mardi 15 avril 2014

Sans paix, pas de croissance

« Je leur parle (en Hindi) de l’amour, l’amour omniprésent de Dieu Tout-puissant. Il a tout créé, toute l’atmosphère est remplie de ce sentiment d’amour qui est là. Mais ce n’est possible que pour les personnes qui sont innocentes, comme des enfants. Si vous êtes très avancé dans votre haine, personne ne peut vous sauver. Vous aurez dix arguments pour montrer que votre haine est légitime. Ensuite, vous ferez tout pour la justifier.
Nous avons eu des gens dans notre pays (l’Inde), qui est un pays très modéré, ou supposé l’être, qui est un pays très pacifique, qui ne croyaient qu’aux meurtres, (ne pensaient) qu’à tuer ceci ou cela.
Donc, même ce pays, qui ne croyait pas du tout en ces choses-là, s’est depuis longtemps adonné à toutes sortes de violence.
Mais fondamentalement, nous sommes des gens qui croient en la paix, car sans paix, il n’y a pas de croissance possible. Il faut une paix totale. Si votre cœur est en paix, si la paix vous environne, vous développez une merveilleuse nation. Non à cause de la peur ou de la pression, mais si vous êtes une personne dont le cœur connaît une paix absolue, c’est de l’intérieur (que vous développez cette nation).
Non pas qu’il faille n’avoir peur de rien, mais la paix se dégage de cette personne. Elle donne (un sentiment) de paix. Tous ceux qui s’approchent de cette personne ressentent la paix, ce sentiment de tranquillité.
Vous êtes tous des Sahaja Yogis. Vous avez tous reçu votre Réalisation. C’est-à-dire que votre Esprit émet maintenant des vibrations de paix et de joie. Où que vous soyez, vous émettez des vibrations paisibles. Vous créerez de la paix. Vous découvrirez des façons de créer la paix, comment établir une atmosphère paisible. Il est très important que nous grandissions de manière à créer la paix, à la donner aux autres et à devenir des exemples de cela.
Je ne pouvais pas croire qu’à Delhi, Je pouvais avoir beaucoup de gens qui sont des âmes Réalisées. Je ne me serais jamais attendue à cela. Tout d'abord, il a fallu que J’attende que les gens soient dans un bon esprit pour comprendre mon travail, parce que nous avons connu la partition (la séparation de l’Inde et du Pakistan en 1947) et beaucoup de gens ont perdu la vie, perdu leurs biens et J'ai vu cela en face. Je l'ai vu de mes propres yeux. Et ils ne pouvaient tout simplement pas, ne pouvaient pas pardonner aux autres.
Ainsi, le pardon est une très bonne méthode pour comprendre la douleur des autres, les problèmes des autres. Mais vous devez développer cette profondeur. Au lieu de vous mettre en colère, de vouloir vous venger, si vous pouviez développer en vous cette paix, si vous pouviez arriver à avoir cette paix du mental, grâce à l’Amour Divin, vous n’avez pas besoin d’en faire plus.
C’est simplement la paix que vous ressentez, maintenant, dans le cœur. Ressentez-la simplement. Vous êtes une personne calme, que l’on ne dérange pas facilement. Vous ne donnerez jamais d’explications pour vous être mis en colère, pour avoir gâché la bonne humeur des gens. Vous ne le ferez pas. Vous êtes ceux qui s’élèvent au-dessus de toute cette colère et de cet stupide esprit de vengeance.
Il est difficile d'expliquer cela à ceux qui ne sont pas des âmes Réalisées, parce que si Je leur parle, ils n'aimeront pas (mon discours de paix). S’ils obtiennent leur réalisation, on peut leur parler.
Donc, le mieux est de répandre Sahaja Yoga, le répandre parmi les sikhs, les musulmans, les chrétiens, partout. Et spécialement chez les hindous, car de nos jours, Je trouve que les hindous ont aussi perdu leur compréhension de notre pays et de sa culture. Et voilà pourquoi ils n’ont que le sens de la revanche, ils se vengent. Je ne comprends pas ce genre de vengeance. Mais qu’y faire? Les gens sont déjà à ce niveau (de haine), à ce bas niveau, où ils ne comprennent pas grand-chose.
Par exemple, maintenant, ils ne veulent pas laisser construire un temple à Shri Rama à un endroit donné. Parce qu'ils ne sont pas des Sahaja Yogis, Je ne peux pas leur dire que c'est le lieu où il est né. Donc, nous devons rendre hommage à son incarnation. Si c'est l'endroit où Rama est né, nous pouvons le ressentir avec les vibrations (en prenant les vibrations de l’endroit). Alors pourquoi nier le fait et la vérité, juste parce que vous ne voulez pas que cela se fasse? Il est très difficile de leur parler. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Birthday Puja, Delhi, Inde 21/03/2002

Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire