samedi 1 novembre 2014

Le mouvement de la vie est en spirale


« Nous sommes nés en tant qu'êtres humains, et nous tenons pour acquis que nous sommes des êtres humains. Shri Mataji sourit. Nous devons nous poser la question : pourquoi sommes-nous des êtres humains? Quel est le but de notre vie ? Est-ce que toute l'évolution serait vaine, qu'il n'y aurait aucun jeu divin en elle? Et pourquoi cela aurait-il été fait avec tant de soin, et pourquoi sommes-nous devenus des êtres humains? D'abord, nous devons arriver à la bonne conclusion - qui serait une assistance, peut-on dire - nous devons arriver, nous devons comprendre que nous ne sommes pas devenus ce que nous sommes censés être. Voilà pourquoi nous sommes dans la confusion. Nous ne disposons pas de réponses à ces questions fondamentales
Certains croient en Dieu, certains n’y croient pas. Certains croient au Christ, certains croient à Mohammed. Certains croient à Krishna, certains disent que tout n’est que science. Nous sommes tellement confus, et il n'y a pas de réponse à cela. La raison, c’est que nous ne sommes pas ce que nous devrions être. 
Supposons qu’on vous donne un instrument et que vous ne sachiez rien à son sujet. Vous ne saurez donc pas quel est le but de cet instrument, et pourquoi il a été créé, et à quel usage il doit s’appliquer. Ainsi, il y a une confusion, et la confusion va jusqu’à un tel point, que, dans cette confusion, nous avons formé des idées, des projections mentales artificielles, dénuées de toute base biologique. Il n'y a aucune base biologique à nos projections mentales. S’asseoir simplement là et penser ensuite que : "voyez-vous, si vous faites tel type de gouvernement, alors les gens iront bien". C’est votre propre projection mentale, qui n'a rien de vivant en soi; ce ne sont que des pensées mortes. En changeant les gouvernements, avez-vous été en mesure de transformer les gens? 
Je suis allée en Russie. Je suis allée en Chine, en Amérique, dans tous ces endroits, les êtres humains sont les mêmes; il n'y a aucune différence. Peut-être que certains sont plus honnêtes, que certains sont plus malhonnêtes, certains sont plus immoraux, certains sont moins immoraux, mais si on fait le bilan, on trouve tous les types de personnes partout. Donc, il faut comprendre que ce genre de projections mentales que nous avions par rapport à des choses comme le travail social - les gens pensent qu’en étant un travailleur social et tout le reste, on peut conquérir son ego. Les personnes les plus égocentriques sont les travailleurs sociaux .... 

Que vous parliez de quoi que ce soit, cela devient une chose bizarre et cela se retourne contre vous. Quoi que vous essayiez, n’importe quelle tentative, cela se retourne contre vous.  
La science : ce que la science est devenue maintenant, n’est rien d'autre que la guerre atomique. Comment se fait-il que la science ait conduit à la guerre atomique ? On ne sait pas, mais tout à coup, c’est devenu une grande menace pour le monde entier. 
Les ordinateurs : demain, les ordinateurs vont commencer à nous dominer. Nous voyons clairement que ces choses sont en train de se produire et nous sommes inquiets, nous sommes choqués. Mais nous ne savons pas pourquoi c’est ainsi : quoi que nous essayons de faire, pourquoi est-ce que cela se retourne contre nous et nous enlise et nous asservit ? La raison, c’est qu'il n'y a pas de force de vie derrière cela. Ce n’est que mental, au niveau mental, et les êtres humains ne vivent que sur le plan mental. Donc il doit y avoir un autre niveau plus élevé qui est généré lorsque vous entrez en contact avec une force de vie. 
Voyons maintenant quelle est cette force de vie. La force de vie, c’est celle qui fait germer la graine. La Terre Mère fait germer la graine. Si vous voyez la Terre Mère telle qu’elle est, vous ne trouverez rien en elle, rien, ce n’est que de l’argile. Mais vous y mettez quelques graines, et cette chose vaine, dont vous pensez qu’elle n’a aucune utilité, cette boue, qui donne vie à la semence, vous découvrez que les fleurs deviennent automatiquement des fruits. C’est un monde merveilleux, si vous commencez à regarder le travail vivant de cette force de vie. Comme nous ne sommes pas connectés à elle, quoi que nous fassions, nous nous retrouvons avec des problèmes. Mais la nature n’en fait pas, alors que nous, nous en créons. 
La raison, c’est que nous avons perdu nos soutiens biologiques ou processus biologiques. Nous n’agissons pas biologiquement, ce ne sont que des actions mortes. Ce que nous faisons est mort. Par exemple, comme Je vous l'ai déjà dit aussi, de quelque chose de mort, d’un arbre mort, vous faites une chaise, alors vous pensez : "j’ai fait cette chose". D’une chose morte à une chose morte, et cette chose morte vous monte à la tête. Vous faites une chaise, vous ne pouvez pas vous asseoir sur le sol. Ensuite, nous lançons une autre chose comme une entreprise anti-culture. C’est exactement la même chose. Nous pouvons bouger selon le mouvement d’un pendule : maintenant, nous n’aimons plus la démocratie, nous nous mettons au communisme. Du communisme à la démocratie, de la démocratie au communisme, il n'y a pas de mouvement (en avant)! 
Alors, quel est le mouvement biologique? En nous, comme vous le savez, il y a des peptides (des acides aminés reliés entre eux) dans notre corps, et le mouvement biologique des peptides se voit, car le mouvement est en spirale. Quand il est en spirale alors il est biologique, et quand il est linéaire, alors il est dit qu'ils ont perdu leurs soutiens biologiques. Ils n’ont pas de qualité biologique en eux, ils sont devenus linéaires. Alors, ces soutiens en nous, ce mouvement de spirale à l'intérieur de nous, existent dans nos nerfs, mais peuvent devenir absolument linéaires, conduisant à la mort. Toutes nos projections mentales sont linéaires, parce que nous ne pouvons pas, avec elles, au sein de notre propre conscience, nous ne pouvons pas, à l’intérieur de notre conscience, aller plus haut. » 
Shri Mataji Nirmala Devi, programme public, Hampstead Town Hall, Londres, 01/11/1983 

Les peptides sont des molécules chimiques organiques. Ce sont des polymères créés à partir des liaisons des acides aminés, ayant un certain ordre. Si on lie ensemble des peptides, on obtient des protéines, appelées également polypeptides. 
Du macrocosme au microcosme, tout ce qui est vivant aurait donc un mouvement en spirale et le mouvement linéaire serait un signe de maladie. Les chakras en bonne santé ont aussi un mouvement circulaire. 
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire