mercredi 10 septembre 2014

Quand devient-on un chercheur?


« Vous connaissez tous l'importance de Mahalakshmi. La sushumna Nadi est le canal de Mahalakshmi (le canal central). Mais ce principe de Mahalakshmi ne peut se manifester en nous que si le principe de Lakshmi est satisfait. Quand on voit la pauvreté en Inde, on en devient vraiment très contrarié, et on se demande quand cela ira bien, quand tous ces gens recevront aussi les bénédictions du Divin" Shri Mataji parle en hindi.
Ainsi, le principe du Divin agit à travers Mahalakshmi. C'est un cercle vicieux : vous devez arriver à un point où votre principe de Lakshmi est satisfait et ensuite seulement vous commencez à chercher, et cette recherche relève du principe Mahalakshmi qui est en nous.
Donc, Sahaja Yoga se développe dans la voie du milieu, dans la partie centrale de la société. Les gens très riches vont rarement pratiquer Sahaja Yoga, et s'ils viennent, ils en tireront juste quelques avantages, et ils ne comprendront pas la profondeur de celui-ci. De même, les gens pauvres ne peuvent pas y venir. Donc, ce sont comme les rives d'une seule rivière qui s'écoulent entre les deux, et si nous commençons à étendre son lit, nous baignerons certainement ces deux rives des bénédictions du Divin, et Je suis sûre que beaucoup de gens qui semblent aujourd'hui être pauvres, ou qui ont l'air riches, deviendront certainement des Sahaja Yogis. C'est un cercle vicieux – car à moins de devenir Sahaja Yogi, votre situation financière ne peut pas beaucoup s'améliorer. Mais vous ne pouvez pas devenir Sahaja Yogi tant que votre principe de Lakshmi n'est pas satisfait.

Mais comment satisfaire notre principe de Lakshmi? Nous allons voir cela.
C'est lorsque nous avons un peu plus d'argent que nécessaire, que nous commençons à penser: " Que dois-je faire de cet argent ?" Donc certaines personnes pensent: " très bien, je vais avoir une voiture supplémentaire, je vais avoir une maison supplémentaire, je vais encore ceci, cela en, plus."
Mais la sagesse s'établit, une sorte de satisfaction s'installe: "Maintenant, que demander de plus ?"
En plus de cela il y a les impôts, grâce au gouvernement, et toutes sortes de problèmes. Alors, les gens pensent: "Maintenant, j'en ai assez, je n'en veux plus, c'est fini." Et l'envie disparaît, l'envie d'argent s'en va. Avec Sahaja Yoga, vous êtes si bénis que vous commencez à obtenir ce que vous voulez, et vous atteignez un point où vous vous dites : "Oh wouah, c'est trop, maintenant c'est fini, j'ai tout."
Il existe aussi une autre façon : avant même que votre principe Lakshmi ne soit satisfait, si vous obtenez votre Réalisation du Soi, vous pouvez court-circuiter le tout. Si ce (cercle vicieux) est court-circuité, alors vous pouvez également pénétrer le principe de Mahalakshmi.
Mais, au cas où votre situation est telle que vous êtes devenu trop riche, et si cette richesse vous est montée à la tête et que vous vous vous prenez trop au sérieux, il y a encore une petite chance pour que vous démarriez Sahaja Yoga. Par exemple, si un homme très riche tombe malade, s'il a un cancer, ou si ses enfants commencent à mal se comporter, ou bien s'il a soudain une mauvaise réputation quelque part, une sorte de choc sur le côté droit peut le ramener au centre.
Maintenant, les gens sur le côté, ceux qui souffrent trop parce qu'ils sont pauvres, parce qu'ils sont léthargiques, parce qu'ils ne savent pas comment se rendre à leur travail, ils n'ont pas d'ambitions, et ne font pas non plus de compétition. D'une certaine manière, ils sont dans une meilleure situation que les riches, parce qu'ils n'ont pas à s'inquiéter outre mesure de leur impôt sur le revenu, comme s'ils avaient résolu leurs problèmes par l'absence de revenus, par l'absence de voiture. Si vous n'avez pas de voiture, alors vous n'avez pas de problèmes de voiture...

En Inde, spécialement, J'ai vu que les gens deviennent généreux, des gens très avares deviennent aussi généreux parce qu'ils en ont tellement assez de leur soi-disant richesse qu'ils commencent à la distribuer et à la donner. Ainsi, le principe de Lakshmi est de donner, d'être généreux. Ce principe commence à agir. Ensuite, le second principe de Lakshmi agit également lorsqu'ils ont de très belles et agréables maisons et des choses, et qu'ils veulent que les gens viennent chez eux, restent chez eux, vous voyez, pour s'en occuper, Je veux dire, s'occuper d'eux et leur donner à manger. Je veux dire qu'ils apprécient toutes ces fêtes où l'on donne des choses ou peut-être de l'argent, tout cela. Donc, cette générosité démarre. Mais cette générosité n'est pas très satisfaisante. Ils pensent : " cette générosité me monte encore à la tête, j'ai l'impression encore d'avoir fait de l'excellent travail, vous voyez, en étant généreux." Ensuite, lorsque cette générosité ne les satisfait plus, ils commencer à se dire qu'il faut rechercher la vérité sur la vie. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Mahalakshmi Puja. Kolhapur, Inde, 21/12/1991

Le principe de Lakshmi correspond ici à la situation financière. Lakshmi est celle qui donne la richesse sous toute ses formes. Il ne faut pas avoir faim pour méditer, ni être perdu dans les méandres de la nourriture fine. Il faut un juste milieu. Ensuite, lorsque les besoins fondamentaux sont assouvis, la personne peut se tourner vers la spiritualité.
Photo: artiste Grégoire
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire