mardi 11 novembre 2014

Dieu la Mère



« Je m'incline devant tous les chercheurs de la vérité.
Comme vous êtes des chercheurs de la vérité, quoi qu’il sera dit, pour commencer, vous ne devriez pas l’accepter. Les gens peuvent clamer ce qu’ils veulent, mais cela ne signifie pas que vous devez y croire.
Mais il faut savoir que la vérité est ce qu'elle est; nous ne pouvons l'organiser, nous ne pouvons pas la manœuvrer, nous ne pouvons pas la créer: elle est, elle était et elle sera. Et Je vous ai parlé hier ce qu’est la vérité, et la vérité c’est que vous êtes l'Esprit. Vous n'êtes pas ce corps, vous n'êtes pas de ces conditionnements, votre ego, vos émotions: vous êtes l'Esprit. C’est une chose (à savoir).
Et puis, il y a un pouvoir subtil, une force de vie, la Puissance de l'amour de Dieu, qui réalise tout le travail du vivant, tout le travail de l'évolution, toute la création et toutes les choses réconfortantes et joyeuses, que nous ne percevons pas et dont on a parlé dans toutes les Écritures. Par exemple, dans la Bible, on parle de la Puissance Omniprésente de Dieu; ou dans le Coran, on l’appelle Gudran [Rouh ou al-Qudus]. En sanskrit, c’est la Param Chaitanya. Dans toutes les religions, dans toutes les Écritures, qui sont sensées, on a écrit à ce sujet.
Donc, la première chose à faire, c’est de ressentir ce pouvoir. Tant que vous ne pouvez pas ressentir ce pouvoir, vous ne pouvez comprendre aucune religion, ni les gens qui sont venus en tant qu’Incarnations, Prophètes ou Saints. Et c’est pourquoi, tous les saints ont eu à souffrir, toutes les Incarnations ont eu à souffrir, parce que les gens, en général, ne savaient pas qu'il y avait un pouvoir subtil de l'amour de Dieu.
Il est dit qu’il y a Dieu le Père, Dieu le Fils, (et Dieu le Saint-esprit). Il doit y avoir Dieu la Mère. Dans toutes les religions, sauf pour le christianisme, ils ont parlé ouvertement de cette Mère primordiale. Même les Grecs le savaient, les Babyloniens le savaient. Je suis surprise que même en Amérique du Sud, il y a eu un grand, un très grand éveil à cette connaissance et qu’ils vénéraient la Dieu la Mère.
Mais de toute façon dans le christianisme - Je pense que c’est venu de Paul, qui était un Romain pour commencer, et un officier tyrannique, qui a même tué un disciple du Christ, Stephen (Etienne). C’est lui qui a changé l'image totale du christianisme.
Il n'a jamais connu le Christ, il était épileptique et quelqu’un de très colérique; et il s’est même battu avec Matthieu, parce qu'il ne pouvait pas accepter l'Immaculée Conception du Christ.
Une personne qui n'est pas même Réalisée, qui a mené une vie aussi tyrannique, pourquoi est-il venu au christianisme? Il est venu au christianisme parce qu'il pensait que c’était une très bonne plateforme pour se lancer.
Je fais face à cela aussi avec Sahaja Yoga : il y a des gens pratiquant Sahaja Yoga qui viennent quelques fois, et qui pensent simplement que c’est une belle affaire mondaine qu'ils peuvent manipuler, alors ils essaient de prendre sa direction et le pouvoir. Ils ne se sentent même pas les vibrations, ils ne se sentent même pas la Puissance Omniprésente, mais ils pensent que cela est une bonne plate-forme pour occuper.
Et ce Monsieur Paul s’est réincarné en Saint Augustin et il a fait encore bien pire pour le christianisme. »
Shri Mataji Nirmala Devi, deuxième programme public, San Diego, USA, 31/05/1990

Le personnage d'Étienne, premier martyr de la chrétienté, est sans doute à l’origine du culte des saints. Son nom provient du grec Stephanos, qui veut dire "couronné", c’est pourquoi en langue anglaise il est connu sous le nom  de Stephen.

Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire