vendredi 22 août 2014

Le sens des valeurs est sans dessus-dessous

Shri Mataji: Maintenant, y a-t-il des questions?
Sahaja Yogini: J'ai une question... Moi et ce gars à qui j'ai montré Sahaja Yoga, nous sommes allés à un programme ensemble. Il a eu très peur après le premier programme et s'est opposé à Sahaja Yoga.
Shri Mataji: Peur de moi?
Sahaja Yogini: Oui, il a dit que vous n'étiez pas bien. Mais j'ai de très bons résultats avec une autre dame. Mais lui, au contraire, est très opposé ; nous étions auparavant très impliqués dans le spiritisme et avec les gens qui utilisent les esprits. Et il me semble qu'il est encore impliqué dans cela, d'une certaine façon. Il semble que cela le retienne, quelque chose le retient et je ne sais pas si c'est ma place de l'aider, ou d'être juste une lumière – je ne sais pas quoi faire.
Shri Mataji: Maintenant, pour parler franchement, Je dirais qu'aucun Américain n'a peur de quoi que ce soit. Le monde entier craint les Américains. Ils se font de fausses idées. Il est très surprenant d'entendre que les gens qui donnent un sentiment d'insécurité à tout le monde, disent toujours : "J'ai peur." C'est très surprenant ? C'est la façon dont ils s'expriment. Je n'ai jamais rencontré d'Américain qui ait un sentiment d'insécurité. Au contraire, ce sont des gens extrêmement agressifs, très agressif pour la moindre chose. Je vous donne un exemple :
L'autre jour, nous sommes allés chez un avocat et nous avons attendu l'ascenseur pour redescendre. Lorsque l'ascenseur est arrivé un grand homme costaud, d'1m90 au moins, un homme très costaud s'y trouvait et nous étions autour de l'ascenseur, nous ne savions pas qu'il y avait quelqu'un à l'intérieur.
Dès qu'on a ouvert l'ascenseur, il a dit : "qui êtes-vous pour rester devant comme une bande de voyous !"
Vous vous imaginez? Nous avons été surpris. Il n'était pas nécessaire de parler ainsi, il avait une chance de nous dire quelque chose, il a juste dit cela.
"S'il vous plaît," avons-nous répondu : "Tout va bien." Que pouvait-on faire?
C'est le genre de peur qu'ils éprouvent, les Russes et les Américains. Ils sont pareils, dirais-Je. Laissez-les se battre entre eux. Mais dire qu'un Américain a peur de quelque chose, c'est la plus grosse blague qui soit. Ils n'ont pas peur, au contraire, ils se mettent toujours dans les problèmes parce qu'ils recherchent le défi.
Tous les faux gourous prennent votre argent....Récemment une personne m'a dit qu'elle avait payé beaucoup d'argent à un faux gourou. Il l'a amenée dans une chambre, ils étaient tous seuls. Elle n'a pas eu peur! Je veux dire qu'une femme indienne serait effrayée qu'un homme l'emmène toute seule dans une chambre...
Nous ne sommes pas ici pour des élections, n'est-ce pas? Sahaja Yoga est difficile pour les personnes qui sont stupides, naturellement, pour les gens qui veulent mener une vie destructrice. Sahaja Yoga, c'est pour les personnes qui veulent évoluer, qui veulent devenir plus compatissantes, plus affectueuses et plus humbles, ce qui est très difficile. Ici, l'éducation enseigne que si vous êtes humbles, les gens vous piétineront, vous serez finis, on vous tuera, d'accord ? Vous devez être agressifs. Pour pouvoir dire qu'une personne agressive a peur d'une autre personne, il faudrait alors changer le sens du mot "agressif". Je ne dirais pas que seuls les Américains sont ainsi, aussi les Anglais. En anglais, "J'ai peur." (on le dit pour un rien.) De quoi ont-ils peur? Tout le monde a peur des Anglais. Si un Anglais vient chez vous, faites attention, il va créer des problèmes entre mari et femme. De quoi faut-il avoir peur? Avoir peur de ce qui est divin ? De ce qui est bienheureux ? C'est un tel avantage pour vous, Sahaja Yoga n'est rien d'autre que des bénédictions, des bénédictions, des bénédictions. Il ne faut rien sacrifier, rien abandonner, rien vendre. Même les petits détails, les moindres choses comme les problèmes des enfants, ceci, cela est pris en charge. Quelqu'un qui prend soin de vous, quelqu'un qui gère les choses, quelqu'un qui vous rend puissant et confiant et sécurisé. Que faut-il craindre? Mais leur cerveau fonctionne à l'envers. Ils n'ont pas peur d'un tigre, mais ont peur d'une vache. Que dire à de telles personnes?...

Je veux dire, voici ce qu'il en est, les gens marchent sur la tête. Leur système de valeurs est sans dessus-dessous. Je vais vous donner un exemple très simple, ce M. Hart a perdu les élections car on a dit qu'il entretenait une relation avec une femme, quelque part. C'est si commun dans ce pays ! Qu'y a-t-il de si (terrible) pour qu'il doive perdre les élections? Je veux dire que s'il avait fait quelque chose d'autre, comme d'avoir pris de l'argent au gouvernement, ou d'avoir triché avec le gouvernement, alors d'accord. Mais sur un point que tout le monde fait. Demain on dira : "Pourquoi avez-vous mangé une saucisse? Voilà pourquoi vous avez perdu les élections." C'est absurde. Ils marchent sur la tête, leur cerveau fonctionne à l'envers. Voyez-vous, qu'y a-t-il de logique?

Il n'y a rien à craindre d'un parfum de fleur - c'est comme ça. Il y a un gourou (ici) qui ne supportent pas les fleurs, aucun parfum. Mais si vous prenez l'eau (sale) des gouttières, il en est très content. Alors, que dites-vous de cela? Je veux dire que nous ne sommes pas ici pour faire plaisir à ce genre de personnes, n'est-ce pas ? Vous savez qu'il y a un gourou comme ça qui ne supporte pas (le parfum des fleurs) - il a combien de Rolls Royce? 63 Rolls Royce. Et ils lui donnaient de l'eau de gouttière au lieu de lui donner des fleurs. Et il y a beaucoup d'Américains qui lui ont donné (de l'argent) des milliers et des milliers. Imaginez, acheter 63 Rolls Royce grâce à cet argent américain! Que dire à ces personnes? Mais ils ont peur de venir à Sahaja Yoga. Vous voyez, c'est de l'auto-illusion. Il n'y a rien de caché dans Sahaja Yoga. Nous devons dire ce qu'il y a à dire. Nous devons faire face à ce que l'on doit affronter. Il ne faut pas avoir de conditionnements à ce sujet. Il ne faut pas avoir d'ego à ce sujet. Essayez de voir qu'il faut comprendre que l'on doit être soi-même. Nous devons grandir. Tout ce qui est mauvais en nous, doit disparaître. Mais cela n'est possible que lorsque l'on devient le Soi. »
Shri Mataji Nirmala Devi, jour précédant le Vishnumaya Puja, New York, 08/08/1987
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire