samedi 17 mai 2014

Quelle est la qualité majeure des Britanniques à développer?


« Donc, c'est par le discernement, que nous devons nous approprier tout ce qui est bon, tout ce qui est beau, de partout, il y en a tellement, tellement. Par exemple, J’aimerais demander, qu’y a-t-il de bien chez les Britanniques? Voyons. Rires. 
Shri Mataji sourit. Grand silence.
Pouvez-vous me le dire? Qui va me le dire?
Sahaja Yogi : Ils ont une grande tolérance .
Shri Mataji : Que dit-il ? De la tolérance. Non, non, pas du tout. Rires.
Ce doit être une qualité générale, que vous soyez un Sahaja Yogi ou non. La tolérance est au minimum, c'est quelque chose qui leur manque.
Sahaja Yogi : Ce sont de bons leaders, Mère.
Shri Mataji : Vous croyez?
Sahaja Yogi : Le fair-play.
Shri Mataji : Du fair-play, Je ne sais pas aujourd’hui, cela a pu être le cas. Ils n'ont pas été très justes avec les Indiens, n’est-ce pas ? Ils n'ont pas très justes avec le chinois, jamais. Allez encore plus loin.
Sahaja Yogi : Ils sont bons pour parler de la météo. Shri Mataji éclate de rire. 
Shri Mataji : C’est à dire du mauvais temps. Oui, Je veux dire que c’est superficiel, mais ce n'est pas une bonne chose.
Sahaja Yogi : Shri Mataji, ils ont l'esprit très pointu.
Shri Mataji : Qu’est-ce qui est pointu? L’esprit pointu.
Sahaja Yogi : L’intelligence.
Shri Mataji : Vous vous rapprochez, mais vous n’y êtes pas encore.
Sahaja Yogi : Ils sont inventifs, Mère.
Shri Mataji : Pas tellement, les Américains sont meilleurs.
Sahaja Yogi : Subtils.
Shri Mataji: Subtil. Je ne dirais pas cela. Non, pas tellement.
Sahaja Yogi: Ils veulent aider les autres.
Shri Mataji: Rarement.
Sahaja Yogi: Ils sont manipulateurs.
Shri Mataji: C'est négatif.
Sahaja Yogi: Loyaux, Mère.
Shri Mataji: Loyaux? Ils créent des infidélités, des problèmes. Ils font que les gens se battent.
Sahaja Yogi: Une fois qu'ils trouveront quelque chose de bien, Mère, ils s'y accrocheront. Grands rires.
Shri Mataji: Je souhaite qu'ils le puissent. Je souhaite qu'ils puissent le faire, mais la façon dont ils disparaissent, chaque fois que nous avons des programmes, Je découvre ensuite qu’ils ont tous disparu. Il leur manque la qualité de s’accrocher.
Maintenant, ça va? Tout le monde s’est exprimé? Je souhaite que vous ayez toutes ces qualités, vous pourriez les avoir, pourquoi pas? Donc, toutes les qualités que l'on souhaite ont été exprimées, mais quelles sont vraiment les qualités? Dois-Je vous le dire?
L’érudition. L’érudition. Sahaja Yoga? Il faut tout lire - Sahaja Yoga veut dire ceci- la Kundalini signifie ceci, cela - il faut aller à la bibliothèque, tout savoir. C’est le fait de savoir, l’érudition, c'est leur qualité. Et cela doit se répandre partout. Vous en convenez ?
L’érudition en Sahaja Yoga doit se propager dans le monde entier. Ici, (en Angleterre) les femmes, surtout, veulent rivaliser avec les hommes. Elles sont très difficiles, les femmes anglaises ne sont pas faciles. Pas toutes, mais certaines. Elles devraient devenir des spécialistes de Sahaja Yoga....
L’érudition, c’est leur qualité, et c'est pourquoi ils sont honorés partout. Ce sont des érudits. Et voyez, maintenant, le cœur doit devenir érudit. C'est l'intégration du cerveau et du cœur.
Nous avons tant d’érudits de Sahaja Yoga en Angleterre. Il peut y en avoir un ici ou là (dans d’autres pays), comme par exemple en Suisse... L’érudition, combien d’érudits il y a, et d’une érudition profonde. Et c'est ce que vous devez développer encore davantage, surtout les femmes, elles doivent beaucoup apprendre. C’est la connaissance. Shri Mataji sourit.

Comprendre toute la complexité, toutes les particularités, et vous en sortir au moyen de l’érudition, c’est vraiment la façon de rendre le meilleur service à Sahaja Yoga. Et c’est une chose tellement honorable que d’être un érudit. Et une fois que vous êtes un érudit, cette connaissance qui passe dans votre tête, va dans le cœur aussi.
L’érudition dans tous les domaines. Les érudits sont différents des gens inventifs. Il peuvent en connaître très peu et peuvent inventer quelque chose, c'est différent. Mais cela ne signifie pas que vous allez lire Vivekananda et tout le reste, cela ne veut pas dire ça. Mais vous allez dans toutes les bibliothèques, dans tous les lieux, et vous découvrez la Vérité.
Blake - un érudit. Il y a eu tant de savants dans ce pays, et la plupart d'entre eux étaient des âmes Réalisées. C’est en Angleterre qu’il y en a un maximum, en Occident Je veux dire, le nombre maximal d’érudits, qui étaient des âmes Réalisées, se trouve dans un si petit, si petit pays comme ça. »
Shri Mataji Nirmala Devi, séminaire de Sheffield, Angleterre, 21/09/1985
Photo de l'artiste Bill Downey, 2014
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire