lundi 19 mai 2014

Si la Param Chainatya est en vous

Muse de la poésie lyrique, 1842, Luigi Cherubini
« Récemment, nous avons eu le cas d'un garçon qui a été heurté par un camion et ils ont dit ses poumons avaient été écrasés. Or, quand on a les poumons écrasés, personne n'a entendu dire qu'ils redeviennent normaux. Non seulement ils redevenus normaux, mais le garçon s’est mis à respirer normalement, et maintenant il va bien.
C'est seulement - c’est le travail de la Param Chaitanya, vous n'avez rien à faire (de particulier): si un problème se présente, avant qu'il ne vous atteigne vraiment, il est résolu par la Param Chaitanya. Mais vous devez avoir une confiance totale en vous-même et en la Param Chaitanya, et avoir la foi que vous êtes une âme Réalisée. Personne ne peut vous faire du mal. Si on essaie de vous faire du mal, sur le moment, d'accord, il se peut que vous souffriez, mais vous pouvez aussi ne pas ressentir les souffrances et vous en extraire. Il y a une telle sécurité, une telle supervision. Aussi, vous êtes sauvé de toutes sortes d'attaques et de toutes sortes d'erreurs que vous rencontrez. C'est tellement énorme. Je dirais que c‘est un ordinateur de la connaissance qui sait, qui sait ce que vous faites et ce que vous ne devriez pas faire, où vous allez et où vous ne devriez pas aller. Elle sait, elle sait tout, tout de vous. Alors, vous devez devenir conscient de cela.
Nous en sommes maintenant au stade où, dirais-Je, vous devez être conscients que vous êtes des âmes Réalisées, vous êtes différents, vraiment uniques, vous êtes des âmes Réalisées, vous n'êtes pas des personnes ordinaires et que vous êtes protégés par cette Param Chaitanya : rien ne peut vous changer, vous déranger, vous dominer. C’est parce que vous n’êtes pas conscients de cette Paramchaitanya aussi que vous vous inquiétez un peu. Et certaines personnes m’écrivent : "Mère, ma- il y a quelque chose qui ne va pas chez ma fille, il y a, ceci, cela." Tout peut être corrigé par la Paramchaitanya, si vous savez comment la laisser s’en charger.

Si vous comprenez que vous ne faites qu’un avec cette Param Chaitanya, que vous en êtes partie intégrante, et que cette Param Chaitanya s'occupe de vous, vous n’avez pas beaucoup d'efforts conscients à faire. Il n'est pas vraiment besoin de faire des efforts conscients, acceptez la vie comme elle est. Acceptez-la comme elle est, quelle que soit votre vie. Ne ripostez pas, ne vous mettez pas en colère, ne vous tracassez pas, acceptez la simplement, et vous apprécierez cette vie même qui vous irritait. Vous en verrez les bons côtés, et cette façon de voir les choses sera si belle, que vous surmonterez tous vos problèmes, vous viendrez à bout de vos ennemis. Et un style de vie très frais et très beau en sortira.

Alors maintenant, comme vous êtes tous Sahaja Yogis, vous avez une position très importante. Sachant cela, si vous faites preuve de modestie, si vous êtes humbles, vous serez étonnés de voir que vous êtes totalement en contact avec cette Param Chaitanya. Non seulement cela, mais vous êtes devenus la Param Chaitanya. Vous pouvez tout faire avec cette Param Chaitanya. Je n'ai pas besoin de vous dire ce que vous pouvez faire, car il se peut que certains d'entre vous ne le croit pas, mais c’est ma propre expérience : si vous êtes la Param Chaitanya, si vous savez que vous êtes la Param Chaitanya, alors elle maintient votre dignité, votre position, votre parole et prend soin de vous. Et tout ce qui est dit ou seulement désiré, vous l’obtenez simplement.
Vos désirs changent aussi, vos désirs ne concernent pas des choses stupides, mais des choses qui sont très nobles, par exemple, vous voulez transformer les gens, vous voulez oeuvrer pour Sahaja Yoga, tous ces désirs seront totalement satisfaits. Lorsque vous voulez faire ces choses, cela vous plaît et vous y pensez. » 
Shri Mataji Nirmala Devi, Sahasrara Puja, Cabella, Italie, 09/05/1999
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire