jeudi 13 février 2014

Attention, toutes les formes d'éveil de la Kundalini ne sont pas bonnes




 «  Tout effort d’abstinence entêtée ou toute intempérance excessive excite le système nerveux sympathique. Sous la pression de cette suractivité, l'attention du sujet commence à se déplacer le long de l’Ida nadi, ou, selon le cas, le long de Pingala nadi. Au début, l'individu voit le chakra du Mooladhara de couleur rouge profond, ou comme une roue aux couleurs kaléidoscopiques. Le rouge profond est causé par la colère de Shri Ganesha suite à une inquisition non autorisée de Son royaume. Cette brusque approche est insultante pour Lui et Sa Mère Kundalini. A l'intérieur du centre de cette roue, on peut même voir Shri Ganesha irrité et enflammé, si l'on tente de forcer un peu plus son approche. Un chercheur égaré peut même recevoir un choc, ou ressentir une chaleur terrible dans son corps et souffrir d’une agitation inexplicable. Il se peut que des expériences particulièrement horribles du passé, appelées « flash-back », se produisent. …
Toutes les méthodes erronées qui tentent d'élever la Kundalini sont nocives car elles tuent à jamais toutes les chances d’un réel éveil de la Kundalini. Au lieu de s’élever jusqu’au royaume de l’Inconscient, le chercheur pénètre le royaume du passé mort, car Shri Ganesha, qui contrôle la fermeture de cette porte sur le passé, se retire de colère. Le subconscient et la conscience humaine sont réduits au niveau de la conscience animale. L’homme ne peut jamais s’élever au stade d’un surhomme en essayant d’imiter les animaux !

Ainsi le chercheur qui insulte la Mère Primordiale est fermement puni par Shri Ganesha. Personne ne peut le blesser car il est sacro-saint sous la protection de la Sainte Aura de l'amour de Sa Mère. La résurrection du Christ prouve Son indestructibilité. Les chercheurs, qui font de gros efforts pour l'atteindre, ne peuvent qu’agir à travers le système nerveux sympathique, et leur attention passe par les canaux droit ou gauche car le système nerveux parasympathique est, pour eux, hors de portée.

Finalement, à cause de leur persistance stupide, ces chercheurs égarés sont dangereusement déviés sur les côtés et deviennent des voyants. Leur attention se porte uniquement à la périphérie de Son chakra, sans aucun contrôle, et tourne sur les bords extérieurs. Parfois, ces personnes décrivent leur vision de ce chakra. Cela donne l’impression que la colère de Shri Ganesha bouillonne comme un feu de couleur rouge et bleu qui tournoie à la surface du chakra. Cela n’a aucun sens pour ces gens ignorants. En réalité, le chakra est comme une fleur bulbeuse ayant la forme d'un liseron (comme une belle de jour, un volubilis ou une ipomée). Si le chercheur égaré poursuit ses recherches obstinées, alors Shri Ganesha apparaît dans des teintes rouges incandescentes, et avertit le chercheur d’arrêter son investigation non autorisée. A ce stade, si le chercheur ne renonce pas, il est puni par la colère de Shri Ganesha, exprimée sous forme de chaleur considérable ou de sensations de brûlure. ..
 
Tous ces symptômes sont dus aux insultes que le chercheur égaré dispense à Shri Ganesha et sa Mère, et non pas à l'éveil de la Kundalini, comme beaucoup de gens stupides l’ont faussement cru. Ce genre de résistance physique n’apparaît que chez les personnes qui n'acceptent pas mentalement le péché (Adharma). Mais ceux qui, par leurs karmas antérieurs ou à cause de leurs intempérances, acceptent le péché, ont l’impression de n’être pas responsables. Ils se sentent détendus et les entités qui agissent à travers eux profitent des plaisirs, alors qu’eux se croient purs. En fait, de tels sujets sont complètement dominés par ces entités, et se transforment en esclaves et en personnes insensibles. 
Les chercheurs qui veulent vraiment atteindre l'éternel et l'ultime, doivent renoncer à de telles méthodes d’amateurs, nuisibles et erronées. »
Shri Mataji Nirmala Devi, chapitre 12 sur le Mooladhara, dernier livre de Shri Mataji, publication septembre 2013
Ecrit entre 1975 et 1977


Dans les années 70, avoir un gourou était à la mode et beaucoup ont profité de la  naïveté des Occidentaux pour vendre un faux savoir. Cependant, certains ont utilisé des techniques de ce qu'on appellerait ici "magie noire" ou autres techniques spirites.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire