mercredi 1 octobre 2014

La naissance de l'ego est le péché originel

« Vous devriez tous faire votre bandhan, c'est mieux avant un puja.
Aujourd'hui, c'est la première fois que nous avons ce puja dans ce pays qu'est l'Autriche. Ce pays est un pays d'histoire, traversé par différents bouleversements pour en tirer tant de leçons de vie. Mais les êtres humains sont tels qu'ils ne font par de rapport entre les calamités qu'ils vivent et leurs erreurs. C'est comme cela qu'ils répètent encore et toujours les mêmes erreurs.
La visite à Vienne a été retardée et Je suis arrivée le jour où nous devons célébrer l'anniversaire de Machindranath (un bébé Sahaja Yogi). C'est de très bon augure pour vous tous qu'il ait aujourd'hui son premier anniversaire....Il y a tellement de choses qui ont été faites pour la première fois, Je dois dire. Je viens pour la première fois à Vienne, en Autriche, et pour la première fois, j'assiste à l'anniversaire d'un enfant, à son premier anniversaire.
Et en ce jour d'Ashtami, aujourd'hui, qui est le huitième jour de la lune, de la lune montante, - shuklapakshi (les 15 jours de la lune croissante), pour la première fois, toutes les armes de la Déesse doivent être vénérées. C'est une excellente idée d'avoir instauré cela, car ces armes qui œuvrent en permanence, non seulement pour tuer le mal, mais pour protéger le bien, n'ont jamais été vénérées auparavant. Et aujourd'hui, si les êtres humains réalisent leur importance et leur signification, beaucoup de problèmes liés aux bombes atomiques et toutes ces choses qui ont été créées, pourraient être résolus si on les redirigeait dans le bon sens, si on les utilisait pour la destruction des forces du mal et non pas celles du bien, si on les utilisait aussi pour protéger la vie humaine, pour nourrir la vie humaine.

Ces mêmes armes peuvent être utilisées dans un mauvais sens, mais, utilisées dans le bon sens, elles peuvent être dédiées à aider l'œuvre de Dieu.
Tout ce qui est créé par des êtres humains semble, en apparence, être un instrument de destruction. Mais si les êtres humains utilisent leur sagesse, ils découvriront que toutes ces inventions, qui leur sont venues sous l'impulsion de l'Inconscient, sont pour l'œuvre de Dieu. Toutes les recherches scientifiques, tout ce qui a été fait, tous ces instruments que vous avez produits, sont à l'usage de Dieu.

Dans un sens, on peut dire que les êtres humains ont travaillé, en tant qu'instruments, pour créer des méthodes - comme les institutions sociales, économiques et politiques - afin de faire avancer le mécanisme de l'œuvre de Dieu. L'Inconscient a travaillé par l'intermédiaire des êtres humains.
Toutes ces institutions, si leur activité est replacée dans le bon sens et non dans le sens de l'enfer, peuvent toutes s'unir pour parachever le travail du Divin. Par exemple, en Orient, les gens pensent que Dieu a créé le beau corps des êtres humains et qu'il tient aux êtres humains de créer de beaux vêtements artistiques pour rehausser la beauté de ce que Dieu a créé, pour glorifier la beauté de ce que Dieu a créé, pour respecter la beauté de ce que Dieu a créé. Et c'est ce qui s'est passé dans de nombreux domaines de la vie de l'activité humaine, et c'est ce qui aurait dû se produire pour tous ces domaines, s'ils avaient utilisé leur sagesse.
Le sujet sur la connaissance, dont J'ai parlé précédemment, est très important à comprendre. La connaissance qui a été interdite il y a longtemps, comme pour Adam et Eve, a été très problématique à comprendre pour les êtres humains.
Cela a été le cas lorsque Dieu a créé les êtres humains pour la première fois - à l'exception des êtres célestes, qui étaient parfaits – car il voulait voir si ces êtres humains pourraient grandir en terme de population. Et grâce à leur conscience, à leur innocence, ils deviendraient Réalisés.


Mais c'était une expérimentation, et les êtres humains ont abandonné Dieu à ce moment-là, parce qu'ils ont écouté des incitations plus viles ou des impulsions plus vulgaires. Voilà comment ils ont échoué et ils ont perdu leur innocence. Et la perte de l'innocence est le péché qui a été commis en premier, et ce péché a pris une tournure différente pour les êtres humains.
Or cette connaissance, dont J'ai parlée, n'est pas la vraie connaissance. C'était de l'avidya (fausse connaissance), une connaissance artificielle, la connaissance (le sentiment) que "je suis quelque chose", que "c'est moi qui agis" - l'ego. Jusqu'au stade de l'animal, il n'y avait pas d'ego, et puis l'ego a commencé à grandir. Nous pouvons dire que c'est le début du péché originel: "Je suis quelque chose. (d'important) Je fais quelque chose. C'est moi qui peut le faire ". D'accord? (comprenez-vous?)
Alors Dieu a dit: "Voyons, voyons leur petit courage, et laissons-les décider ".
Ainsi, les plans ont été modifiés; il a fallu penser "maintenant, nous devrions envoyer des Incarnations sur terre pour aider ces gens, pour les guider, les équilibrer, pour leur donner une bonne compréhension du dharma afin qu'ils ne s'écartent pas de cet équilibre. Mais chaque fois, ce "je" a refusé d'accepter l'équilibre. Et ce "je" s'éloigne beaucoup de la réalité. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Durga Puja. Vienna, Autriche, 26/09/1982

La perte de l'innocence a poussé l'homme hors des sentiers de l'évolution que Dieu avait souhaitée pour l'humanité. Cette perte de l'innocence a pris une tournure inattendue: l'ego s'est développé  dans de trop grandes proportions et a finit par couper l'homme de son lien avec l'Inconscient. Pourtant, l'Inconscient continue d'inspirer les êtres humains dans les découvertes scientifiques qui devraient être des moyens supplémentaires pour parachever l'action du Divin.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire