mardi 14 octobre 2014

Regardez les agissements du gourou

« Aujourd'hui, nous allons célébrer le Diwali, qui signifie rangées de lumières ou, on peut dire, groupe de lumières. -Aparte. 
 Ce Diwali est un festival qui, en Inde, remonte à des temps très anciens. J'ai déjà parlé dans mes précédentes conférences de ce que sont ces cinq journées (du festival). Après la mort de Narakasura, on célèbre le Diwali lors de la nuit la plus sombre de l'année. Alors maintenant, c’est très symbolique de cette époque moderne, car cette époque est le pire moment, en ce qui concerne la moralité. Nous l'appelons le Khor (boiteux ?) Kali Yuga - Khor Kali Yuga, les temps modernes les pires. Cela signifie une obscurité totale. Et, comme vous regardez autour de vous, vous découvrez que c’est le noir absolu en ce qui concerne la moralité, mais c'est pourquoi il y a toutes sortes de crises. En raison de cela, aussi, nombreux sont ceux qui recherchent la lumière, la vérité. 
En cet âge sombre de l'ignorance, les gens n'ont aucune connaissance de ce qu'ils devraient faire, ni pourquoi ils sont sur terre. Comme vous le savez très bien, des milliers et des milliers de vrais chercheurs se sont incarnés cette fois-ci, c'est pourquoi il m’a été donné le travail de créer ce Diwali, dans cette sombre époque d'ignorance. Ce n'est pas une tâche facile parce que, d'un côté, nous avons toutes les forces obscures qui agissent contre la vérité. Et aussi, de l'autre côté, nous devons lutter contre les gens mensongers qui profitent de votre quête. Tout d'abord, les gens ne savent pas quoi chercher, donc tous ces fausses personnes, intéressées par l'argent, essayent de monter un commerce de leurs mensonges et ils ont les compétences pour le faire. 

Quelqu'un m'a interrogée à ce sujet - une journaliste de la télévision - sur les sectes qui tuent les gens et de font toutes sortes de choses, comme ce qu'ils ont fait en Suisse. Alors j'ai dit: "c'est vrai, ce sont des escrocs, ils sont horribles, ce sont des criminels qui se disent spirituels, mais le problème réside chez les gens qui les suivent, car une personne qui est absolument immorale, absolument malhonnête, qui blanchit de l'argent pour le placer dans les banques suisses, ne peut pas être un gourou." (Ce faux gourou) achetait de la drogue et la revendait. Il achetait des armes et les revendait. Il était pire que ses disciples, bien pire. Ils ont suggéré des sortes de choses à partir des livres du soi-disant Guru Gita, ou quelque chose du style, où il est dit que vous devez tout abandonner à votre gourou. Cela veut dire que c’était une façon de suggérer au disciple qu'il devait être prêt à tout abandonner au gourou. Cela concernait donc le disciple, mais le gourou ne devrait pas rien prendre, il ne devrait rien demander, il ne devrait pas être avide. Toutes ces choses ont déjà été écrites, mais personne ne lit ce qui est exigé d'un gourou et ils voient seulement que le (disciple) doit tout abandonner au gourou. 

Pourquoi Je vous dis tout cela? Parce que l'obscurité est très profonde et très dangereuse. De plus, l'autre jour, J'ai lu un article qui disait qu’à Milan, il y a une organisation très- une organisation mondiale de satanisme. Beaucoup de politiciens et de nombreux membres du gouvernement, des ministres très haut placés, des premiers ministres y sont impliqués. Beaucoup de gens qui sont des directeurs de banque ou des propriétaires de banque, comme des personnes qui se disent être des travailleurs sociaux, ainsi que ceux qui ont reçu un prix Nobel de la paix, ou tel prix-ci, telle récompense. Donc, notre époque moderne est le pire moment du Kali Yuga. 
Or, le dernier jour du Diwali ("Bhau-Bij") c’est le moment où frères et sœurs célèbrent ensemble leur lien qui est si pur et qui est une relation de protection. C'est pour montrer que, après avoir allumé les lumières, la moralité doit être la première priorité de la société. » 
Shri Mataji Nirmala Devi,Diwali puja, Istanbul, Turquie, 05/11/1994 

Le Guru Gita (chants du Gourou) est considéré comme une partie du Skanda Purana. On dit qu’il a été écrit par le sage Vyasa. Les versets de ce passage peuvent sont aussi chantés. Il existe de nos jours plusieurs versions du Guru Gita, variant d'environ 100 à 400 versets. Mais il a été interprété de différentes façons depuis. L'étymologie du mot Guru, telle qu’elle est donnée dans un des vers du Guru Gita, indique que la racine "gu" signifie obscurité, et la racine "ru", lumière. Le mot gourou veut donc dire "celui qui enlève les ténèbres et révèle la lumière de l’Esprit". 
Le dernier jour du Diwali s'appelle "Bhau-Bij" en marathi, ou "Bhaiya Duj". C'est la deuxième occasion de l'année pour faire un "raksha bandhan", c'est à dire mettre un bracelet au poignet d'un ami pour indiquer qu'on le considère comme un frère. Ce bracelet est une protection de l'un envers l'autre : le frère, comme la sœur, veille sur la pureté de l'autre.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire