jeudi 21 août 2014

Apprenez à faire des concessions

Sahaja Yogi : Je n'ai pas l'impression qu'on en fasse beaucoup pour la communication.
Shri Mataji : Il n'y a pas de communication à cause de l'individualisme. Mais ce n'est pas cela, ce n'est pas vraiment de l'individualisme car J'ai vu que dès qu'une mode est lancée, tout le monde ressemble à tout le monde. L'autre jour, quand Je suis arrivée, J'ai vu des dames qui avaient l'air d'être des hommes, avec des muscles comme ça, marchant ainsi dans la rue. Je me suis demandée quelle genre de créature c'était. Une, puis deux, puis trois, cinq, dix. "Que se passe-t-il ?" Je ne comprenais pas. Elles marchaient comme cela, comme des Draculas. J'ai demandé :
-Qu'est-ce que c'est ? On m'a dit :
-Oh, c'est la mode.
-Qu'est-ce qui est à la mode ?
-Développer ses muscles.
-Quel est le principe ?
Suite sur l'autre cassette.
Donc, pour ce genre de choses, on n'argumenta pas, c'est à dire, quand on en arrive à des choses stupides, on n'argumente pas. Mais pour des choses sensées, on peut argumenter. Pour des choses sensées- il faut comprendre ce qui est sensé. Après tout, nous sommes des âmes Réalisées, nous ne sommes pas comme les autres personnes. Nous devons comprendre ce qui est bien.
Quand Je dis quelque chose, vous êtes d'accord avec moi.
Je ne sais pas comment, vous appréciez. Il se peut que Je dise aussi quelque chose qui puisse être désagréable, mais vous appréciez. Voyez, vous devez l'entendre, c'est un remède. De même, on devrait voir les choses qu'on n'aime pas trop regarder, parce que, peut-être, on est conditionné, mais voyez le côté sensé, le bon sens, l'équilibre. Vous pouvez le comprendre, et vous avez quelque chose de formidable, ce sont les vibrations. 
Mais même avec cela aussi, J'ai vu les choses horribles qu'ils font. Des personnes – un mari et sa femme - sont allées chez une dame, parce que son mari était parti en Inde. Ils ont jeté tout son mobilier, tous ses tapis, tout ! J'ai dit:
-Pourquoi avez-vous fait ça?
- Il y avait de très mauvaises vibrations.
-Vraiment? Maintenant , s'il vous plaît, vous allez repayer pour tout cela - pour ces mauvaises vibrations ! Je veux dire que ce sont les biens d'autrui, qui êtes-vous pour décider si les vibrations sont bonnes ou mauvaises.? Occupez-vous de vos propres vibrations.

Donc, certains utilisent parfois les vibrations juste, en quelque sorte, pour exprimer leur ego. Alors, faisons-le test sur nous-mêmes, tout le monde : "Est-ce que j'agis juste pour l'amour de mon ego? Est-ce que je me querelle à cause de mon ego? Est-ce que je dis "non" par ego? "
Autant que possible, essayez de faire des concessions. Vous vous sentirez beaucoup mieux. Vous apprendrez beaucoup plus. Je veux dire que J'ai appris beaucoup de choses depuis que Je vais à l'étranger. Je veux dire que Je ne savais pas autant de choses, certaines Je ne les connais pas encore aujourd'hui. Par exemple, Je ne savais pas comment faire fonctionner une télé. Même maintenant, Je ne sais pas grand-chose, vraiment. Je ne savais pas comment faire fonctionner un téléphone d'un type particulier. Donc, J'ai dû apprendre. J'ai dû apprendre comment réserver un billet, ce que Je ne fais pas même aujourd'hui, mais Je dois encore apprendre à le faire. Il y a tant de choses que je dois apprendre, et tout ce que Je peux apprendre, Je voudrais l'apprendre. Cuisiner, Je sais le faire, mais je n'ai jamais su comment laver les ustensiles, car en Inde on a, Je veux dire on a normalement des serviteurs. Mais J'ai appris à le faire- selon votre style avec un liquide vaisselle. J'ai dû l'apprendre. Il n'y a rien de mal à cela. Il faut essayer d'apprendre, plutôt que d'argumenter. »
Shri Mataji Nirmala Devi, jour précédant le Vishnumaya Puja, New York, 08/08/1987
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire