samedi 20 septembre 2014

Shri Kalki s'incarnera à Sambhaalpur

« Aujourd’hui, Je vais m'adresser à vous en anglais, comme vous l'avez désiré, même demain, il se peut que nous devions utiliser cette langue étrangère.
Le sujet d’aujourd’hui c'est la relation entre la Kundalini et Kalaki. Le mot Kalaki est en fait une abréviation du mot "nishkalank". "Nishkalank" a le même sens que mon nom et qui signife "nirmal", le fait qu'il soit d'une propreté sans tache. Ce qui est d’une propreté sans tache est "nishkalank", sans aucune marque de salissure.
Or cette incarnation a été décrite dans beaucoup de Puranas et viendra sur cette terre sur un cheval blanc, dans un village appelé Sambhaalpur. On l'appelle Sambhaalpur - c’est très intéressant la façon dont les gens prennent tout au sens littéral. Le mot "sambhaala" - "bhaala", c'est le front - "sambhaala" veut dire à ce niveau. Cela signifie que Kalaki se trouve sur votre "bhaala", "bhaala" étant le front. Et c’est là qu’il va naître, voilà le vrai sens du nom Sambhaalpur.
Entre Jésus Christ et son incarnation destructive Mahavishnou appelée Kalki, il y a une période donnée aux êtres humains pour se corriger eux-mêmes, afin qu’ils entrent dans le royaume de Dieu, qui s'appelle dans la Bible le Jugement Dernier - vous serez jugés, vous tous, vous serez jugés sur cette terre.
La population du monde est à son maximum, dit-on, car tous ceux, pratiquement tous ceux qui ont désiré entrer dans le Royaume de Dieu, se sont incarnés en ces temps modernes et vont s'incarner très bientôt. C'est la période la plus importante car Sahaja Yoga est le Jugement Dernier.
C’est étonnant d'entendre cela, mais c’est un fait et c’est la vérité.
Bien que vous puissiez comprendre que l'amour de Mère a rendu votre Réalisation très facile, et que toute l'histoire de Jugement dernier, qui semble être une expérience vraiment horrible, a été rendue très belle, très tendre et délicate et ne vous perturbe pas, c'est cependant le Jugement dernier, Je vous le dis, et vous allez tous être jugés au travers de Sahaja Yoga (des vibrations), à savoir si vous pouvez entrer dans le Royaume de Dieu ou pas.
Or, les gens arrivent à Sahaja Yoga avec différentes types d’attention ou chitta. Il peut y avoir des gens qui ont trop de "tamasi krutya" (d'actions venant du côté gauche), ou on peut dire d’inertie, ou un tempérament davantage léthargique ou lent. Avec ces tempéraments, quand ils sont poussés à l'extrême, les gens se mettent au spiritisme, à boire de l’alcool ou à des choses similaires qui vous éloignent de la réalité et vous engourdissent intérieurement.
L’autre côté, c'est, comme vous le savez, les gens du côté droit qui ont beaucoup trop d’ambitions. Ce sont des gens extrêmement ambitieux, ils veulent posséder le monde entier et ils veulent devenir indépendants, de leur côté, malfaisants et cancéreux. Ils ne veulent pas conserver un lien avec le tout.
Vous voyez, dans ce Kali Yuga, à quel point les gens sont allés dans leurs extrêmes: certains se livrent beaucoup trop à l’alcoolisme ou, on peut dire autrement, fuient leur conscience ou leur Soi, la vérité et la beauté. Les autres nient, ils nient tout ce qui est beau et sont centrés sur leur ego.
Nous avons donc des gens qui sont centrés sur le superego, très conditionnés, léthargiques, paresseux et absolument primitifs. De l’autre côté, nous avons des gens extrêmement ambitieux, dominateurs et qui se détruisent les uns les autres entre eux par leur ambition et leur compétition.
Ces deux types de personnes à la nature extrême ont du mal à pratiquer Sahaja Yoga.
Mais les gens qui sont équilibrés absorbent facilement Sahaja Yoga. De plus, les gens qui sont moins compliqués, au cœur simple, car ils vivent dans les villages, absorbent très facilement Sahaja Yoga, et s'y mettent sans aucune difficulté.
Disons que, à la ville, vous pouvez voir le résultat de mon très gros travail : il y a à peine deux à trois cents personnes aujourd’hui par ici. Mais si Je me rends dans un village, le village en entier, disons de 5000 à 6000 personnes, viendra et ils auront tous leur Réalisation sans aucune difficulté. Car ici, les gens sont supposés être très occupés, ils ont tant d’autres préoccupations. Ils pensent qu'il y a des choses bien plus importantes que la recherche de Dieu et que les activités comme la quête de Dieu sont une perte de temps.
C'est dans ces circonstances que Sahaja Yoga prend très délicatement racines dans le cœur de tous les chercheurs. Cela fonctionne très spontanément. Vous obtenez votre Réalisation sans aucune difficulté, sans aucun effort, gratuitement, sans pratiquer aucune sorte d’exercices fatigants.
Mais, lorsqu'on parle de Kalaki, il faut se rappeler qu’entre recevoir sa Réalisation et entrer dans le Royaume de Dieu, on peut énormément chanceler. On appelle cela le "Yoga Bhrasta Sthiti" (tomber de sa position de Yoga) : les gens se mettent au Yoga, ils entrent dans le Yoga (l'union) et sont toujours sous l'emprise de leurs "pravaruttis" (tendances). Par exemple, un homme centré sur son ego ou sur l’argent et qui veut dominer, peut former un groupe de gens qu’il dominera de ses idées et peut chuter et entraîner le reste des gens dans sa chute. Cela c'est même produit très, très souvent à Sahaja Yoga Bombai. C’est quelque chose de très commun qui se produit. Mais on appelle cela “Yoga Bhrasta” quand une personne tombe de sa position de Yoga et descend de sa position de Yoga, car Sahaja Yoga vous donne toute liberté, que ce soit de tomber ou de vous élever. »
Shri Mataji Nirmala Devi, célébrations du Navaratri (lors d'un programme public il semblerait), Mumbai, Maharashtra, Inde, 28/09/1979

Kalaki est aussi appelé Kalki. Les pouvoirs de Shri Kalki sont les Ekadesha Rudras qui se trouvent sur le visage au niveau du front. C'est pourquoi il est dit dans les Puranans que Shri Kalki s'incarnera sur le front, il se manifestera chez les êtres Réalisés, dans le cerveau. Shri Kalki  et l'Adi Shakti sont les déités du Sahasrara.

Au sujet de la ville de Sambalpur :
Le texte de Ptolémée fait référence à Sambalpur sous le nom de Sambakala, qui était alors au IIe siècle un centre d'exportation de diamants vers Rome.
Sambalpur tire son nom de sa divinité qui y réside, la grande Mère Sambaleswari, appelée aussi Jagatjanani, Adishakti, Mahalaxmi et Mahasaraswati. Un temple lui est dédié appelé Samalai Gudi sur les rives de Mahanadi. Il a été érigé par les Chauhans au milieu du XVIe siècle. Mais son culte est très ancien. Sambaleshwari est habillée de rouge sauf à la période du mois de Malaya, en septembre-octobre, où elle s'habille en blanc! Les temples dédiés à l'Adi Shakti sont rares et le fait que Shri Kalki et l'Adi Shakti soient tous deux connectés à ce village semble être un fait unique.
Sambalpur est très célèbre pour la conception de ses textiles, en particulier son style de couleurs.

Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire