samedi 21 février 2015

L'humilté permet de tout apprécier

« Certains Sahaja Yogis, de certains pays, on m’a toujours rapporté que soudain, certains se mettent à dire que: "Mère m’a donné des pouvoirs spéciaux." Ou alors ils disent: "Je suis Maha Mataji. " Il y en avait un comme cela, qui disait : "Je suis Maha Mataji." Je n’ai même jamais dit : "Je suis Mataji" c’est vous qui m’appelez comme cela, Je n’ai jamais dit cela. Mais celui-là a dit: "Je suis Je suis Maha Mataji." On peut dire de lui qu’il est fou, on peut dire de lui n’importe quoi, mais manifestement, son arrogance s’est tellement développée qu’il ne se rend pas compte de ce qu'il dit. C’est aussi de cette façon que l’on flatte l’ego. C’est aussi de cette façon que l’on flatte l’ego d’un leader, en l’agressant. Plus vous l’attaquerez, plus il réagira. Et lorsqu’il réagit, son ego continue de s’enfler, c’est comme cela. 

Comme Je vous l’ai dit, nous allons aujourd’hui célébrer Raja Rajeshwari. Je ne vous ai jamais parlé de cela auparavant. Je ne vous ai jamais demandé de lire la Gita non plus, pour la même raison. Je ne vous ai jamais dit qu’Elle est Raja Rajeshwari, cela risque, encore une fois, de pénétrer votre ego: "Comment pourrait-elle être la Reine de toutes les Reines? Bien sûr, pour la Mère du Christ, ça va, mais pas Mataji, c’est trop." Alors Je ne vous en ai jamais parlé. J’ai dit: "Baba, Je suis une humble Mère, c’est tout, une Sainte Mère, c’est tout, qui crée des trous ici (au Brahmarandra), peut-être. " 

Quoi qu’il en soit, J’ai pu comprendre quel était le problème, et nous avons géré beaucoup de choses avec beaucoup d’humour. Pourtant J’ai l’impression – voyez comment sont ces artistes, ces gens, la façon dont ils créent des choses. Il se peut que cela ne corresponde pas à votre idée de la décoration, ou le reste. Vous pourriez dire que c’est assez vulgaire, ou peut-être ceci, cela, vous voyez, c’est toujours du mental: "Il aurait pu y en avoir moins, il devrait y avoir de l’espace" et tout cela. Vous pourriez commencer à critiquer, parce que c’est l’une des caractéristiques de ceux qui manquent d’humilité, ils pensent qu’ils ont la compétence pour tout critiquer : "Oh, je n’aime pas cette couleur, ce n’est pas bien. " Mais l’artiste l’a fait du fond du cœur, appréciez cela. 

Donc le deuxième point c’est l’appréciation. Appréciez votre vie; quelle qu’elle soit, appréciez-la, acceptez-la, mais pas avec réticence. Toutes ces idées, cette mentalité que l’art signifie ceci, que l’art signifie cela, nous ont conduit à la situation où nous n’aurons plus de Rembrandt, ni de Michel Ange, c’est terminé. Ce n’est pas mental, l’art n’est jamais mental, il vient de l’intérieur. Et tout ce qui vient de l’intérieur ne peut être comparé avec quelque chose d’extérieur, nos idées (sur l’art).… 

Si vous pouvez tout apprécier, alors vous êtes humble. Si vous savez apprécier chaque expression, alors vous êtes humble. Cette humilité vient d’un tempérament très profond, parce qu’elle vient du Mooladhara. Et voilà ce qu’est Shri Ganesha. Imaginez ! Il a un petit rat pour se déplacer. Il n’a pas de voitures Impala ou de Rolls Royce’s. Il se déplace, malgré son gros ventre, sur un petit rat. Il n’affirme pas ses pouvoirs – Il est si humble, Il est si doux et il est le créateur de tous les rythmes, les choses et les vibrations. » 
Shri Mataji Nirmala Devi, Raja Rajeshwari. 06/12/1991 
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire