mardi 17 juin 2014

Ne faites pas d'argent avec Dieu


« En Inde, nous avons beaucoup de "swayambhus" créés par la Kundalini, et Je dirais encore une fois, qu’ils sont réellement vénérés. J’ai visité la majeure partie d’entre eux et J’ai été surprise de constater que la plupart des "pujaris" (personne qui s’occupe des lieux sacrés), souffraient de maladies assez graves, comme par exemple l’un d’entre eux qui était paralysé. Il m'a dit : "Nous servons ce Dieu ici, et vous nous dites que ceci est un "swayambhu"? Alors, Mère, comment se fait-il que nous souffrions de cette maladie ?" J’ai répondu : "parce que vous ne faites que tirer profit de ce lieu,on ne peut pas faire de l’argent avec Dieu. Si vous ne voulez pas servir Dieu, ne restez pas ici. Mais si vous voulez servir Dieu, alors vous pouvez rester ici, mais ne tirez pas d’argent de ce lieu." C’est très commun, J’ai vu que ces gens qui font de l’argent se retrouvent paralysés.

Tous ces éléments, la Terre Mère, comprennent très profondément les choses, ils ont tous une compréhension de tout, parce que leur Kundalini n'est pas comme la votre qui, bien qu’elle soit pure en elle-même, à cause de vos comportements humains - les erreurs humaines, l’ego, le superego, toutes sortes d’absurdité - n'est pas si sensible, ni ne vous dit ce qui se passe.
Elle doit être très alerte, sensible, spirituelle, en vous, pour que, par elle, immédiatement, vous soyez en mesure de dire ce que vous pensez, ce que vous savez, ce que vous comprenez, sur tout. Mais le problème, c’est que cette sensibilité n’est pas là. Pourquoi se fait-il que vous ne soyez pas aussi sensible?
Par contre, J’ai vu que s’ils cogitent sur quelqu'un, ils commencent à dire: "Vous êtes bloqué ici, vous êtes bloqué là." En fait, c’est la personne qui dénonce un blocage qui a elle-même ce blocage.
Donc, on doit comprendre que si l’on est un reflet fidèle de l’Adi Shakti, on doit être pur, absolument pur comme la neige blanche. Si une seule tache - c’est pourquoi Je porte un sari blanc aujourd’hui- tombe sur du blanc, cela se voit. Vous devriez avoir cette blancheur qui fait que vous voyez n'importe quoi, n'importe petite tache noire sur vous-même et aussi aussi chez les autres.

Si vous obtenez cette élévation par une vie pure, une pensée pure, un cœur pur, il n'est pas nécessaire de manipuler quoi que ce soit, non, non, pas besoin du tout. Tout se fait naturellement, comme avec la Terre Mère. Manipule-t-elle quoi que ce soit? Rien. Regardez seulement à quel point la Terre Mère est spontanée. Plantez-y une graine et regardez comme elle germe. Elle est si spontanée, son activité est si spontanée. Nous ne nous demandons jamais comment cela se passe.»
Shri Mataji Nirmala Devi, Adi Shakti puja, Cabella, 25/05/1997

Lorsque notre Kundalini est alerte, elle nous renseigne spontanément sur les situations et les personnes que l'on rencontre. C'est un savoir naturel qui ne demande pas de préparation mentale, il faut seulement purifier son coeur et ses pensées. C'est la Kundalini de la terre-Mère qui renseignerait celle-ci et en ferait un être conscient. Pour avoir accès à cette intuition, il faut méditer, c'est à dire laisser l'énergie de la Kundalini baigner l'ère limbique du cerveau.

"Konkan" est le nom de la plaine côtière située entre Mumbai et Goa dans l’état du Maharashta en Inde. Au cours du XVIe siècle, un villageois a quitté son village et après une pérégrination, a trouvé par hasard le swayambhu de Ganapati (un des noms de Shri Ganesha). Il construit un temple à l’endroit de sa découverte. Les gens se sont installés peu à peu, créant le village de Ganapatipule. Ganapatipule a été choisi par Shri Mataji a cause de la présence de ce swayambhu à Shri Ganesha. Le temple est sur ​​la plage, construit à la base d'une colline considérée comme sacrée et une source pérenne coule de la colline et constitue à un étang, près du temple.
Ce pourrait être le seul endroit au monde où l'océan rencontre Ganesha, le principe du gourou, mais surtout, c’est à Ganapatipule que notre Ganesha devient Mahaganesha. S'il y a un endroit qui pourrait être un lieu de pèlerinage pour les Sahaja Yogis, c’est bien Ganapatipule. 

Voici ce que dit exceptionnellement Shri Mataji le 23/12/1991 au sujet de Ganapatipule:
« Nous ne devrions pas avoir de groupe. Nous appartenons à Vishwa Nirmala Dharma, à l'univers entier. Nous n'avons aucun groupe pour quoi que ce soit. Nous croyons en toutes les religions, nous respectons toutes les religions, et nous ne pouvons pas nous regrouper sous une seule bannière, disant "nous sommes de l'Inde", "nous sommes de Ceylan" ou "nous sommes de l'Angleterre." Vous êtes tous d'un seul endroit, et c'est Ganapatipule. »
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire