lundi 13 octobre 2014

Notre divinité intérieure est une connexion avec le Divin


« Voici un autre cas, celui du Dr Worlicker qui avait un très mauvais cœur, donc on lui a fait un pontage aorto-coronarien. C’était un grand dévot. Et son pontage aorto-coronarien a mal fonctionné, peut-être, et il a eu une crise cardiaque très grave. Il est tombé de nouveau dans le coma. Il est retourné à l'hôpital. Son aorte, au début, était bouchée à quatre-vingts pour cent et seul vingt pour cent était ouvert. Il n'y avait pas d'espoir. Alors ils lui ont fait ce pontage et il a juste dit: "S'il vous plaît, touchez-en un mot à Mère." Il n’était pas obligé de faire cela non plus, mais peu importe. Et J’ai simplement fait un bandhan pour lui. J'étais en Australie (à ce moment-là). Il était, encore une fois, un cas désespéré et ils lui ont dit: " Maintenant, comment pourrions-nous faire une autre pontage ? Ce pontage est fini maintenant. Que devrions-nous faire?" Ils étaient sur le point de penser à le réopérer quand il a ouvert les yeux. Il a dit au médecin : "Docteur, je me sens bien. Je ne sais pas ce qui s'est passé. Je me sens tout à fait bien. Puis-je m'asseoir?" Le médecin ne pouvait rien y comprendre ; il a senti son cœur et a dit: " Son cœur se porte très bien. Qu'est-il arrivé?" Alors, ils lui ont fait passer des tests et ils ont découvert que son ancien aorte s’était complètement ouverte, ce qui n'arrive jamais dans l'histoire de la médecine. 
Or, il a eu cette expérience, c’est aussi grâce à sa divinité que J’ai pu y arriver, la connexion était tellement bonne. Et cela a fonctionné. Mais si, mentalement, vous continuez à analyser et si vous continuer à comprendre Sahaja Yoga mentalement, vous ne pouvez pas atteindre cet état de divinité, d'où vous recevez toutes les bénédictions, qui se mettent à se déverser sur vous de toutes les façons possibles. Si vous entendez parler de la façon dont ces gens ont été aidés, en ce qui concerne l'argent, pour leur habitation, les transports, pour chaque chose, c’est comme si quelqu'un y travaillait. Même si vous n’êtes Sahaja Yogi qu’au niveau du mental, toutes ces choses fonctionnent. 

Mais vous êtes vraiment aidé lorsque votre divinité se manifeste d’une façon très, très importante, d’une façon si importante que ce n'est pas possible autrement. Ce ne sont pas des miracles. Pour les êtres humains, ce pourrait être des miracles, mais pour Dieu, ce n’en est pas. Il a créé le monde entier, l'univers tout entier. Il a créé univers après univers, alors, en quoi est-ce si formidable pour lui ? Mais c’est la foi acquise par l'expérience, pas une foi aveugle, une foi venant de l'expérience (qui vous amène une telle profondeur) et aussi l'introspection - " Pourquoi je fais ça? Pourquoi devrais-je faire comme ça? " Pourquoi vous ne devriez pas faire comme ceci, c'est l'introspection qui doit commencer. Quand vous faites votre introspection, alors cette profondeur va plus loin, et encore plus au moyen de la méditation. C'est pourquoi Je vous dis toujours, s'il vous plaît, levez-vous le matin, faites votre méditation et faites votre méditation le soir. Au moins avant d'aller dormir, vous devriez y arriver. C'est la seule façon d’approfondir la méditation, qui est la source de toute créativité, la source de toute innocence, la source de toutes les connaissances et la source de la joie. 
Ainsi, lorsque vous obtenez cette (ouverture) du Sahasrara - oui, il est vrai que le Sahasrara a été ouvert, grâce à cela vous avez eu cette Réalisation en masse. C'est vrai. Mais maintenant, la qualité doit devenir meilleure. La quantité est assez importante et la qualité doit se développer du Sahasrara et le Sahasrara est le seul instrument pour réussir Sahaja Yoga dans les temps modernes, si vous prenez conscience que le cœur joue le rôle le plus important pour Sahaja Yoga. 
Le centre du cœur est juste là (au Brahmarandra). Il est si important de devoir reconnaître les choses avec le cœur, sinon ce centre (le Brahmarandra, siège du cœur au Sahasrara) ne s’ouvrira pas et comment voulez-vous obtenir votre réalisation? Cette belle connexion a fait que ce centre, ici, est le siège du cœur, le pita du cœur et cela doit s'ouvrir, ensuite seulement la Kundalini peut passer. Donc, tout ce mécanisme est relié et construit de telle manière qu’il vous faut comprendre l'importance de la connexion entre le cœur et le cerveau, qui est absolument intégré au cœur. Le Sahasrara doit être préservé en mettant le canal gauche sur le canal droit, le droit sur le gauche, tout en l'ouvrant par la reconnaissance.
Le sujet d'aujourd'hui peut sembler assez difficile à comprendre pour vous, mais Je devais en parler un jour, parce que nous sommes plutôt satisfaits du peu de Kundalini qui sort de notre tête. Il y a tellement de choses à venir ! Il y a tant de divin qui doit sortir et, si vous devez évoluer, et si vous êtes la base de cette nouvelle ère qui va transformer le monde entier, il nous faudra travailler dur. Nous ne devrions pas dire: " Je ne sais pas comment me lever le matin. Je ne sais pas." Vous êtes sur un sentier de la guerre. Vous êtes des soldats maintenant. Et vous devez y arriver si vous devez lutter (intérieurement) contre les forces de l'ignorance et de l'obscurité. Cela doit être réglé, il faut y mettre une attention particulière.»
Shri Mataji Nirmala Devi, jour du Sahasrara, Ischia, Italie, 05/05/1991 

La guerre des Yogis s’engage sur le terrain intérieur. Pour cela il faut de la discipline, c'est-à-dire il faut avoir la discipline de méditer matin et soir. Une fois que l’on a dépassé les doutes et que l’on ressent en soi cette divinité, les choses sont faciles. La méditation est un plaisir et les bases d’un bien-être général, c’est sur ces sentiments que les fondations d’une nouvelle ère vont se construire.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire