jeudi 29 janvier 2015

L"humilité est un rempart contre l'agressivité



« Beaucoup de noms de la Déesse ont été décrits, surtout, Adi Shankaracharya l’a appelée Raja Rajeshwari (Rajalakshmi), signifiant qu’Elle est la reine de toutes les reines. Pour la Vierge Marie, ils ont également utilisé ce titre en Occident. Ces idées viennent de la religion païenne, comme Je vous l’ai dit précédemment, et non pas de la description qu’a fait la Bible de la Vierge Marie. Cela montre qu’il y a eu beaucoup de changements dans le texte de la Sainte Bible. Et il y a eu aussi beaucoup de transformations dans les écritures indiennes, même dans la Gita. 
Et c’est ainsi que toutes les religions ont commencé à dérailler. Et les intellectuels ont exploité cela, se sont mis à projeter leurs propres idées, disant des choses, décrivant des choses qui allaient absolument contre le Pouvoir Divin. Vous êtes tous très chanceux d’avoir, sur terre, découvert la réalité, et d’avoir vu que toutes ces choses (interprétées comme) mythologiques sont réelles, que tout ce qui est intellectuel n’est pas juste, aussi, que ce qui est utilisé dans le but de diviser les gens n’est pas vrai. Parce que nous croyons en toutes les religions, c’est pourquoi tout individu soi-disant religieux est contre nous, parce qu’on est censé croire en une seule religion et combattre toutes les autres. Si vous croyez en toutes les religions, alors cela signifie que vous n’êtes pas du tout religieux, c’est le concept, et cela les choque que nous croyons en chaque religion, que nous respectons toutes les Incarnations et que nous croyons en l’intégration de toutes ces Déités. 
Quant à Ganesha, cela a dû être une grande révélation pour vous autres qui venez de pays occidentaux. Même dans le Nord, Je ne trouve pas que Ganesha soit autant vénéré que dans le Sud, surtout dans cette partie (Madras), et également dans le Maharashtra. Parce qu’au Maharashtra, nous avons huit swayambhus de Ganesha, et ils y croient tous. On dit aujourd’hui que c’est de la foi aveugle, et ceci et cela, mais maintenant vous avez vu le Ganesha qui se tient derrière moi, en moi, c’est juste pour prouver qu’il existe une Déité appelée Ganesha. On vous donnera ces photos, où l’on voit la moitié de Ganesha assis ici, ainsi que mon sari et le reste. Mais tout cela, c’est pour vous convaincre qu’il y a une Déité qui est Shri Ganesha, et qu’il agit, œuvre par le Mooladhara. 
Les Indiens ont cette connaissance depuis des milliers d’années. La danse de kuchipudi a commencé sept siècles avant Jésus-Christ, ainsi vous pouvez concevoir que le concept de Ganesha vienne de milliers d’années. Donc, les gens étaient très évolués spirituellement dans ce pays, et ils savaient ce que sont les Déités, à quoi elles ressemblent, quels sont leur rôles. Bien que, vis-à-vis du grand public, c’était une connaissance secrète, quoi que les Saints disaient, était accepté, parce qu’il n’y avait pas d’ego à ce sujet. 
J’ai essayé de trouver pourquoi, en Occident, les gens développent tellement d’ego. Je n’ai pas encore été en mesure d’en trouver la raison fondamentale. Pourquoi est-ce que ce genre d'agressivité entre par l'ego?
On peut dire que cela vient de la compétitivité et du reste, mais c’est (toute) l'histoire de l'Occident. Même les personnes qui suivaient les enseignements du Christ - qui n’était rien d’autre qu’humilité, écrite en grosses lettres absolument partout - ces gens étaient encore très agressifs. Or, l'humilité est la principale chose qu'il faut comprendre. Et vous serez surpris que l'humilité s’appelle "vinay", qui est la qualité de Shri Ganesha - Vinayaka. "Vidya vinayen shobhate" : "Vidya", signifiant la connaissance, n’est mise en valeur que par l’humilité. 
Donc, l'humilité, vous l'avez vue hier chez ce grand artiste et ces grands gourous qui étaient là. Et le gourou m'a invitée à son académie et il m’a fait toutes sortes d'offrandes, comme on ferait à une déesse. J’ai été tellement touchée par son acceptation empressée de moi-même et de Sahaja Yoga. Même Kalakshetra, qui a été dominée par la Société Théosophique - bien que cette dame ne s’en soit pas trop occupé - elle a créé ce grand auditorium et le reste, et elle a tout dédié à l'art. Elle n'a pas permis à la Société Théosophique d’y entrer.
Malgré tout cela, voyez la façon dont ils m’ont acceptée, chacun d'eux. On peut voir très clairement leur dévouement et leur compréhension. Être humble avec un saint est véritablement une loi non écrite dans ce pays. Et un saint ne doit pas être mis en doute, ne doit pas être dominé. Quel que soient ses propos, ils doivent être acceptés. Donc, la première qualité que Ganesha devrait nous donner, c’est "vinay", "vinay" signifie l'humilité. 

L'humilité n’est pas superficielle, par exemple vous dites toujours: "Désolé" ou "excusez-moi, j’ai peur que", ce n’est pas ainsi, ce n’est pas faire de la fanfaronnade ("vatik"), ce ne sont pas juste des mots. Mais c'est de l'intérieur que doit venir l'humilité. 
Or, l'humilité, est bien sûr, est toujours entachée par l'ego. Et l'ego vous tient juste à flot. Et vous ne voyez jamais que vous avez été égoïste. Même quand Je parle de l'ego, les gens pensent que Mère dit cela à propos de quelqu'un d'autre, là-bas. Ils ne pensent jamais que c'est eux qui ont cet ego.» 
Shri Mataji Nirmala Devi, Raja Rajeshwari puja, Madras, Inde du sud, 06/12/1991 
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire