mercredi 21 mai 2014

Il faut savoir qui on est selon Sahaja Yoga,



 « Il y a une petite chanson très sympathique "Bindiya chamkegi, churi chamkegi (ou khankegi)" où la femme taquine son époux. Il lui dit : "Quand tu dors, tes  "bangles " (bracelets de verre ou en métal) font un bruit de tapotements. Puis:  "quand ils s’appuient sur ma chemise ou autre, ils font une marque rouge (sur ma peau). Ou quand tu - "Alors elle lui répond que les bracelets doivent faire ce bruit de tintement, qu’ils doivent briller. Et tu dois me traitez comme une femme. Je ne peux pas être un homme. Et elle le taquine. Elle dit :  "Je ne peux pas être comme toi, sans aucun bruit qui t’accompagne, ni rien. Je dois être comme ça."

Vous devriez apprendre cette chanson, elle vous plaira. C'est très bien chanté, Je l'ai beaucoup appréciée. C’est une jeune fille mariée, coquine, et elle taquine son mari : "maintenant, tu ne me dis pas cela. Je suis une femme avec un homme, et les femmes ne se précipitent jamais, vois-tu, elles peuvent porter une montre mais c’est juste un bijou. Elles ont de petites, petites montres." Le mari leur dira : "Qu’est-ce que tu fabriques? Pourquoi ne descends-tu pas, il se fait tard, pourquoi n’es-tu pas prête ? " Comme ça, le mari criera sur sa femme. La femme dira, " d’accord, j’arrive, j’arrive." Mais si cela se passe dans l'autre sens : " Tu n’ es pas encore- nous devons y aller." Terminé. Soit le mari devient une femme, soit il y a un grand clash (dispute). La seule possibilité (pour éviter la dispute) c’est de rester ce qu’on est.

Vous voyez, c'est ce qu'on appelle "swabhava". "Swa" veut dire soi-même, et "bhava" est l'expression et la manifestation.  Par exemple : une mangue reste une mangue, qu’elle soit en Australie ou en Amérique. Si vous mettez une mangue en terre, que vous plantiez un manguier, vous obtiendrez une mangue, pas une pêche.
Mais les êtres humains ont la liberté. Nous sommes nés en tant que femmes et nous voulons devenir des hommes. Pourquoi ? Pourquoi avez-vous pris naissance en tant que femme? Ensuite, ce qui se produit, c’est que vous devenez unisexe. Unisexe, cela signifie pas de sexe du tout. Vous devenez impuissant, devenez des personnes horribles. Je veux dire que toute la douceur de la vie s’est envolée.

Telles que les choses sont, Dieu n'a créé aucune personne identique une autre. Il y a tant de gens dans ce monde - même une feuille n'est pas semblable à une autre feuille - juste pour créer une belle variété afin que vous profitiez de la vie. Mais là, en faisant toutes ces choses absurdes, nous gâtons tous ses beaux projets pour nous. Soyons unis à Dieu et ne nous mettons pas en valeur en essayant de penser à notre ego ou au reste, soyons simplement unis à Dieu, avec une obédience totale.
Cette obédience est la source de la vraie joie et du bonheur. Vous n'avez rien à perdre, vous perdez juste cet horrible ego, ou vous perdez votre superego. Et c'est ce qu'il faut apprendre, on ne soumet rien d’autre que son ego. C'est le sacrifice que vous faites. Vous ne sacrifiez rien d’autre, c'est très important à comprendre, car votre Esprit vous appartient et il prend le relais.
Et l'Esprit d'une femme ou l’Esprit d'un homme sont les mêmes, mais leur manifestation (est différente) - disons qu'il y ait une lampe de couleur bleue et une lampe de couleur rouge, la couleur est différente. Il vous faudra deux couleurs. Comment pouvez-vous faire avec une seule couleur? Il faut au minimum, au moins deux couleurs. Il devrait y en avoir deux, n'est-ce pas ? C'est pourquoi les permutations et combinaisons ont eu lieu avec les trois gunas qui sont en nous. Et toutes sortes d'êtres humains ont été créées. »
Shri Mataji Nirmala Devi, conversation avec les Yogis, Sydney, Australie, 25/03/1981
Interprète: Lata Mangesha

"Bindiya chamkegi" est une chanson populaire tirée du film Bollywood des années 60 (1969): Do Raaste
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire