mercredi 19 février 2014

Les vrais artistes sont innocents


« D'abord et avant tout chose, il faut comprendre que l'innocence doit être respectée, soignée, nourrie et protégée. C'est pourquoi Je suis très méticuleuse au sujet des enfants. Les enfants ne doivent pas être exposés au public, on ne devrait pas essayer de prendre des photos de nos enfants puis de les exposer dans les journaux ou pour faire de la publicité ou quoi que ce soit (mannequina). C’est une très mauvaise idée d'exposer vos enfants afin de gagner de l'argent, de quelque façon que ce soit, même de la plus infime, car c’est vendre l'innocence, l'innocence qui est inestimable, qui est très importante chez les enfants…
 
Aussi, nous devons nous occuper de nos enfants avec le plus grand soin. Mais nous allons aux deux extrêmes. J’ai vu que certains ne se préoccupent que de leurs propres enfants. Si quelque chose leur arrive, ils se fâchent : cela signifie que vous respectez votre enfant parce qu'il est votre enfant. Mais si vous le respectiez car il porte en lui l'innocence, alors vous devez respecter tous les enfants et comprendre tous les enfants - ce dont ils parlent, ce qu'ils disent, comment ils se comportent....

Les innocents voient et disent des choses justes car ils sont innocents et l'innocence signifie qu'ils ont une attention pure- une pure attention pour tout ce dont vous avez besoin. Par exemple, en musique, en matière d’art, pour tout, vous devez avoir une attention pure qui vient de votre innocence. Disons qu’une personne, un artiste, soit très cupide, par exemple, quelqu’un qui créé des peintures et le reste. Son art ne peut pas devenir un art éternel, c’est impossible. C’est pourquoi nous voyons de nos jours, que l’art qui est créé se développe puis disparaît, car il n’a pas de valeur éternelle. C’est la même chose avec la musique moderne, il se produit le même (processus) : elle va et vient et personne ne sait comment elle a disparu. La raison en est la cupidité et cette avidité pour l’argent aboutit à des oeuvres qui ne sont pas parfaites.

Toutes les oeuvres des temps anciens qui étaient dédiées à Dieu sont aujourd’hui énormément respectées, et les gens dépensent beaucoup d’argent pour les acheter. Il se peut qu’à l’époque, ces artistes aient souffert, mais ils ont compris, les artistes innocents ont très bien compris que pour s’exprimer, il faut le faire sincèrement, non pas pour plaire, satisfaire les gens, non pas pour plaire à quiconque, mais pour plaire à Dieu.
Comme vous le savez, Michel Ange a eu des rapports très conflictuels avec le Pape, car il ne pouvait pas tolérer les absurdités qui venaient de la part du Pape.
Tous les artistes se sont toujours battus — les vrais artistes. »

Shri Mataji Nirmala Devi, Shri Ganesha Puja, Cabella, Italie, 19/09/1993
http://greatartistintheworld.blogspot.com/2007/12/michel-angelo.html
Publié par dictionnaire sahaja yoga

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire