mardi 8 avril 2014

La sincérité en ce jour de Ram Navami


« Quand vous vous parlez aux autres personnes qui viennent à vous, il faut le faire avec une très profonde sincérité; si vous le faites avec cette honnêteté, les gens le sauront. Quand vous vous adressez à quelqu’un, cette personne devrait savoir que vous êtes sincère et que vous y mettez le cœur.
Par exemple, il se peut que vous parliez à quelqu’un d’une voix très douce mais sans y mettre le cœur, et il pensera : "oh, il m’a fait un sermon, en fait." Mais si vous parlez à quelqu'un avec sincérité, vous pouvez même dire (des choses comme) : "Comment as-tu pu faire une telle chose ? Tu ne le vois pas ? Tu ne peux pas t'améliorer ? C'est comme ça, et tu es là pour ça". Mais, en disant cela, on doit voir la sincérité qui vient de votre cœur : c’est cela le caractère de Shri Rama. Il se trouve sur le côté droit du cœur, ce qui signifie (les qualités) du cœur mises en action.
Comprenez-vous cela, lorsque Kabir a dit, "je vais raffermir la compassion de mon cœur (mana) la stabiliser et la mettre dans les cinq éléments. (Man Mamta ko treize kara Launga, pancho tattva principale Launga).Voyez-vous, de la même façon, au niveau du cœur gauche, c’est ce qui vous vient du fond du cœur. Mais, être sincère en son cœur, à quoi cela sert-il, voyez-vous. Il y a beaucoup de Sahaja Yogis qui ont vraiment le sentiment que ce monde est horrible et que quelque chose doit être fait, que Sahaja Yoga doit être introduit (partout). Mais combien d'entre vous mettent vraiment cela en action, totalement en action ? Sans cela, votre Rama tattva (principe de Rama) ne peut pas s’améliorer. Le principe de Rama ne s’améliore que lorsque vous mettez toutes les choses en action; c'est exactement ce que Shri Rama a fait.

Ainsi, lorsque l’évolution de l’homme a atteint le niveau de Rama, l'avènement de Rama ne s’est pas fait au centre, mais sur le côté droit. Il s’est écarté du centre, tant et si bien qu'il en a oublié son passé. Il n’est jamais mentionné qu'il est une Incarnation. Il ne l'a jamais dit à son père, ne l’a jamais dit à sa mère. Il n'a jamais dit à personne qu'il était une Incarnation. Bien sûr, il était évident qu'il en était une. Son frère le savait. Or, il avait deux frères. C’est très intéressant, Je veux dire qu'il a d'autres frères aussi, mais Bharat et Lakshmana montrent les deux côtés d'un être humain.

L’un d’eux était Lakshmana et il était du style fougueux, voyez-vous. Il ne pouvait supporter que quelqu'un se conduise mal envers Rama. Il ne pouvait pas supporter que quelqu'un s’adresse d'une manière très banale à Shri Rama et il se mettait tellement en colère contre tous ces gens, qu'il vient leur tombait à bras raccourcis sur ceux qui essayaient de dire quelque chose (de mal) sur Shri Rama. Même envers Parshurama, qui était une Incarnation contemporaine de Shri Rama Lui-même...
Il est Shesha comme on dit, le serpent qui dort sur Bhavasagara (l’océan d’illusion, notre monde) sur lequel Shri Vishnou se repose. Le même Shesha s’est incarné en Shri Lakshmana.

Or, pour un esprit occidental, voyez-vous, les serpents sont des sorte de- si vous lui parlez de serpents, il ne connaît que le serpent d'Adam et Eve, c'est tout, ils ne comprennent rien. Et ils ne peuvent pas comprendre pourquoi les gens vénèrent des serpents. Vous voyez, les serpents, comme les cobras et tous ceux-là, sont comme les rois du monde, vous voyez, ils sont les rois du monde souterrain et c'est Shesha qui soutient l'univers tout entier. Donc ce Shesha est vénéré, comme les cobras sont vénérés dans de nombreux villages en Inde, même aujourd'hui, vous voyez, parce qu'ils n’embêtent personne là-bas. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Ram Navami, Londres, 02/04/1982

Parashurama est considéré comme la sixième Incarnation de Vishnou, Rama la septième. Son nom signifie "Rama à la hache". Il est apparu sur Terre pour lutter contre la caste des guerriers, kshatriya (la caste de la famille hindouiste de Shri Mataji). Les kashtriyas ont toujours occupé la première place dans la civilisation indienne. Les grands textes sacrés hindous ne cessent de les glorifier. Mais alors, ils ne reconnaissaient plus l'autorité des brahmanes. Il aurait détruit vingt-et-une générations de kshatriya. Suite à l'intervention de Parashurama, la caste des brahmanes est redevenue la plus importante de toutes les castes.
Le serpent Shesha a aussi pour nom Ananta, "Sans fin". Shesha signifie "Reste". Il est le soutien, la base du cosmos, qu’il supporte et entoure de ses anneaux innombrables car il symbolise la réserve d’être vivants restant en lui, extraits des eaux cosmiques primordiales.
Quand un cycle de vie cosmique se termine, l’univers se retire, Vishnou rentre en lui-même dans un sommeil de yoga et le serpent Reste demeure et le porte sur ses anneaux. Puis, de son nombril naît un lotus, d’où apparaît Brahma le dieu créateur, qui va donc procéder à la re-création du monde.
Publié par dictionnaire sahaja yoga


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire