vendredi 29 août 2014

Sortez du mental


« La dernière fois, Je vous ai parlé des vibrations, de ce qu'elle sont et de ce qu'elles représentent, et comment obtenir l'énergie subtile que nous appelons "Tanmatra" (essence subtile des éléments), venant de notre lumière, "Tej", venant de l'eau, "Jal", de "Vayu" (le vent), et d'"Agni" (le feu). Mais Je ne vous ai pas parlé d'une énergie très spéciale qu'on appelle, en anglais, l'éther. Car l'éther est un autre (élément) qui est géré par une autre "Tanmatra", que nous appelons "Akash". Surtout aujourd'hui, car le Christ a sacrifié sa vie pour ouvrir notre chakra de l'Agnya Chakra et c'est grâce à cela que nous avons atteint cet état d'Akash. Sans lui, cela n'aurait pas été possible.

Nous pouvons communiquer en général : par exemple, nous pouvons parler aux gens, nous pouvons dire des choses, nous pouvons aussi utiliser nos doigts pour nous exprimer, nos mains pour communiquer. Mais pour communiquer des vibrations, vous devez en avoir. Sinon, vous ne pouvez pas ressentir autrui (vibratoirement). 
Mais si vous êtes au niveau du chakra de l'Agnya, c'est à dire si vous êtes cérébral, absolument dans le mental, alors vos vibrations sont aussi diminuées, dans le sens où vous ne savez pas vraiment ce qu'elles disent. Vous ne pouvez pas juger vos vibrations parce que ces vibrations sont mentales. Ils me disent: 
-Mère, nous avons demandé aux vibrations.
-Vraiment? Mais vous n'avez pas de vibrations, comment pouvez-vous demander aux vibrations ?
C'est une chose très commune : "Nous avons pris les vibrations, nous avons décidé d'après les vibrations ". Ce n'est pas possible, parce que vous êtes simplement dans le mental.
Or, ce que le Christ a fait, c'est de vous éloigner du niveau mental, c'est ce qu'il y a de plus difficile.
Alors, Je suis surprise de voir que ceux qui suivent le christianisme ont la situation mentale la pire qui soit, ils sont totalement empêtrés dans le mental - comment dirais-Je - comme le brouillard de Delhi- Rires - que vous ne pouvez pas traverser! Ce brouillard a été brisé par le Christ. Nous lui sommes tant redevables ! Il a ôté le plus grand obstacle à l'ascension humaine qui consistait à briser cet Agnya, cet être mental en nous.
 
Nous lisons comme des fous, nous écoutons les gens comme des fous, nous aimons ceux qui nourrissent notre cerveau de nourriture mentale. Ils sont tellement dans le mental, si chicaniers, se prennent tellement au sérieux, que vous ne pouvez que dire: " D'accord, Namaskar. (Je m'incline devant tant d'intelligence)" Vous ne pouvez pas lutter contre leur attitude mentale. C'est pourquoi le Christ doit être vénéré par ceux qui ont beaucoup de mental. 
Et cette absurdité mentale a donné un tel sentiment de supériorité aux gens : "Oh, quoi que nous faisions, quel est le problème? Qu'est-ce qui ne va pas?" Ils ne peuvent pas se corriger, parce que, à moins de traverser la frontière de l'être mental, vous ne pouvez pas vous voir, vous ne pouvez pas faire votre introspection, vous ne pouvez pas vous observer. Vous verrez les autres (et les critiquerez): "Ces Sahaja Yogis sont comme ceci, Sahaja Yoga est comme cela. " Vous verrez toutes sortes de choses mais, vous ne pourrez pas vous voir, parce que le tout est mental.
Cette attitude mentale devrait être complètement freinée grâce à l'aide de notre Seigneur Jésus-Christ, mais,
dans votre cerveau, il n'est que mental. Le Christ est aussi devenu mental, alors que faut-il faire? Celui qui a brisé le mental est aussi mental -vous avez fait de lui une (idée) mentale comme une statue de pierre.
Donc, d'abord, nous devons nous dire: "Maintenant, ne pense pas, ne pense pas, ne pense pas, ne pense pas!" Quatre fois. Ensuite, vous pouvez vous élever au-dessus du mental. Et ceci est très important. Dans la méditation, vous devez aller au-delà du mental et, grâce au Christ, car il est assis à l'Agnya, vous devez mettre fin à cette absurdité de l'être mental. Je pense que, peut-être, les gens devraient arrêter de lire aussi, peut-être.
Même mes conférences deviennent mentales, que faire? Je veux dire que tout ce qui va dans leur tête devient mental, en quelque sorte. Et puis ils me posent des questions: "Mère, avez-vous dit les choses de cette façon?" Je réponds: "Je l'ai dit pour vous amener à être sans pensée, juste pour vous secouer. Je n'ai pas dit cela pour qu'on s'assoie et qu'on l'analyse - non, non. J'ai parlé ainsi pour que vous soyez absolument secoués et abasourdis."
Donc, la meilleure chose pour vous tous est de devenir sans pensée. C'est la bénédiction du Christ, c'est ce pour quoi il a œuvré. Et Je suis sûre que si vous vous y mettez, que vous ne portez pas votre attention sur les autres, que vous ne réagissez pas, il suffit de ne pas réagir - à chaque chose qu'ils voient, ils réagissent! Pourquoi ? Quelle en est l'utilité? Qu'est-ce que cette réaction va vous apporter? Cette réaction ne crée rien d'autre que des vagues de pensées dans votre mental - Je vous l'ai dit des centaines de fois - et maintenant, vous devez devenir absolument sans pensée après ce puja. Si cela se produit, Je pense que nous aurons réalisé beaucoup de choses. C'est la plus grande bénédiction que le Christ vous ait donnée, et vous devriez vraiment en profiter. C'est alors seulement que cet "Akash tattva" (ce principe lié à l’éther) fonctionnera en vous. Et comment fonctionnera-t-il? Grâce à votre attention.  »
Shri Mataji Nirmala Devi, puja de Noël, Ganapatipule, Maharashtra, Inde, 24/12/1998
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire