vendredi 19 décembre 2014

Est-ce qu'on conserve toujours sa Kundalini à l'état d'éveil?

« La Kundalini qui s’élève peut aussi retomber. C’est un risque inhérent à la personne. Beaucoup de gens m’ont demandé: "Mère, si nous recevons la Réalisation, la conservons-nous?" Elle demeure en vous, une partie demeure. Parfois, c’est une partie très mince qui redescend, parfois c’est toute la Kundalini. Elle est aspirée vers le bas. Si c’est le cas, vous direz : "nous commençons à douter." Où est-il écrit que "Vous serez élevés et placé à une formidable (position), quelque soit vos problèmes." Est-ce possible? 
Même d'ici, si Je dois aller en Inde, Je dois recevoir des inoculations et des vaccins, et Je dois avoir mon passeport, passer par un entretien - alors si vous devez entrer dans le royaume de Dieu, vous serez jugés. Non seulement jugés, mais en supposant que vous repêchiez quelqu’un qui n’est pas vraiment au niveau, et que la personne soit, en quelque sorte, autorisée à entrer dans l'avion, peut-être qu'on lui demandera de redescendre de l’avion, c’est possible. Et cela se produit avec certaines personnes dont la Kundalini retombe (au sacrum). 
C’est un très, très mauvais signe. Cela vient de nombreux problèmes : comme des (faux) gourous, du fait d’aller aux mauvais endroits, aussi d’aller voir les esprits errants et de faire de la magie noire et, également de s’incliner devant des gens qui ne sont pas des Incarnations, d'adorer un mauvais type de divinités et de faire également des rituels fous. Jeûner au mauvais moment et ne pas comprendre les signes de jeûne et du ritualisme, ne pas comprendre les chakras et la connexion, ni ce qu’est la synthèse complète de Sahaja Yoga. Et la Kundalini retombe. Chez certaines personnes, vous avez vu que la Kundalini s’élève et retombe immédiatement, c’est une chose très, très dangereuse qui est vraiment très gênante aussi. Mais pourtant, on peut corriger cela. 
Le dernière danger qui nous guette, qu’il faut savoir, c’est le fait de commencer à penser que l’on est devenu Dieu ou pareil à certaines Incarnation ou quelque chose de ce style. C’est le plus grand danger. Et ensuite, vous commencez à faire la loi et à réprimander les autres ou à établir toutes sortes de despotisme, ou à devenir très satisfaits de vous-même. C’est un très grand danger. L'humilité est la seule façon d’y arriver : savoir que vous êtes face à un océan. Vous êtes montés dans le bateau, d’accord, mais vous devez connaître beaucoup de choses, comprendre beaucoup de choses, et vous devez encore vous occuper de votre "chitta"(attention), de votre conscience (awareness). 
Et vous devez encore agir de manière à vraiment vous établir comme un Sahaja Yogi à part entière, de manière à ce que la collectivité devienne une partie intégrante de votre être, de manière à ce qu'il ne vous reste aucun doute. De la conscience sans pensée, vous vous lancez dans la conscience sans doute. Tant que cela ne se produit pas en vous – ce n’est pas une idée, mais c’est un état où seule la Kundalini va s’élever, chaque fois que vous lèverez les mains. Tant que vous n’avez pas atteint cet état, s’il vous plaît, essayer d’y arriver, ne soyez pas paresseux. Vous devez aller voir autour de vous, rencontrer des gens, leur parler. Plus vous en parlerez, plus vous le ferez, plus vous donnerez, plus cela coulera. Plus vous resterez chez vous : "Oh, je fais mon puja à la maison." Rien, cela stagnera et stagnera. 
Vous devez donner à d'autres, vous devez penser aux autres. Des milliers d'entre eux doivent recevoir la Réalisation et c’est pourquoi il est important que ne soyez pas bouffis d’orgueil à l'idée que vous manifestez déjà tous les pouvoirs du monde. Jamais. Lorsque ces pouvoirs se manifestent réellement, vous n’êtes vraiment pas conscients d'eux, pas du tout... C’est aussi simple que cela, vous savez que vous devenez une personne très simple, absolument simple, car il n'y a pas de camouflage, il n'y a aucune complication. Vous êtes cela. » 
Shri Mataji Nirmala Devi, programme public, Caxton Hall, Londres, 10/12/1979 
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire