lundi 17 mars 2014

A propos de "Rang de jhini" et de Holi

Babamama tente d'expliquer sa chanson à un groupe de yogis. Il demande un minute d’attention car Shri Mataji commence à parler.

Shri Mataji : C'est Kabir qui a chanté cela, car il était teinturier (de métier) et il avait l'habitude de mettre de la couleur sur les tissus et toutes sortes de choses ;  il a toujours fait des comparaisons liées à sa profession .... Il a dit que, il a dit que - O, faites de ma - " Jhini" (qu'est-ce que cela signifie ?)
Babamama : La couleur. Babamama redonne à Shri Mataji les mots de la chanson
Shri Mataji : La couleur. O, faites du drap que je suis en train de teindre, c'est-à-dire son corps, vous feriez mieux de le colorer "Jhini rigini" ..
"Ma ke ranga me" signifie colorez-le, c'est-à-dire qu'il devrait être coloré avec "ranga me".
Nous avons donc maintenant différents aspects de la même partie. Inaudible.
Babamama : Shri Mataji, quelque chose au sujet de Holi. Voulez-vous nous dire quelque chose sur Holi. Cela, (cette chanson), je l'ai faite pour le festival de Holi.
Shri Mataji : Le festival de Holi tombe maintenant aujourd'hui, en fait, c’est demain le Holi, mais pour plus de commodité, nous allons le fêter le 18. Et le festival de Holi a été démarré par Shri Krishna, car avant Shri Krishna, il y avait Shri Rama qui était une Incarnation très sérieuse, qui devait rendre parfaits les êtres humains. On l’appelle Purushottama, il est l’être le plus élevé parmi les êtres humains. Donc, les gens étaient très sérieux et faisaient tout sérieusement et travaillaient à toutes sortes de rituels. Shri Krishna est venu et a dit: "Oh, tout est lila, tout est un simple jeu. Nous devons jouer le jeu." Alors il a démarré ce lila, dans lequel il a utilisé des couleurs et des choses pour que l’on joue les uns avec les autres, afin qu’on ne ressente pas d’inhibitions, que les gens ne subissent pas d’inhibitions et tous….ces conditionnements qu’on a en soi. Et il a utilisé ces couleurs juste pour rendre les gens très heureux, et qu’ils s’amusent, vous voyez, comme des enfants….Baba a écrit quelque chose à ce sujet.
Babamama : J'ai écrit - Shri Mataji a fait que j'écrive, vous voyez.
"Rang de jhini ma ke ranga me ye kara" "O, Divin, s'il vous plaît, donnez à ce corps la couleur de Shri Mataji. " J'ai choisi la couleur verte. J'aurais du choisir la couleur bleu. Rires.
Elle porte la couleur bleue. Cela devrait être teinté de la couleur de Shri Mataji.
"Ranga ma de chanchala mana ko, apne ranga me maya." Ce mental (mana) qui est si ... si - si rapide, si instable, ce mental qui est si instable, il est probable que si nous ne le teintons pas de la couleur de la Mère, il prendre peut-être la couleur de la maya. Donc "kaya" et "maya". "Kaya" c’est votre corps, et "maya" vous savez ce que c'est. Rires
Ensuite le poète a dit :
"Kale pile rango ka he maila ye jagsara." Puis en choisissant des couleurs différentes,
Shri Mataji : Noir et jaune, c’est le côté gauche et le côté droit.
Babamama : Noir et jaune. "ka il maila vous jagsara". Devenant sale,
Shri Mataji : Le corps entier est sali par cette couleur.
Babamama : " Ise duniya ke sab rango se tera, hai ranga nyara." Shri Mataji ... -
Shri Mataji : En hindi ?
Babamama : Et le poète dit que tous ces degrés, toutes ces couleurs, sont d'un côté, et que la couleur de la mère est si distinguable.
Shri Mataji : Unique
Babamama : Si unique, si colorée. Toutes les couleurs sont d'un côté et la couleur de la mère qui est celle de l'amour est de (l‘autre) côté, c’est l'unicité de cette couleur.
" Sahaj Ko laha Hai, range ye tera koi utar na paya." C'est la couleur qui est permanente, qui est éternelle.
Shri Mataji : La couleur Sahaj.
Babamama : La couleur Sahaj qui est éternelle, qui est inusable, qui ne peut jamais faner par l'effet du temps ou par un quelconque effet. C'est la couleur Sahaj, personne ne peut vous l’enlever, c'est quelque chose de permanent qui restera à jamais. Ainsi, le poète essaie de dire que cette couleur a été maintenant posée sur nous ainsi nous sommes les bienheureux, nous sommes des gens très colorés. Rires.
" Ham kya jane bhakti ranga me, man kaise ranga paya, rang ja yega us ranga me, tu jo vo rang charhaye." "O Mère, nous sommes trop innocents pour savoir quelle serait la couleur de notre dévotion. " Il y a donc, vous le voyez, "ranga" c'est aussi la façon dont vous êtes noyé dans celac’est à dire – c’est très difficile pour moi.
Shri Mataji :  En hindi ? ...
Babamama : Se noyer, devenir "invotion". Je sais Shri Mataji, l’anglais est assez difficile et mon anglais est encore pire.
Sahaja Yogi : Immergé.
Shri Mataji : Immergé.
Babamama : Immergé, peut être oui, immergé. Vous êtes si immergé dans la dévotion que ... quoi que sera la couleur de notre dévotion, elle prendra certainement la couleur que vous nous donnerez ô Mère, celle de la dévotion.
" Tum nirmal ho hma par kaya, nirmal rang ki chaya."
Vous êtes pure (nirmal), Mère, et nous vous demandons de nous donner cette couleur de la pureté. Nirmal signifie aussi paradoxalement ce qui est aussi blanc, donc vous pourriez nous colorer en un blanc pur. J’ai pensé que lorsque nous sommes recouvert d’un blanc pur, nous sommes si impeccables que même une petite tache devient visible​​. Ainsi, les Sahajis doivent être sans tache, pas silencieux, mais sans tache. Rires
"Tere rang me aise range ham, duja ran na lage"  Maintenant, c’est très difficile à expliquer. Encore une fois, nous sommes tellement immergé dans votre couleur, dans la bhakti , "tere rang me aise range ham, duja ran na lage" il n’y a rien d'autre que nous aimons plus, nous ne trouvons pas -
Shri Mataji : D’attirance.
Babamama : Aucune attirance envers quoi que ce soit. "Tum bin koi nazar na aae, in naino ke aage." Nous ne percevons ou ne voyons pas, nous n'avons pas aucune vision si ce n’est la vôtre ô Mère.
"Jala ko, thala ko sare jagata ko, banga ranga banaya." L'eau ou les océans ou la terre, ou le cosmos tout entier, Mère, vous les avez peint de votre couleur. Voilà ce qui est dit, c’est le mieux que je puisse faire en anglais. Cela signifie beaucoup plus… C'est très difficile.
Shri Mataji : En hindi ? … Ce que je disais, c'est que l'anglais n'est pas une langue profonde et, parfois, passe à coté, c'est un fait. »
Shri Mataji Nirmala Devi, programme musical, Brisbane, Australie, 10/03/1990
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire