mercredi 26 février 2014

La causalité de la terre



« Prenez une graine, elle est basique et a le potentiel de devenir un arbre, qui, lui aussi, a le potentiel de devenir de nombreux autres arbres. Donc, ce potentiel est le plus subtil des plus subtils. Son apparence est basique. La causalité de la Terre Mère c’est le parfum, donc, quand la Kundalini s’éveille, elle touche la causalité tout comme vous obtenez le parfum. La causalité de la Réalisation est "shuddha icha" (le pur désir).
L'homme est fait de trois potentiels : le basique, le subtil et le causal. Cette causalité de la Réalisation,  à savoir le désir pur "shudha iccha", illumine le subtil et les corps physiques, juste comme planter une graine dans la Terre Mère. La Terre Mère Terre illumine la semence et lui donne son potentiel, de même, la Kundalini est la Terre Mère en vous.
Elle s’élève et donne cette dimension potentielle à la graine en vous. Tout a une causalité différente et donc chaque chakra agit selon sa propre causalité. Le problème, c’est que nous ne le comprenons pas, même au niveau le plus primaire. Maintenant, prenez un niveau très basique pour atteindre le point de l’atome. Cet atome a noyau qui a des protons, des neutrons et mesotons.
Or, si vous rafraîchissez un atome comme celui du gaz d'hélium, l'atome devient collectif. De même, les mesotons agissent de leur propre chef, et ils deviennent aussi collectifs lorsqu'ils sont refroidis à un certain point. Ainsi, même dans le plus basique des (éléments) basiques, ce potentiel d’être collectif existe. Cela peut être prouvé scientifiquement.
Quand nous parlons d’un être humain, nous parlons d'un processus vivant. L'être humain s’est surtout manifesté sur le plan physique. Maintenant, la croissance intérieure va se produire. Au niveau physique, il est maintenant complètement manifesté. Il suffit de prendre une graine qui a atteint son niveau le plus basique, qui vit et qui palpite, puis est plantée en la Terre Mère. Que va-t-il alors se passer?
Ainsi, le subtil et le plus subtil sont reproduits en votre être en tant que tels. Le potentiel, c’est la Kundalini. La Kundalini représente la causalité de la Terre Mère. La causalité du Virata, c’est la collectivité. Les représentants de Sadashiva et de l’Adi Shakti sont en nous l’Atma (l'Esprit) et la Kundalini ; ils sont au-delà de la causalité, en fait, ils stimulent la causalité…
Tout possède une causalité qui conserve le potentiel en totalité. Pour passer de la causalité au physique, il faut passer par le subtil. Or, ce qui arrive, tout comme le parfum (de l’Adi Shakti) est la causalité de la Mère Terre, c’est que toutes les fleurs et les arbres viennent de cette causalité. Pour les êtres humains, c’est le carbone. La façon dont la Terre Mère brûle en elle-même, crée par la chaleur interne de la terre ce carbone et le carbone devient une partie intégrante de l'intérieur de vous, pour créer des acides aminés. Donc, la Terre Mère sait, au niveau de la causalité, sait ce que vous êtes. »
Shri Mataji Nirmala Devi, discours traduit de l’hindi avec le docteur Talwar et d’autres Sahaja Yogis, Shivaratri Puja, Bombay, 26 et 27/02/1987

La matière est créée à partir d'éléments qui sont eux-mêmes formés à partir de leurs essences causales. Les essences causales sont l'expression des organes de perception de l’Adi Shakti.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire