dimanche 24 août 2014

Vishnumaya est l'éclat dans vos yeux


« Quand Draupadi a été défiée, Shri Krishna ne se trouvait pas à Hastinapur où cela s'est passé. Il était au moins à plus d'un millier de kilomètres de cet endroit. Il a dit que "Shankha chakra Gada padma, Garuda lai sidhare." Il est venu sur son condor avec toutes ses armes - shankha, chakra, Gada, Padma." Il a apporté toutes ces armes pour sauver la chasteté de sa sœur. 

Il y a de nombreux événements dans notre histoire -Je ne sais pas si Je peux en citer un de votre histoire, mais Je dirais que lorsque Je vois Abraham Lincoln, Je me dit qu'il était comme un grand frère de la Statue de la Liberté. La façon dont il s'est battu pour les femmes, avec un amour si pur et sans demander d'argent, sans leur faire payer quoi que ce soit, pour punir les maris qui étaient des ivrognes. C'est une façon de se comporter comme un frère très puissant et formidable. Mais ces sentiments sont maintenant en voie de disparition, Je pense. 
 

Mais, par exemple, en Russie, quand Je suis allée voir la maison de Lénine et tout le reste, à part sa femme, c'est sa sœur qui l'a aidé – elle a tapé ses textes, fait tout son travail officiel. Il a écrit des volumes et des volumes au jeune âge de cinquante-quatre ans, des volumes. D'abord, il était en Sibérie et rendez-vous compte, sa sœur a tapé la plupart de ses livres. Tout au long de notre tournée, nous avons senti la présence de sa sœur et la façon dont elle avait aidé son frère.
Cette relation est si pure, car elle ne demande rien. Une femme pourrait dire: "si tu ne m'achètes pas ce manteau, je divorce.". Peut-être qu'elles peuvent parler ainsi en Angleterre et en Amérique. Mais une sœur ne peut pas divorcer. Elle ne peut pas divorcer de son frère. 

 
Ces jours-ci, dans le journal, ils ont publié le nom de mon frère. Alors j'ai dit: "Que puis-je faire? Il est mon frère, c'est mon frère." Qu'il soit bon ou mauvais, c'est mon frère, Je ne peux pas divorcer de lui. C'est quelque chose, une relation qui vous ne pouvez pas briser. La nature vous a donné cette relation. Et quand vous venez à la collectivité, il est très important de devoir respecter cette relation.

Si vous ne respectez pas cette relation, vous ne pouvez pas réussir collectivement. Par exemple, quand Je vais à une surprise partie, Je sens qu'il se passe des choses très bizarres. La femme de quelqu'un est empêtrée avec le mari de quelqu'un d'autre - toutes sortes de choses étranges se produisent. Mais en collectif, dites-vous qu'à l'exception de votre femme, le reste d'entre elles sont vos sœurs. La pureté s'installe comme ça, vous n'avez pas à vous inquiéter. Dites-vous "ce sont mes sœurs" et vos yeux vont se stabiliser. L'innocence commencera à s'écouler de vos yeux. C'est une chose très, très simple.
Donc, dans les yeux, lorsque vous recevez votre Réalisation, vous obtenez une lueur – vous devez avoir vu qu'il y a un éclat dans le regard- c'est Vishnumaya. C'est la Vishnumaya qui brille à travers vos yeux. Et c'est elle qui vous a fait, grâce à sa maya de Vishnumaya. Cette lueur dans les yeux que vous devez avoir vue dans les yeux des personnes qui sont des âmes Réalisées, ce reflet dans les yeux, c'est ce qui vous fait comprendre et ressentir la beauté et la puissance de la relation fraternelle. Au début de Sahaja Yoga, il me semblait impossible d'établir cette relation. Alors j'ai dit: "Essayons Vishnumaya." Et cela a fonctionné. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Vishnumaya Puja, New York, 09/08/1987
Bhajan"He Govind, He Gopal" pour Shri Krishna, interprété par Jagjit Singh

He Govind, He Gopal   
He Dayal LaL

Pran Nath Anath Sakhe  
Din.Dard Nivas

He Som. rath Agamya Puran   
Mohamaya Ghal

Andh Kup. Mahabhayan   
Mataji Par Utar

Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire