vendredi 21 novembre 2014

L'humour pour apprécier la vie, la joie pour ressentir la réalité

Shri Mataji-Caxton Hall-1981
« Vous devriez être capable de tout apprécier, et de profiter de vos enfants et de profiter des enfants des autres. C’est le signe que votre est être complètement béni par Shri Ganesha. Or, la beauté de Shri Ganesha, c’est ce qu’il veille sur votre Kundalini. Il protège votre Kundalini. Il guide votre Kundalini et il vous a béni sur tous les chakras. Si vous ne possédez pas les bénédictions de Shri Ganesha, vous serez un camarade totalement inutile en tant que Sahaja Yogi, parce que tout le temps, vous ne verrez que les mauvais aspects des autres, vous serez toujours dépourvus, Je devrais dire, vous aurez toujours le problème de ne rien savoir apprécier. Vous pensez que vous avez un tempérament très sérieux, que vous êtes très mature, que vous êtes très développé, mais vous n'êtes pas innocent. Une telle personne est un casse-tête pour tout le monde, vous savez, s’il y a quelqu’un comme ça dans la famille, les gens veulent s’en débarrasser. 

Donc, vous devriez avoir la qualité de Shri Ganesha qui est de donner de la joie aux autres. Cela dépend de la joie que vous pouvez procurer aux autres. Une telle personne ne veut rien (pour elle-même) ne dira pas : "je dois avoir ceci, je dois avoir cette position, je devrais être un chef, je devrais être ceci et cela", non. Elle aime juste donner de la joie, de la joie aux autres, et faire preuve de beaucoup d'humour et de gentillesse, sans jamais, jamais, essayer d’insulter ni de blesser quelqu'un. Si une telle personne fait du mal, par erreur aussi, elle le regrette et vous demandera cent fois : "pardonne-moi si je t'ai fait du mal." Une personne heureuse comme ça est un véritable Sahaja Yogi. C’est ce type de personne que l’on veut avoir autour de soit tout le temps, ceux-là qui n’ont aucune haine pour personne, aucune rancune envers quiconque et qui ne recherchent pas les défauts des autres, mais essayent de trouver le bon côté de quelqu’un, la particularité de la personne. Une telle personne ne se préoccupe pas de votre couleur de peau, que vous soyez noir ou blanc, grand ou petit, ne fait aucune différence. Parce que c’est absolu, c’est une joie absolue. Et pour sentir cette joie absolue, vous ne critiquez pas, et vous n’essayer pas de rechercher les défauts des autres. 

Maintenant, le problème c’est que les gens sont très sophistiqués en cette ère moderne, très évolués, et ils sont beaucoup plus avancés dans l’art de critiquer les autres, Je pense. Leur maxime, c’est critiquer les autres. Et, aussi, ils ont une autre très mauvaise qualité, c’est de s’identifier au pays dans lequel ils vivent ou à leur famille. J'ai vu que cela créait un vrai problème. En outre, ils s’identifient aux différentes religions qu'ils suivent. Imaginez, de là, du fait que vous commenciez à vous différencier les uns des autres, combien de problèmes ont été créés ! Par exemple, supposons que quelqu’un soit né, disons, en un endroit précis ; il dira ensuite que cet endroit est le meilleur, que son pays est le meilleur, que son peuple est le meilleur, et qu’il n'y a rien de mal chez eux. Au contraire, si une personne est un vrai Sahaja Yogi, dont le Ganesha en elle est éclairé, elle verra alors et appréciera l'humour derrière ça. L'humour de tous ces gens, de quoi ils sont fous, de la façon dont ils se comportent. Je veux dire, cette façon de comprendre la plaisanterie derrière le tout, les plaisanteries qui évitent la réalité. Et la réalité n’est possible que si vous êtes dans la joie. Sinon, tout le temps, vous trouverez quelque chose de négatif, quelque chose d’embêtant, de dérangeant, alors quelque chose vous dérangera. Mais si vous voyez l’humour derrière tout, alors vous êtes parfaitement bien… 

Je dirais que mon père avait une grande capacité à faire cela. Une fois, Je suis rentrée chez moi et lui ai dit :
-Mon frère a fait l'éloge de cet homme pour sa musique, Qu'en penses-tu?
-Son ami, a-t-il dit, est un musicien, sans doute, mais il est très courageux.
-Pourquoi?
-Parce qu'il peut continuer de chanter quelque chose, sans se sentir mal à l'aise. Chacun serait nerveux, ou bien tout le monde pourrait rire de lui, mais il ne s’en soucie pas du tout. Il continue de chanter à sa manière.

Voilà la beauté de la compréhension : tous les défauts d'une personne peuvent être appréciés. C’est un sens très, dirais-Je, un sens très subtil grâce auquel vous pouvez apprécier chacun. Si quelqu’un a des défauts, vous les apprécierez comme une chose humoristique, et s’il a quelque chose de très bien, alors vous pourrez également l’apprécier. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Ganesha Puja, Cabella, Italie 15/09/2002 
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire