dimanche 6 avril 2014

La plus pure relation: celle d'un grand-parent et de ses petit-enfants


« Par la grâce de Shri Ganesha, un chercheur apprécie tous les beaux aspects et les variétés de l’affection dont il fait preuve. Sa personnalité finit par se manifester comme un arbre géant avec différentes parties:
-sa mère est comme la racine de l’arbre et lui donne l’existence et une totale assistance spirituelle pour guider et renforcer la croissance de sa personnalité ;
- sa femme le soutient comme le tronc soutient l'arbre, car elle porte et partage la charge de la responsabilité sur ses épaules;
- l'affection de ses sœurs est comme les branches de l’arbre, fières de ses exploits, et elles prient toujours pour la protection de leur frère bien-aimé ;
-et ses douces filles s’épanouissent comme des fleurs à qui il peut révéler son amour paternel. 
-L’expression de ses émotions est complète quand il peut exprimer son amour envers ses petites-filles. Elles sont les fruits de son arbre, et c'est dans cette merveilleuse relation avec ses petites-filles qu’il révèle l’innocence de son amour.
Alors, il se sent vraiment sublime et grandiose comme un roi. Ceci s'applique de la même manière à ses fils [et petits-fils]. »
Shri Mataji Nirmala Devi, chapitre 12 sur le Mooladhara, dernier livre, publié en septembre 2013

Image tirée du Livre Rouge de Jung
Page précédente, on peut lire:
"Je t'aime comme une mère qui aime celui qui n'est pas né qu'elle porte sous son cœur. Grandis dans l'œuf de l'Orient, nourris-toi de mon amour, bois les sucs de ma vie pour devenir un Dieu rayonnant."

Le texte de l’image :
"Nous voulons la lumière et la chaleur, voilà pourquoi nous avons besoin de toi. Comme la terre verdoyante et tout corps vivant ont besoin du soleil, nous avons besoin, comme esprits, de ta lumière et de ta chaleur. Un esprit privé de soleil devient le parasite du corps. Or le Dieu nourrit l'esprit."
Remarquez les symboles : l’œuf à l’intérieur de l’arbre qui dort dans son berceau qui pourrait être Kundalini dormante au Mooladhara. Le Mooladhara symbolisé par les quatre racines.
Les branches sont au nombre de 6, les chakras supérieurs et se retrouvent au Saharara. Le bleu est le signe du canal gauche celui sur lequel Jung évolue puisque ces images lui sont apparues en rêve.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire