jeudi 11 décembre 2014

Deux ou trois petites choses pour plaire à Shri Ganesha

« Il y a un autre point très important dont Je dois vous parler aujourd'hui, qui n’est pas tant lié à Shri Ganesha, sur lequel nous faisons toujours des erreurs, en Inde surtout, il y a eu beaucoup d'erreurs comme ça. Je vous donne donc un exemple, celui de monsieur X qui est un grand Sahaja Yogi, dans le sens où c’est un grand organisateur. Il a fait ceci, cela, et nous commençons à l'adorer, ou alors à en être jaloux, l'un ou l’autre se produit, soit nous l’adorons soit nous en sommes jaloux. Or, si vous adorez cette personne, vous devriez alors suivre ses pas. Et si vous en êtes jaloux, alors il y a encore plus de raison pour suivre ses pas afin de devenir comme lui.
Je parle ici de sagesse. Mais au lieu de cela, lorsque vous adorez - même si vous êtes un garçon ou une fille, vous lui sauterez au cou, vous le prendrez dans vos bras pour l'embrasser, vous ferez toutes sortes de choses idiotes, qui n’ont pas besoin d’être exprimées de cette façon.

Par exemple, il m’est arrivé, quand Je suis arrivée à Londres pour la première fois, Je n’avais jamais connu cela, et quelqu'un d’assez costaud, vous voyez, est tout simplement venu vers moi et m'a étreinte et m'a prise dans ses bras, et Je ne savais plus où regarder. J’étais –
Shri Mataaji éclate de rire ainsi que les Sahaja Yogis.
Et il m’a donc prise, comme Je ne savais pas le dire dans cette langue, Je lui ai dit en marathi: "Pose-moi par terre" Tout cela donc - 

Gros rires.
Donc c’est assez drôle, même, Je veux dire, Je n’ai pas l'habitude des embrassades du tout, pas du tout. Quelqu’un m’embrasse, cela m’effraie, vous savez. Mais Je peux embrasser une dame ou un garçon, un jeune garçon, ça va, Je peux le faire, mais pas les hommes, Je ne peux pas les embrasser – c’est très drôle, n’est-ce pas ?  
Rires
Donc, cette sorte d'adoration, n’est pas très sage. L'adoration doit se ressentir dans le cœur ....

Et c’est ainsi que parfois, il n’y a plus de "maryadas", même entre nous. Donc il devrait y avoir des "maryadas".
Maintenant, le sentiment de jalousie est une autre chose. J’ai vu que lorsque les gens sont jaloux, ils commencent à venir se plaindre de la personne, ou d’une autre, ou de ceci, Je sais ce que c’est. La jalousie est la pire malédiction qui l'on puisse avoir, Je pense, parce que, voyez-vous, vous ne pouvez plus voir ce qui est bon (chez l’autre). Parce que, vous voyez une personne normale, vous êtes jaloux d'une telle personne, puis vous vous sentez que, comme vous êtes jaloux, cela vous donne le droit d’agir comme vous voulez. Vous dites simplement : "Je suis jaloux de toi, parce que tu es très bien, donc, maintenant, je peux être très mauvais." Je veux dire - d'abord au début, les gens disaient que la jalousie était une mauvaise chose ; ça pouvait aller. Mais maintenant, cette mauvaise chose est considérée comme un – comment dites-vous – un chantage, vous voyez, vous l'utiliser pour faire du chantage aux autres : "Oh, d'accord, je suis un homme mauvais, c’est comme cela, tu es un homme bon, d'accord, et alors quoi? " Juste comme ça, c’est utilisé comme un pouvoir (sur l’autre)...

Ainsi, il faut faire preuve de sagesse. Lorsque vous faites preuve de sagesse, la sagesse est votre gloire. En étant sage, vous serez loyal envers vous-même et envers les autres. La sagesse est comme un océan, on ne peut pas la décrire en une conférence, essayez simplement d’apprécier votre sagesse. Et la plus grande sagesse de Shri Ganesha, c’était qu’il était totalement dévoué à sa Mère, c’est tout, rien ne le dérange. Et lorsque vous êtes totalement dévoué, alors vous comprenez que vous abandonnez votre ego et votre surperego à votre Mère, pour qu’Elle s’en occupe, puis vous vivez en pleine innocence. 
Et pour pouvoir aussi, au niveau physique dira-t-on, développer en soi le Ganesha tattva, le principe de Ganesha, on doit manger des choses qui émettent ce principe de Ganesha. Comme par exemple, les "chana" (pois chiches), comme - Je l'ai découvert - les noisettes. Puis, vous pouvez essayer d'utiliser beaucoup de citrons, voyez-vous, c’est une bonne idée. Tous ces aliments vous donnent un bon Ganesha Tattva. 

Donc il faut utiliser toutes ces choses, et il y a beaucoup d'autres choses, que l'on peut voir, qui vous aideront à développer votre Ganesha Tattva. Mais la plus importante, c’est de contrôler votre regard. Ne regardez pas ce qui (peut) représenter une tentation, dirigez votre regard vers le sol. Observez simplement votre regard, quand vous croisez quelqu’un de l’autre sexe, observez alors comment vous regardez cette personne, avec concupiscence, avec lascivité ? Et si vous prenez conscience de cela, alors vous commencerez à très bien nettoyer votre regard. 

Une autre chose, c’est qu’au niveau physique, vous devriez essayer de faire un ou deux exercices (d’assouplissement) pour être capables de vous asseoir à plat sur la Mère Terre, parce que cela vous aidera (à nettoyer votre chakra du Mooladhara). Donc, avant de faire la méditation pour Shri Ganesha, vous devez toujours faire ces exercices, pour décontracter les muscles afin d’entrer plus largement en contact avec la Terre Mère. 
Cela vous aidera.» 
Shri Mataji Nirmala Devi, Ganesha Puja, Tivoli, 11/09/1983 
Il faut avoir une large assise sue le sol, assouplir ses adducteurs pour pouvoir entrer en contact avec le sol. Voici les exercices pour le Mooladhara que Shri Mataji a conseillés.  
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire