lundi 22 septembre 2014

Les pouvoirs de destruction de Shri kalki viennent de plusieurs déités

Couronnement de la Vierge, Enguerrand Quarton, 1453
« La deuxième chose, dont Je voudrais vous parler, concerne les pouvoirs de destruction de Kalki. La conférence d'aujourd'hui va être très difficile pour vous, parce que l'incarnation sur laquelle vous m'avez demandé de parler est une incarnation très sévère, la plus dure de toutes.
Nous avons eu, par exemple, l'incarnation de Krishna quand il possédait des Hanana Shakti (des pouvoirs de tuer). Il a tué Kamsa, Il a tué tant de rakshasas, vous savez. En tant qu'enfant aussi, Il a tué Putana, et tant de gens. Mais, il possédait la Lila (le jeu), de l'amour et Il a fait des concessions envers les gens, Il a pardonné aux gens aussi.
Mais le Christ, qui est l'incarnation du pardon- le pardon du Christ n'est rien d'autre que la Puissance de subsistance (Mahalakshmi) en lui. S'il explose - toute (la puissance de) son pardon peut s'abattre sur nous comme un grand désastre, si nous ne sommes pas capables de comprendre la valeur de son pardon. 
Il a dit très clairement, que "tout ce qui est dit contre moi sera toléré mais pas un seul mot contre le Saint-Esprit." Il l'a clairement dit. Et maintenant, vous devez comprendre que Saint-Esprit c'est l'Adi Shakti. 
 
Il faut comprendre que cette incarnation est imminente. Et les pouvoirs de Krishna, ceux qui ne sont que des Hanana Shakti, lui sont donnés. Les pouvoirs de Brahmadeva, qui ne sont que des Hanana Shakti (des pouvoirs de tuer) lui sont donnés. Les pouvoirs de Shiva, qui ne sont que des pouvoirs de Hanana Shakti, l'aspect qui est Tandava (la danse de dissolution), lui sont donnés. Ensuite, le pouvoir, shakti, de Bhairava, qui est aussi (destructeur)- vous savez que Bhairava a un symbole de destruction, c'est une chose qui ressemble à une grande épée- tout comme le Parusha de Ganesha, tous les Navasidhis de Hanumana, qui vont détruire, lui sont donnés. Le pardon de tous les Bouddha, et l'Ahimsa (la non violence) de Mahavira vont se retourner en leur contraire. Tous ces onze pouvoirs vont venir au-dessus de nous, quand nous en aurons terminé avec Sahaja Yoga, quand nous serons absolument distingués (les bons des mauvais), et la dernière tuerie sera accomplie par Shri Kalki.
J'aimerais que ce soit une simple destruction et non pas le massacre habituel Hanana (meurtre) comme ce que même la Devi a fait, car la Devi a tué tous ces Rakshasas, il y a des milliers d'années, mais tous ces rakshasas sont de retour sur leurs sièges.
De nos jours, à l'heure actuelle, le problème est très différent et vous devriez essayer de le comprendre. Dans les temps anciens, jusqu'à l'époque de Krishna, quand il a dit que :
"patata salut dharmasya, glanir bhawati bharata. Vinashaya cha dushkruthaam panitra na echa saguna." vous devez comprendre ces deux mots : "détruire les dushkrutham" signifie détruire les gens cruels ou les forces négatives, et sauver les saints. "Sambhavami yuge yuge", "Je vais revenir encore et encore".
Mais la difficulté de Kali Yuga, c'est qu'il n'y a pas de personne qui soit purement et simplement un sadhu ou un rakshasa. Tant de rakshasas ont pénétré dans vos cerveaux. Vous soutenez tant de gens qui ont tort, qui font du mal, toutes sortes de mauvaises choses, au nom de la politique, au nom de la religion, au nom du progrès et de l'éducation et tout ça. Une fois que vous avez pris le parti de ces personnes, alors ils pénètrent votre cerveau, ils sont en vous. Et quand ils sont en vous, comment détruire les dushkruthaams? Ils sont en vous! Vous pouvez être une bonne personne, mais il se peut que vous soyez détruits car ils sont dans vos têtes. Il n'y a donc pas de règle absolue pour dire qui est vraiment négatif et qui est vraiment positif. Il n'y a que Sahaja Yoga qui puisse vous purifier et vous rendre totalement positifs, des gens positivement bons et religieux.
C'est la seule façon, parce que votre "ankura" ("graine "; image pour la Kundalini), quand elle commence à vous donner la Réalisation, vous ressentez le Soi, vous sentez votre Soi et par ce Soi, vous savez que vous êtes ce Soi et non pas ce mirage. Vous commencez à apprécier ce Soi. Une fois que vous commencez à l'apprécier, vous renoncez à toutes ces choses avec lesquelles vous faites des compromis et qui font de vous une personne horriblement embrouillée, toute cette confusion s'en va. »
Shri Mataji Nirmala Devi, célébrations du Navaratri (lors d'un programme public il semblerait), Mumbai, Maharashtra, Inde, 28/09/1979
Les paroles que Shri Mataji cite sont un résumé du verset 7 du chapitre 4 de la Bhagavad Gita.
yada yada hi dharmasya
glanir bhavati bharata
Chaque fois et partout où il y a un déclin des pratiques religieuses,
yada yada hi dharmasya
glanir bhavati bharata
Et une augmentation prédominante de l'adharma
A ce moment-là, Je descends (sur terre).
Paritranaya sadhunam
vinasaya cha dushkritam
Pour délivrer le pieux et anéantir les mécréants,
Dharma-samthapanarthaya
ainsi que pour rétablir les principes de la religion,
sambhavami yuge yuge
Je m'incarne moi-même, millénaire après millénaire. 

Shri Krishna indique par ces lignes que l'incarnation de Dieu intervient sur le chemin de l'homme qui mène à l'Esprit, à chaque période "yuge yuge" où il y a une forte crise des valeurs.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire