mercredi 17 décembre 2014

L'attention est au départ confuse


« Mais après avoir obtenu votre Réalisation, vous n'êtes toujours pas identifié avec cet état d'esprit où vous voyez votre ego et votre super ego comme des mythes. Vous êtes encore rattrapé par votre ego et votre super ego, et c'est pourquoi votre attention est toujours confuse.

Une attention simple et pure chez un enfant innocent, lui permet de tout voir avec "pratyaksha", c'est-à-dire selon une expérimentation réelle d’une chose, car un enfant n'a pas de mémoire. Alors il devra se brûler la main pour sentir que cela brûle, il devra toucher quelque chose de froid pour savoir que c’est froid. Sa mémoire n'est pas encore construite. Ainsi, il vit selon l'expérience réelle et cette expérience réelle devient un souvenir. Et une fois que la mémoire s’est construite, toute la personnalité en est influencée. 
Tous les conditionnements viennent des souvenirs. Vos lectures et même l’atmosphère entière associée à un souvenir vous reviennent.
Vous voyez parfois, vous sentez un savon particulier, ou disons, une rose, quand tous les souvenirs liés au parfum de cette rose vous reviennent parfois, vous pouvez vous sentir vraiment exalté - parfois, peut être parfois très malheureux, quelle que soit la situation (du moment). Donc, vous pouvez vous sentir heureux ou malheureux, car toutes les expériences que vous avez eues ont créé votre mémoire. Cette mémoire peut vous avoir donné du superego, ou peut-être de l’ego, cela pourrait être le cas. Si cela a été de l’ego… vous devez vous être senti heureux, si cela satisfait votre ego, vous vous sentez très heureux. Si cela ne satisfait pas votre ego, si c’est du superego qui vous opprime, alors vous vous sentez très malheureux.

Donc ces deux choses - le bonheur ou le malheur- sont des états montrant que vous êtes toujours dans le mythe, le mythe existe toujours et vous devez encore aller au-delà de ce mythe. Alors, si vous vous sentez bien à propos de certaines situations, vous devriez savoir qu’avant la Réalisation, on n’est heureux que parce que cela donne un certain soutien au gonflement de l’ego. Et si vous n'êtes pas satisfait, alors vous devriez savoir qu'il y a une sorte d’oppression sur votre ego et un développement du superego.
Ainsi, ces deux sortes de situations ne vous ont été d’aucune aide, d’aucune aide pour votre croissance, et ces deux institutions (ego, superego) se développent tellement que vous êtes loin de la véritable expérience. La véritable expérimentation s’arrête parce que votre attention est vraiment embrouillée: si vous allez d'un côté, sur le côté gauche, votre attention est brouillée par la peur, la douleur, le malheur, le désespoir, le découragement. Si vous allez trop de l'autre côté, sur le côté droit, même un peu aussi, vous commencez à devenir exalté, excité, trop dominateur. »
Shri Mataji Nirmala Devi, discours sur l'attention, Dollis Hill, Londres 26/05/1980 

Un bébé jusqu'à trois ans au moins développe l’intelligence sensorimotrice, il veut tout goûter, sentir pour découvrir son environnement. C'est là qu'il se créé les premiers souvenirs.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire