samedi 30 août 2014

Les enfants comprennent ce qu'est l'honnêteté




Shri Mataji invite les enfants à venir s’asseoir sur la scène près d'elle.
 
« Maintenant nous sommes face aux petits enfants. Ce sont eux qui sont des incarnations. Ce sont eux qui vont amener l’humanité à un grand progrès, il faut prendre soin de l'humanité, ils sont le genre humain de demain. Et nous sommes celui d’aujourd’hui. Et que leur donnons-nous à suivre? Quel est le but de leur vie? C'est vraiment très difficile à dire. Mais avec Sahaja Yoga, ils iront tous dans la bonne voie, ils se comporteront d'une façon correcte et le tout formera un ensemble différent de Sahaja Yogis à venir.
Mais c'est le devoir des Sahaja Yogis plus âgés de s’occuper d’eux, d’avoir de meilleures valeurs morales, de mener de meilleures vies, de façon à ce qu’ils suivent leur exemple et deviennent des Sahaja Yogis vraiment bien. C’est une très grande responsabilité, peut-être que nous ne la reconnaissons pas, que nous ne comprenons pas, mais ils sont tous de petites personnes à l’image de grandes âmes, et on devrait les élever dans ce sens, les respecter comme tels et les aimer avec le plus grand soin.
Le problème avec nos aînés, c'est qu'ils n'estiment pas qu'il faille les considérer, s’en occuper, ni les comprendre. Nous pensons que nous sommes trop intelligents, trop bien et que nous n’avons pas besoin de perdre notre énergie avec eux. C'est le problème des aînés.
Mais, aujourd’hui, alors que nous sommes assis ici pour vénérer Shri Ganesha, nous devrions savoir qu’ils sont tous des incarnations de Shri Ganesha et qu’il faudrait leur donner de l’attention et une compréhension correcte de qui ils sont. Je trouve qu’il y a un certain nombre d’enfants qui sont très bien élevés, qui sont très spontanés et il y en a certains qui n’ont aucune idée de ce qu’ils sont en train de faire. Donc, c'est le devoir des aînés de leur insuffler des idées, une compréhension correcte d'eux-mêmes et l'estime de soi.
Idem, dirais-Je, pour les Sahaja Yogis anciens qui doivent s’occuper de leurs frères et sœurs plus jeunes. Dans cette famille qui est la nôtre, que nous appelons les Sahaja Yogis, il y a toutes sortes de gens, toutes sortes de styles et de comportements. Bien sûr, il ne faudrait pas les enrégimenter, il ne devrait pas y avoir d’uniformité, mais dans cette variété devrait exister la beauté, cette merveilleuse disposition à être uni les uns aux autres.
Que faire pour cela, c’est le problème. Que devraient faire les aînés pour y arriver? Quelle solide contribution donnons-nous à leur vie? La première sera de leur expliquer qui est Shri Ganesha, quelles sont les qualités de Ganesha, ce qu’il représente - ce qu’il représente, ce que sont ses qualités, et une fois qu’ils commenceront à comprendre que, bien qu'il soit un petit garçon, il est très généreux, très gentil, très indulgent, ils seront surpris de voir qu'ils sont aussi petits et suivent également ce genre de vie.
Je vois qu'ici certains enfants sont très intelligents, très bien, d'autres ne sont pas sages et certains ne comprennent pas ce que nous faisons ici. Quoi qu’il en soit, ce sont des enfants après tout. Et ce que nous devons faire, c’est nous occuper d’eux, les respecter et leur donner une idée totale de Shri Ganesha.
Je pense que tout le monde doit avoir une statue de Shri Ganesha chez soi, ainsi les enfants la verront et demanderont: "Qui est-ce? Que fait-il?" Et vous serez surpris de voir comment ils vous comprendront, comment ils comprendront ses qualités et comment ils s'en débrouilleront. Il est important pour vous tous d’avoir au moins un Shri Ganesha chez vous, pour pouvoir dire à vos enfants: "Vous devez tous devenir comme hui."
Or, parmi les qualités de Shri Ganesha, ils ne comprendront pas la chasteté, ils sont trop petits, ils ne comprendront pas toutes ces qualités, mais ils en comprendront une : c’est l'honnêteté. C’est le fait d’être honnête. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Ganesha puja, Cabella, Italie, 13/09/2003
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire