mardi 19 août 2014

Comment nettoyer son Hamsa

Sahaja Yogi: il semblerait que beaucoup d'entre nous ne connaissent pas vraiment, n 'en sachent pas beaucoup au sujet du chakra de l'Hamsa, en termes de relation avec le Vishudhi et sur la façon de renforcer son Vishudhi.
Shri Mataji: Le chakra de l'Hamsa se trouve entre le chakra du Vishudhi et de l'Agnya, comme vous pouvez le voir très clairement (sur la charte). Mais, à partir du Vishudhi, il y a beaucoup de nerfs qui passent par l'Hamsa et s’arrêtent ici. Ils ne vont pas tous au cerveau. Ou on peut dire qu'à cet instant, à cet endroit, toutes nos réactions, qu'on appelle des réflexes, prennent fin. Supposons que je sente une odeur désagréable, je vais me boucher le nez comme cela. Ou si je n'entend pas bien, je vais tendre l'oreille comme ceci. Ou si je vois quelque chose de sale, ou si je vois quelque chose de discordant, mes yeux se fermeront automatiquement. Si quelqu'un essaye de me piquer avec une aiguille, immédiatement, spontanément, c'est inné dans mon système, et dans le votre, on va réagir selon un réflexe.
La même chose ne se produira pas de la même façon pour les animaux. Les animaux sont différents. Certains animaux auront certains réflexes, d'autres animaux en auront d'autres, mais nos réflexes à nous sont pratiquement les mêmes. Il n'y a pas beaucoup d'individualité, pas beaucoup de différences dans nos réflexes . Au plus, par conditionnement, les gens pourront dire ah, d'autres diront oh, d'autres diront quelque chose, c'est différent mais les réflexes sont les mêmes.
Donc, tant qu'on en est au réflexe, nous n'avons pas à utiliser notre discernement. Le discernement commence ensuite. Il commence quand nous utilisons ces deux nadis (canal gauche et droit) qui se rencontrent là, (à l'Hamsa) sans atteindre l'Agnya. Donc, lorsque ces deux nadis se rencontrent ici, ce qui se passe, c'est que nous commençons à utiliser notre expérience. En premier, il y a un réflexe, une action réflexe automatique. En deuxième, c'est quand, supposons que vous disiez à un enfant ; ceci est brûlant, ne met pas tes doigts dessus. L'enfant n'écoutera pas, il y mettra le doigt. Il développera, avec l'expérience, des réflexes conditionnés...

Tous ces conditionnements, qui viennent de l'entraînement de votre mental, on dira de l’expérience de votre mental, de l’expérience de la société, de votre savoir, de votre éducation, peuvent être intégrés dans votre chakra de l'Hamsa. La façon dont vous avez été conditionné peut être inscrite ici, dans votre chakra de l'Hamsa. Et il réagit à des choses qui n'ont aucun sens : "Je hais cette personne." Pourquoi ? Parce que cette personne porte un jean, ou autre chose, ou, vous pouvez dire, une chemise verte. Or, c'est inscrit dans votre mental. Ou quelque fois, le fait de tomber amoureux vient aussi de ce type de conditionnement. Supposons que vous aviez rencontré quelqu'un qui avait, disons, les yeux bleus, et qui était gentil avec vous. Vous avez alors une fascination pour les personnes aux yeux bleus. Ce n'est pas une idée pure de la beauté, ce n'est pas une idée pure du bonheur, ce n'est pas une idée pure de l'esthétique, c'est un conditionnement. Pour certain, c'est beau, pour d'autres, cela ne le sera pas.
Donc, l'Hamsa est l'endroit où ces deux nadis s'intervertissent, et il se trouve hors du chemin de la Kundalini. Ils sortent plus ou moins ici du chemin de la Kundalini. C'est très surprenant. Quand la Kundalini se déplace, elle passe directement du Vishudhi à l'Agnya. 
Alors, comment peut-on améliorer notre Hamsa ? C'est un gros problème si l'Hamsa est malade, est trop conditionné. La Kundalini ne peut pas agir sur l'Hamsa, elle abandonne tout simplement.

C'est pourquoi, pour notre Hamsa nous utilisons toutes sortes de choses matérielles : comme Je l'ai déjà dit, on met du "ghee" dans le nez. On le maintient de façon à ce qu'il soit nourri correctement... Car la plupart du temps, nous agissons de telle sorte que notre Hamsa – ce qu'on appelle les cellules épithélialles – se dessèche....
Quand la Kundalini s'éveille, vous voyez par vous-même qu'une personne, qu'elle ait le teint clair ou sombre, est un être humain. Vous raisonnez par vous-même et votre Hamsa se nettoie. Puis vous voyez par vous-même que vous êtes très égoïste. Vous commencez vous voir grâce à votre Agnya, vous commencez à voir que vous êtes conditionné. Alors vous raisonnez et c'est ainsi que vous corrigez vos conditionnements. Voilà ce qu'est le chakra de l'Hamsa. Donc, le chakra de l'Hamsa ne s'établit pas simplement parce que vous êtes une personne Réalisée. C'est un effet, un symptôme de l'éveil de votre Kundalini. Certaines personnes pensent qu'on développe le discernement simplement par l'éveil de la Kundalini. C'est une idée fausse. Non, il faut délibérément essayer d'établir en soi ce discernement.
Shri Mataji Nirmala Devi, jour précédant le Vishnumaya Puja, New York, 08/08/1987
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire