mardi 16 décembre 2014

Le jugement dernier passera par l'éveil de la Kundalini

« Le temps est venu pour vous d'obtenir tout ce qui a été promis par les Ecritures. Non seulement dans la Bible, mais dans toutes les écritures du monde. Le temps est venu aujourd'hui que vous deveniez un chrétien, un brahmane, un "peer" (saint soufi), seulement par l’éveil de votre Kundalini. Il n'y a pas d'autre issue. Et le Jugement Dernier (la Révélation), c’est maintenant. Ce n’est que par l’éveil de votre Kundalini que Dieu va vous juger. Comment est-ce qu'il va vous juger autrement ? …Et comment votre spiritualité va-t-elle être jugé? Comment une graine est-elle jugée? 
En la faisant germer. Lorsque vous faites germer une graine et quand vous voyez sa faculté de germer, vous savez alors si c’est une bonne ou une mauvaise graine. De même, vous serez jugés par la façon dont vous avez germé, la façon dont vous avez reçu votre Réalisation, la façon dont vous la conservez, la façon dont vous la respectez. C’est ainsi que vous serez jugés, pas sur le genre de vêtements que vous portez, pas sur la coordination de vos vêtements, ni sur votre coiffure. Pas sur les postes importants que vous occupez et les grands hommes politiques et les grands bureaucrates que vous devenez. Pas par le type de maisons que vous avez construit, ni sur le genre de soi-disant prix Nobel que vous avez gagné. Vous n’allez pas être jugé sur votre travail philanthropique qui vous amène à penser que vous avez donné tant d'argent, tant de ceci- car si vous avez donné autant d'argent, il y aura un gros ego qui se balancera quelque part et qui vous fera régresser. 
C’est un jugement par lequel une petite plume aura plus de poids, beaucoup plus de poids qu’un navire. C’est une sorte différente de jugement, de personnalité. Vous pouvez voir comment le Christ a été jugé par les êtres humains et comment il a été jugé par Dieu. Il est venu (sur terre) et a vécu dans de la paille, comme une plume. Sa mère n'a jamais ressenti son inconfort. De même, ceux qui n’ont pas été des oppresseurs, ou qui n’ont pas réprimé les autres, seront jugés comme étant de première classe. 

L'éveil de la Kundalini a en lui-même des défauts inhérents. Intrinsèquement, la Kundalini a quelques défauts, à cause de vos karmas précédents. Car à cause de ce que vous avez fait dans cette vie, à cause des choses que vous avez acceptées comme une réalité, qui sont juste des concepts, car comme vous ne connaissez pas l'absolu, quoi que vous fassiez sera teinté d'ignorance. Quoi que vous ayez fait dans l'obscurité possédera une particule obscure en lui. Donc, si, sans savoir ce qu’est la Réalisation, vous avez propagé les propos : "Oh, nous sommes de grands saints, Ceci, cela", vous n’aurez aucune chance. Si vous pensez que vous êtes une personnalité très divine, et que vous êtes déjà une âme réalisée, aucune chance! Tous les prêtres de toutes les religions seront les derniers à recevoir la Réalisation. 
Valmiki, dans son Ramayana, a dit très clairement, il y a une histoire très intéressante, celle d’un chien à qui on a demandé : "qu'est-ce que tu veux être dans ta prochaine vie? " Alors il a dit : "faites de moi ce que vous voulez sauf un "Mathadhish." Une personne – une personne qui est "Mathadhish" est comme un prêtre.Donc : "faites de moi n’importe qui, n’importe où, mais pas un prêtre." Imaginez un chien avec une telle sagesse ! Mais Je ne dis pas que tous les prêtres sont comme ça, il se peut que certains soient vraiment sincères, certains peuvent être vraiment Réalisés, peuvent être certifiés par Dieu. Mais Je suis sûre qu'ils ne sont pas acceptés par la multitude, J’en suis sûre. Parce que J’ai vu votre histoire et le reste. J’ai vu que tous ont été rejetés et ont été torturés. Mais maintenant, le temps est venu de juger le juste et le faux. Vous ne pouvez plus crucifier les gens, vous ne pouvez pas. Tout le monde sera jugé par l'éveil de la Kundalini. » 
Shri Mataji Nirmala Devi, programme public, Caxton Hall, Londres, 10/12/1979 
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire