vendredi 2 mai 2014

Etablissez Shri Ganesha par la pensée



« Comme vous avez maintenant de bonnes familles, de bons ashrams, de bons emplois, tout le monde est content, pensons donc à la prochaine ère.  
La prochaine ère est celle de la compassion, comme Je vous l'ai dit. Mais si l’un de vos chakras est encore faible, la lumière qui devient blanche à cause (de la réunion) des sept couleurs,  peut  faiblir ou peut être défectueuse. Donc, tous les chakras, en nous, doivent être pris en charge.
Mettez votre attention à chaque chakra, et introduisez dans ces chakras, la compassion, le sentiment de compassion. Par exemple, le chakra de Shri Ganesha.  
Posez votre attention sur Shri Ganesha et établissez-le par la pensée, dans le chakra du Mooladhara, avec un grand respect, parce que maintenant vos pensées sont divines.
Or, vous devez savoir que durant la première période de Sahaja Yoga, Je n’aurais pas pu vous parler de ces choses, de cela, c'est une action plus subtile, un travail plus subtil.

Maintenant, projetez vos sentiments sur ​​ce chakra. Un chakra est un  "pradesha", une contrée, et le roi de ce pays est Shri Ganesha. C'est le pays. Maintenant, en posant votre attention sur ce chakra, projetez vos sentiments vers lui : des sentiments d'amour et d'adoration envers lui, pour commencer. Et puis, pour manifester la compassion, vous n’avez rien d’autre à demander que :
" O Dieu de l'innocence, donne l’innocence à tous les peuples du monde."
Mais avant tout, vous devez être innocent vous-même pour demander cela, sinon, c’est une demande non autorisée, ou, pourrait-on dire, vous n'avez pas le droit de le demander.

Donc, pour comprendre ce qu’est l’innocence, vous devriez essayer comprendre par vous-même  comment fonctionne votre mental. Lorsque, par exemple, vous regardez une personne, pensez-vous que vous devriez posséder cette personne ? Vous sentez-vous indûment attiré par elle ou est-ce que des sentiments triviaux vous viennent à l’esprit ?
Quand une personne innocente voit une belle personne, ou une femme, ou une belle vue, ou une belle création, la première chose qui devait arriver, c’est qu'elle devienne sans pensée, il n'y a aucune pensée. Donc, s’il n'y a pas de pensée, il n'est pas question d'avoir une expression de possessivité ou toute sorte de sentiment vil.
Mais, si vous priez Shri Ganesha, sans être tout à fait autorisé, disant : "S'il vous plaît, rendez-moi innocent de sorte que je sois habilité à vous demander cette faveur : partout où je vais, faites que je devienne source d'innocence, que j’émette de l’innocence, que lorsque les gens me regardent, ils sentent que je suis innocent " C'est de la compassion, la compassion de lui demander de vous donner le pouvoir de la compassion, de sorte que, comme vous le voyez ici, ces beaux centres - comme si les lumières commençaient à se déplacer horizontalement - commencent à se déplacer sur le système nerveux sympathique.
Ainsi vous devenez vous-même l’innocence puissante. Vous ne devenez pas stupide ou enfantin, mais vous devenez comme des enfants. Le comportement tout entier est extrêmement digne et innocent. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Sahasrara puja, Rouen, 05/05/1984
Publié par dictionnaire sahaja yoga

1 commentaire:

Enregistrer un commentaire