mardi 18 novembre 2014

Ne prenez pas tout au pied de la lettre

« Donc, ce que nous devons faire maintenant, c’est comprendre qu’avec Sahaja Yoga, il faudrait mieux ne pas faire quelque chose de ce genre (comme le fanatisme des jaïns). Quoi qu’on vous dise, vous devez comprendre pourquoi il en est ainsi. Vous connaissez le modus operandi, vous savez tout sur tout de Sahaja Yoga. Vous connaissez tout le sujet, donc il n’est pas pour vous, en aucune manière, de succomber à des arguments ou des grand discours, des grandes annonces et de vous mettre à quelque chose d’incorrect. Il est très important, en tant que Sahaja Yogis, de comprendre ce qu’est l'équilibre. 

Bien sûr, Je dit toujours que les Occidentaux, par exemple, peut-être aussi les Australiens, devraient consommer plus de glucides, parce qu'ils mangent beaucoup de viande, de sorte qu'ils peuvent se mettre à prendre des glucides, mais cela ne signifie pas se mettre au végétarisme, aucunement. Je veux dire, que c’est pour compenser. Et en Inde, je dis toujours qu’ils doivent consommer plus de viandes, cela leur fera du bien. Mais alors, en aucun cas, Je ne dis qu’il leur faut manger de la viande et rien d'autre. Mais il faut trouver un équilibre et une fois que vous l’aurez, vous serez surpris de voir que vous vous sentirez vraiment détendus, bien mieux, tellement illuminé et les vibrations couleront bien mieux que d’habitude. 
Donc, soyez attentifs à la nourriture, idem pour les vêtements. Vous ne devriez pas être tout le temps "fan" d’une tenue, qu’il fasse chaud ou froid ou tempéré. Ce que vous devez faire, c’est porter quelque chose qui vous ira bien. Maintenant, par exemple, dans un climat comme celui-ci, vous pourriez avoir besoin d'un ensemble ou de quelque chose pour vous couvrir, mais supposons qu’on soit à Ganapatipule (en Inde) ou dans un lieu comme celui-là, où il ne fait ni très froid ni très chaud, peut-être qu'il fait sec, vous devriez trouver le genre de vêtements à porter qui soit confortable. Et ce que vous découvrirez, comme ceci qui est une tenue si confortable pour nous (les Indiennes), vous feriez mieux de le porter. Parce que – Je l'ai vu chez beaucoup de gens- vous voyez, c’est qu’à chaque fois que Je vous dis quelque chose, ne l’amenez pas à l’extrême, n’en prenez pas non plus avec parcimonie. Mais quand Je vous dis cela, vous devez comprendre que ce qui est bon pour vous, quel que soit votre tempérament ou vos aptitudes, vous devez prendre quelque chose qui vous nourrisse, qui vous améliore et qui vous donne un équilibre. 
Donc, pour vous équilibrer, si vous pensez à Mahavira, vous devez aussi penser à Shri Hanumana. Ces deux aspects (canaux) sont importants. 
Il n’est pas aisé de tout dire sur Mahavira lors de ce bref discours, mais Je pense que Je l’ai bien connecté maintenant avec Sahaja Yoga? Et vous devez veiller à comprendre combien il est important et quel rôle important il joue. 
Donc que Dieu vous bénisse. 
Il suffit de commencer à penser à Mahavira, il est impossible de rester dans le conscient, cela va tout simplement dans le côté gauche, tout le temps, parce que J’ai juste pensé en voiture que Je ferais mieux de réfléchir à Mahavira et depuis, cela tend vers la gauche. C’est très difficile, mais cela ira. » 
Shri Mataji Nirmala Devi, Mahavira Puja, Perth, Australie, 28/03/1991 

Un régime alimentaire doit être adapté à la personne. Il faut utiliser son discernement quand on écoute les conseils de Shri Mataji pour ne pas tout prendre au pied de la lettre. Il faut savoir adapté sa nourriture, ses vêtements aux circonstances extérieurs et ne pas agir d’une façon rigide ou fanatique. Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire