jeudi 16 octobre 2014

Vous êtes, "en vérité", sakchat,


« Donc, comprenez que ce n'est pas pour l'argent que vous devriez devenir frères et sœurs "rakhis", pas pour exploiter l'un ou l’autre mais pour la compassion. Vous devez exprimer votre relation de "rakhi" simplement pour la protection de l'autre. La compassion donne par elle-même tant de joie que vous ne devriez pas mettre de conditions liées à l'argent ou à d'autres conditions stupides qui vont tuer votre joie. Mais un autre aspect aussi, c'est que vous exprimez votre amour par le biais de choses comme des cadeaux qui vous donnent de la joie. Cela ne signifie pas que, par hasard, vous ne donnez un cadeau qu’à votre sœur "rakhi" et que vous n’offrez même pas un présent à votre femme. Rires 

Ainsi, la sève de la compassion, comme Je dis toujours, doit s'élever dans la plante et distribuer à ses différentes parties, de diverses façons, tout ce qui est nécessaire à chacune, puis s'évaporer ou retourner à sa source. L'attachement (exclusif) tue votre amour et votre compassion. Alors essayez toujours de découvrir, de faire votre introspection pour savoir si vous êtes attaché à vos enfants, à votre femme ou à votre sœur rakhi ou attaché à quoi que ce soit d’autre. Ensuite, vous courez le danger de connaître une sorte de stagnation. Vous serez étonné, quand vous êtes absolument détaché et que vous nourrissez les différentes relations que vous entretenez de façon appropriée, votre joie est parfaite. 
L'ambition tue aussi la joie. Donc, s’il vous faut être ambitieux, ne soyez ambitieux qu’envers Sahaja Yoga, cela vous rendra humble. Une des promesses de Sahaja Yoga est que votre vie sera pleine de joie. Il n'est pas nécessaire de vous enlever un oeil, de vous couper les mains, il n’y a pas de punitions. Si vous avez trop de trous (comme l’ego et le superego, symbolisés par les trous de la lampe à huile), vous n’êtes pas obligés de pratiquer Sahaja Yoga. Vous devez vraiment devenir une personne sainte pas pleine de trous (jeu de mot sur holy et holes). 
Je dois dire que vous avez tous cette sainteté qui vous est propre. Pas moi. Pas moi car Je ne suis pas devenue sainte, vous l’êtes devenus…. 

Lorsque votre Kundalini ne fonctionne pas bien, c'est parce qu'il y a des problèmes dans vos chakras. Ce que vous devez dire c’est "Vous êtes, vous êtes." Vous dites cela : "Vous êtes ceci - sakshat. Vous êtes sakshat ceci." "Sakshat" signifie "en réalité". Vous ne dites pas : "Vous êtes Sa Sainteté quelque chose." Vous dites: " Vous êtes Ganesha. Vous êtes ceci." C'est ainsi que vous nettoyez toutes les impuretés ou tous les problèmes de vos chakras. En faisant cela vous corrigez aussi vos conditionnements et votre ego. Ensuite vous n’en tirez aucun mérite personnel, en aucun cas, vous ne vous sentez pas que c’est vous qui faites quelque chose et toute la personnalité se transforme en un instrument complet (du Divin), comme la flûte entre les mains de Shri Krishna. Ensuite, vous voyez votre travail, toute chose, comme étant le travail du Divin. C'est ainsi que vous devenez éveillé. C'est ainsi que vous devenez la lumière de la joie, de la paix. 

Beaucoup de choses ont été dites à propos de ce que vous êtes. C'est ainsi que, voyez-vous, tout ce qui a été décrit, vous le devenez. Si il y a une lampe, vous n'avez pas besoin de dire que c'est une lampe, c’en est une (cela se voit), vous n’avez pas besoin d’utiliser une marque. Donc, aujourd'hui, nous célébrons un Diwali des lumières de Sahaja Yoga. Je ne sais pas quoi dire, dans quel état de bonheur Je me trouve. Tous ces vagues de joie que vous avez créées, sont irrésistibles pour moi. Aucun mot ne peut décrire cela. Je ne peux pas composer de poèmes. Maintenez cette lampe éclairée, d’une façon magnifique, par votre méditation et vous pourrez devenir très forts grâce à cette lumière. 
Que Dieu vous bénisse. 
Joyeux Diwali à vous tous. 
Je dois dire qu’un puja de Diwali est un puja très court mais mon discours a été dit trois fois, donc vous pouvez imaginer que le temps utilisé a été supérieur à la normale. Dernièrement, il y a de nombreuses personnes invitées à venir gratuitement en Inde. La plupart d'entre elles n’ont pas à payer ; de même, ceux qui ne peuvent pas payer pour ce voyage devraient nous le faire savoir. 
En aparté. Non, nous avons invité beaucoup de gens en Inde. Ils doivent donner leurs noms et ceux qui sont invités, Je veux dire ceux qui sont invités à venir à Ganapatipule, payent pour leur voyage. Et ceux qui ne payent pas pour leur voyage, doivent également donner leurs noms. Et aussi les représentants de pays, qui ne peuvent pas payer, sont invités. 
Que Dieu vous bénisse tous. » 
Shri Mataji Nirmala Devi,Diwali puja, Istanbul, Turquie, 05/11/1994 
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire