samedi 3 mai 2014

L'heure de l'ouverture du Sahasrara


« Demain, nous devons faire ce puja du Sahasrara. 
J'étais aussi une personne que vous pouvez appeler d’une certaine manière, une chercheuse, parce que J'essayais de trouver une méthode, une façon grâce à laquelle Je pourrais vraiment donner la Réalisation en masse, Je pourrais donner la Réalisation à de nombreuses personnes en même temps, et pour cela, Je travaillais  vraiment très, très durement: J’essayais de comprendre beaucoup de gens, des êtres humains, et parmi eux, J’ai trouvé que les bureaucrates étaient les pires. Comme vous avez beaucoup de bureaucrates à Canberra, peut-être qu'ils ne sont pas si bien car ils doivent faire des compromis tout le temps. Ils doivent dire: "Oui, monsieur, oui monsieur" et dire cela, malgré leur résistance, en dépit de leur désapprobation, cela en fait de pauvres choses, poussées dans un emploi où ils doivent travailler parce que, après tout, le travail c’est important.
Lorsque toutes ces choses prennent de l'importance, la personne souffre beaucoup. C'est ce que J'ai découvert, les bureaucrates qui recherchent toujours le pouvoir, poursuivent la personnes qui peut leur donner encore plus de pouvoir, dans le sens d’un pourvoir divin, mais dans le sens de pouvoir sur les autres, pour qu'ils puissent dominer plus de gens et gérer plus de gens.
Et c'est pourquoi ces gens tombent dans ces groupes (sectaires), car au début, ils se sentent détendus d'une certaine manière, et ils dominent de nombreuses personnes…. Ensuite ils tombent malades.
Aussi, de nombreuses personnes se suicident aussi, se suicident. On m'a dit que le suicide est au maximum, les cas de suicide sont au maximum à Canberra. La raison c’est qu’on ne sait pas quoi faire de soi-même. On souffre d'une sorte de maladie misérable. On ne sait pas comment en sortir, puis on se suicide.
Donc, toutes ces choses sont liées à l'attaque des forces négatives et ces forces négatives vous attaquent de façon très subtile. Donc, il faut faire attention à bien mûrir. On doit arriver à mûrir avec Sahaja Yoga, de sorte que rien ne puisse vous affecter, rien ne puisse vous  troubler, rien ne puisse vous déranger. Il faut mûrir. La maturité devrait être comme la mienne: si J’absorbe quelque chose, Je veux dire que J’absorbe délibérément les choses et puis J'essaie de résoudre le problème. Mais si vous ne pouvez pas faire cela, alors vous ne devriez pas absorber les choses, parce que vous allez souffrir un peu en les absorbant.

Maintenant, pour le puja de demain, J'espère que vous serez tous prêts et que vous en profiterez tous. J’ai eu un très beau puja à Pune que J’ai du effectuer le treize du mois, car c'était la date du jour appelé Akshaya Tritiya, ce qui signifie "le troisième jour indestructible de la lune". Ce puja, en fait personne ne le savait, mais c'est le puja de la Kundalini. Ce jour-là, tout le monde s’est senti très, très lumineux, très pur. Le puja a duré à peine à une demi-heure, le puja consacré à la Kundalini, mais tout le monde s’est senti extrêmement lumineux et magnifique.
Ainsi, nous devrions faire ce genre de puja demain aussi, si possible. Ainsi nous aurons le sentiment d’avoir le Sahasrara complètement ouvert. Car même si le Sahasrara est ouvert, si le reste des chakras est bloqué, vous aurez alors des problèmes. Il est préférable de nettoyer tous les chakras et ensuite le Sahasrara. Donc, demain, nous ferons le puja de cette façon et J'espère que cela fonctionnera très bien pour vous tous.
J'espère, J’ai été assez en retard aujourd'hui pour vous tous, et J’espère que Je ne prend pas trop de votre temps ici. 
Rires.
Demain, Je pense que cela devrait se passer - voyez-vous, en fait, vous serez surpris de savoir que c'est l’heure à laquelle J'ai ouvert la Sahasrara en Inde. C'est exactement au même moment, parce que maintenant, il est 6.30 là-bas, 6.35, et J'ai ouvert le Sahasrara à environ 6.30. Alors, vous imaginez, c'est le moment où J'ai ouvert le Sahasrara là-bas et c'est le moment où nous sommes assis, de l'autre côté du monde, pour célébrer ce jour-là, ce grand jour de l’ouverture du Sahasrara​​.
C'est un très grand jour dans l'histoire de la spiritualité, un très grand jour pour le monde entier. Ils se rendront compte un jour de ce que c'était, que c’était un moment si important que Sahasrara ait pu être ouvert aux masses. Non seulement cela, mais vous êtes habilités à faire ce grand travail (d’ouverture des Sahasraras).
Que Dieu vous bénisse. »
Shri Mataji Nirmala Devi, discours après le concert, le soir précédent le puja du Sahasrara, Tredbo, Australie, 02/05/1987

Cette année, en 2014, l’Akshaya Tritiya est tombé hier, le 2 mai. C’est le même jour que le discours donné par Shri Mataji en 1987, le soir précédant le puja.

"Akshaya"  signifie "ce qui ne diminue pas" et "tritiya", "le troisième jour de la lune". C'est un jour propice aux projets financiers.
Les forces négatives sont comme une atmosphère lourde qui influence les gens à se déprécier et à voir tout en noir. Il faut donc grandir grâce à la Méditation Sahaja Yoga pour ne pas subir d’influences négatives, ne pas se laisser déstabiliser par des événements contraires. 
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire