samedi 5 avril 2014

Que veut dire "suivre les vibrations"? selon Sahaja Yoga


« Vous êtes tout le temps protégés, pris en charge par la Param Chaitanya. Je sais que vous le savez, mais combien pensent vraiment que la Param Chaitanya est avec nous? Si vous croyez vraiment que la Param Chaitanya existe, alors vous n’avez pas peur, vous ne vous inquiétez pas. Vous n’êtes pas non plus assujetti à toutes sortes d’idées absurdes. Mais si vous pensez que vous n’êtes pas protégé, que se passe-t-il ? Comment les choses se passent-elles? Alors, la Param Chaitanya vous laisse seul. Vous devez voir tout le jeu, la façon dont la Param Chaitanya agit, comment elle fonctionne, comment vous vous comportez. Supposez que vous ne soyez pas une très bonne forme et que vous essayiez de parader un peu trop, alors que se passe-t-il? Vous recevez la monnaie de votre pièce. Non pas que Je fasse quoi que ce soit, car c’est la Param Chaitanya qui vous donnera une leçon dont vous vous souviendrez : vous auriez dû agir un peu différemment de ce que vous avez fait.
Après tout, nous devons savoir pourquoi nous sommes venus à Sahaja Yoga. Pour commencer, à l’origine, nous sommes venus à Sahaja Yoga parce que nous voulions connaître la vérité absolue et cette vérité absolue, vous l’avez découverte par vos vibrations. Vous savez par vos vibrations, ce qu’est la vérité absolue. Et vous devriez tout faire sous cet angle: celui de la vérité absolue; quoi que vous sentiez vibratoirement, vous devez le suivre.

Mais malheureusement, J’ai vu beaucoup de gens qui pensent que leurs vibrations sont bien, qui pensent qu’ils sont très bien, et que tout ce qu’ils reçoivent par leurs vibrations est de première classe. En fait, il est très difficile de corriger ce point, cela vient de l’ego. Quand vous avez de l’ego, vous ne pouvez jamais trouver quelque chose à redire chez vous. Et même si les vibrations vous disent quelque chose - cela pourrait être une autre personne qui vous en parle- comme ce n’est pas vous qui êtes là mais c’est votre ego, votre ego ne fait que corrompre les choses et vous enseigne des choses que normalement, vous comprendriez facilement : "je fais quelque chose de mal, je n’aurais pas dû le faire. "
Par cette méthode de correction et d’amélioration, quand vous prenez vos désirs pour des réalités, vous devriez voir si vous devenez plus subtil ou plus grossier. C’est la meilleure façon de juger.
Or, J’ai vu des gens qui continuent à prendre les vibrations de choses sans importance, par exemple, pour savoir si les vibrations sont bonnes ou mauvaises dans cet arbre ou ces fleurs ou ce terrain, pour toutes ces choses matérielles ils veulent prendre les vibrations. Mais dans quel but prenez-vous les vibrations? Vous prenez les vibrations pour en retirer un gain matériel? Vous pensez que si vous vérifiez les vibrations et qu’elles sont bonnes, alors vous serez à l’abri, vous ne perdrez pas ceci, pas cela. Ce n’est pas vrai, parce que les vibrations ne sont pas destinées à juger toutes ces choses, tous ces questions de ce monde. Cela déprécie vraiment les vibrations.
Vous ne devriez pas les déprécier, car les vibrations peuvent suggérer des choses qui pourraient  être très préjudiciables à votre évolution. Une fois, J’ai voulu que quelqu’un aille quelque part, puis il a dit: "Je n’y suis pas allé, Mère. " J’ai demandé: "Pourquoi? " "Parce que j’ai vu que les vibrations étaient très mauvaises." J’ai répondu: "C’est pour cela que Je t’ai demandé d’y aller. Rires. Si les vibrations avaient été bonnes, quelle aurait été l’utilité que tu y ailles?" Shri Mataji rit doucement  "La raison pour laquelle Je t’ai demandé d’y aller, c’était pour que tu puisses aider, mais avant de le faire, tu t’es jugé, tu as jugé tes vibrations et puis tu n’as pas voulu y aller."
En fait, ce qui se passe, c’est que nous voulons avoir une vie facile et confortable et que tous nos problèmes soient résolus par Sahaja Yoga, sinon nous pensons que Sahaja Yoga ne sert à rien. Quel que soit notre désir, il faut qu’il soit réalisé. Et ensuite, les désirs sont surtout personnels: "mon enfant ne va pas bien" donc l’enfant devrait aller bien. "Mon mari s’est mal comporté" donc le mari devrait être bien. Ou bien "Je n’ai pas de maison, je dois avoir une maison." Voyez ce que nous avons en tête, c’est toujours par rapport à une société de consommation, comme ils disent. …Supposons que quelqu’un meure - normalement avec Sahaja Yoga, il est difficile aux gens de mourir aussi, Je dois vous le dire. Même s’ils veulent mourir, ils ne peuvent pas mourir. C’est la Param Chaitanya qui décide pour vous. Mais supposons que vous ayez une opinion semblable, vous devez cependant savoir que ce désir ne sera pas forcément exaucé et s’il n’est pas exaucé, alors vous vous sentez perturbé et vous pensez: "Et alors quoi? " Mais votre souhait n’est pas le souhait de Dieu Tout-puissant, alors que la Param Chaitanya est le désir de Dieu Tout-puissant. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Gourou puja. Cabella Ligure, Italie, 20/07/1997

Il ne s'agit pas de prendre les vibrations d'une fleur ou d'un arbre pour savoir si c'est bien de les acheter, car vouloir faire un gain matériel n'est pas une raison pour prendre les vibrations. Les vibrations sont un guide pour adoucir notre comportement, arrondir les angles afin de ne pas blesser autrui par exemple. On peut prendre les vibrations pour savoir quelle décision adopter aussi. 
Car il faut faire les choses non pas seulement selon notre jugement, qui peut être faussé par tel sentiment ou telle réaction, mais selon une vision objective, celle de notre Esprit, qui s'exprime par les vibrations. Encore faut-il que notre humilité nous permette de dépasser notre ego qui tire toujours la couverture à lui. 
Mais prendre les vibrations ne doit pas non plus être une autre façon de "juger" plus subtilement les choses. Quand il y a jugement, la situation est déjà faussée. Et justifier un jugement par les vibrations ne consiste pas non plus à suivre la vérité absolue. Il faut donc avoir un rapport distancié avec soi-même, faire son introspection pour découvrir si rien ne s'oppose secrètement à notre ressenti et ensuite prendre les vibrations. 
C'est aussi cette difficulté à s'extraire de ses propres faiblesses qui explique que certaines personnes ne sentent pas les vibrations: elles manquent d'estime de soi, de confiance en soi, et n'arrivent pas à se détacher du jugement qu'elles ont sur elles-mêmes pour vraiment laisser la place à leur perception des vibrations.
Peinture de Jennifer Hedley, UK
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire