humble, il vous faut retirer votre attention des autres choses, c’est quelque chose d’extrêmement important. Si vous dirigez votre attention sur vos autres problèmes, sur ceci, sur cela, ou si vous essayez de pratiquer Sahaja Yoga par d’autres biais, cela ne fonctionnera pas. C’est dans le cœur qu’il faut faire preuve d’humilité, être tout à fait humble. Il est innocent, c’est pour cela qu’il est humble. Si vous n’êtes pas innocent, alors vous ne pouvez pas faire preuve d’humilité, le signe de l’innocence, c’est l’humilité. 
Un enfant gentil, un enfant innocent et agréable est extrêmement obéissant. Ils obéissent tout simplement à ce que vous leur dites. Je sais qu’avec mes petits-enfants, un jour, nous sommes allés au Népal, et il faisait très froid là-bas. Leur mère avait dit qu’ils ne voudraient rien porter sur la tête. J’ai dit: “Cela va me prendre une minute.” Je les ai simplement appelés, et leur ai donné des vêtements ordinaires. J’ai dit: “Vous devez recouvrir votre tête.” “D’accord!” Ils l’ont mis sur la tête. Je l’ai ajusté correctement, et l’ai attaché. Ils avaient un drôle d’air mais cela ne les a pas dérangés. C’est ce qu’il nous manque et c’est pour cela que l’on constate un manque de profondeur. Non pas que cela vienne des conditionnements, Je dirais que les gens n’ont plus de conditionnements, même les Indiens sont devenus comme cela. Il est difficile pour eux d’être humbles, très difficile. On peut dire que c’est l’influence occidentale, ou peut-être que c’est parce qu’ils ont oublié leur passé, mais l’humilité est tellement importante. 
Par exemple, Je dois vous dire que dès notre enfance, bien que Je sois née au sin d’une famille chrétienne, il nous fallait toucher la Terre Mère et d’abord demander pardon, puis se toucher la tête. Et toucher les pieds de ses parents, et de tous les aînés de la famille – n’est-ce pas? Shri Mataji se tourne vers un Sahaja Yogi dans l’auditoire. Il fallait toucher les pieds de tous les aînés de la famille. Même ceux des vieilles servantes, voyez-vous, qui s’étaient occupées de nos frères aînés et tout cela – il fallait toucher leurs pieds. 
Mais il manque cette humilité et cette dignité que les aînés devraient avoir aussi. Mais quoi qu’il en soit, c’était notre devoir de toucher les pieds de tout le monde et de ne pas répondre aux aînés. Cela créerait une si belle atmosphère pour Sahaja Yoga. Si vous insistiez à vous demander: “Est-ce que je suis humble en faisant ceci?” Posez-vous simplement la question: “Ai-je été humble en faisant ceci, ou en disant ces mots?”…
Alors peut-être que c’est la façon de le faire en Occident, nous devons nous développer davantage, nous devons faire plus de publicité, parler davantage de nous-mêmes, nous vanter davantage de nous-mêmes. Plus vous le faites, plus cela réussira. On le voit tous les jours. Ils se vantent en disant: “Je crois que” – voyez, qui êtes-vous pour croire ou ne pas croire? Qui êtes-vous pour parler ainsi? Mais c’est une sorte de –voyez- votre image doit aller par là (influencer l’extérieur) un homme de caractère, ou avec un profil important. Qui a créé ce profil ? C’est absolument artificiel, absurde et il est très surprenant de voir que les gens s’inclinent face à des personnes si artificielles. Peut-être qu’ils sont aussi artificiels, c’est pourquoi ils s’inclinent devant ces personnes artificielles. 
Cela me surprend. Je veux dire, ce sont des escrocs bien connus, donc les gens savent que ce sont des escrocs, ils ont fait toutes sortes de choses, mais pourtant ils se prosternent devant eux. Peut-être parce qu’ils veulent en tirer une sorte d’avantage matériel- très bien, Je ne sais pas - une sorte d’avantage artificiel. Même être pris en photo avec un tel homme est considéré comme quelque chose de vraiment formidable. 
Les Sahaja Yogis ne doivent pas se laisser abuser par cela. Ils doivent voir clair dans le jeu de cette plaisanterie, de cette dramaturgie, comprendre ce qui se passe. Et cela doit aussi les renvoyer à eux-mêmes, les renvoyer à faire leur introspection: “J’espère que je n’ai pas cela en moi.” Quelquefois nous nous moquons des autres, mais nous sommes nous-mêmes en plein dedans. » 
Shri Mataji Nirmala Devi, Raja Rajeshwari. 06/12/1991 

La vie actuelle est une illusion, une "maya" dans laquelle nous pouvons nous faire influencer. 
Qu'est-ce qui peut nous protéger de gens qui ont l'air bienveillants ou d'idées qui sont bonnes en elles-mêmes mais qui ne sont peut-être pas adaptées à une situation donnée? C'est de ne pas nous identifier à notre ego et pour cela, l'humilité est un moyen très efficace associé à l'introspection.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire