jeudi 2 janvier 2014

Portez votre attention sur vous-même



« Alors, quand il y aura une concordance complète entre vous et les Divinités, vous pourrez utiliser la puissance de Mahamaya sur d'autres personnes. Avant cela, vous ne le pouvez pas - vous utilisez d'autres pouvoirs. C’est juste ce qu’on appelle des "siddhis" (pouvoirs), pas des "shudra siddhis", de mauvais pouvoirs, mais vous développez de bons "siddhis". Par exemple, celui de guérir les gens, il n’y a rien de formidable à cela. Vous pouvez collectivement ressentir une autre personne, il n’y a rien d’extraordinaire, mais vous ne sentez pas votre propre personne, vous ne voyez pas vos propres chakras. Vous ne faites pas attention à vous-même. Vous pouvez être sauvés, vous êtes protégés, vous êtes aidés, vous obtenez une aide matérielle, vous apprécierez une vie spirituelle. Pourtant, il vous faut encore aller beaucoup plus loin pour atteindre les pouvoirs de Mahamaya. Il faut aller beaucoup plus loin pour être identifiés avec les Divinités ...
Tout cela est du ressort des Divinités : elles tournent mon esprit vers le sujet, elles me donnent toujours une idée claire du style de public qui est assis devant moi, une information complète, une information parfaite.
Quelqu’un vient et me parle de quelqu'un d’autre- c’est aussi très habituel, c’est très commun chez les Sahaja Yogis, particulièrement en occident. Ils me parleront toujours de quelqu'un d’autre. Jusqu'à présent, Je n'ai vu personne venir me voir pour me dire : "Mère, j'ai de l’ego, s'il vous plaît corrigez-le. Mère, j'ai du surperego, s'il vous plaît, améliorez-le. Mère, j'ai ce problème, s'il vous plaît, corrigez-le." C’est toujours : "Cette personne a ce problème-ci, cette personne a ce problème-là." On voit les problèmes des autres, très clairement, parce que nous sommes extravertis. Et quand on me parle, en posant simplement mon attention sur ce qu'on me dit, non seulement J’en apprends sur la personne qui parle, ce qui ne va pas chez elle, mais aussi, Je découvre ce qui ne va pas chez la personne dont on me parle, et jusqu’où il faut croire ces gens qui viennent me parler.
Par exemple, en Inde, il y a un homme qui est toujours en train de faire des commérages, vous voyez, il pense qu'il fait beaucoup de choses pour Sahaja Yoga, et ceci et cela. Et il a formé un groupe d’environ cinq, six personnes – une clique, vous voyez - et ils sont venus me voir. Ils se sont assis, très sérieux et m’ont dit :
-Nous sommes venus pour un travail très sérieux.
-Qu'est-ce que c'est?
-Une certaine personne, qui est un grand homme politique, essaie juste de vous induire en erreur. Nous sommes venus pour vous prévenir au sujet de cet homme. Soyez très prudente.
- Vraiment?
Alors, juste pour une seconde, une fraction de seconde, Je suis passée par mon ordinateur (Je suis entrée en moi-même) vous voyez. Rires Pour savoir comment était cet homme.
- M’avez-vous tout dit de lui ?
- Oui.
-Vous n’avez rien de plus à rajouter ? Vous êtes surs?
- Rien de plus.
- Très bien ! Je vais vous en parler : cet homme a une femme qui n'est pas son épouse, il a un enfant illégitime. Il est comme ceci, sa caste est celle-ci, son père est comme ça, sa mère, son frère sont de ce genre, et ceci et cela. Rires
Retournez donc au travail "pas très sérieux" qui consiste à vous occuper de votre Esprit.
Il n'est pas nécessaire de me donner des conseils. Je vous donne du temps. Je vous parle, parce que Je vous aime beaucoup. Mais Je vous aime parce que vous êtes des chercheurs, parce que vous devez évoluer, parce que vous avez une qualité, mais vous n'êtes pas conscient de cette qualité. Alors J’essaie quelques tours sur vous pour que vous réalisiez que : "ce que nous pensions était faux."

Le meilleur moyen, c’est l’obédience, à chaque fois que quelque chose entre dans votre tête comme ça, le meilleur moyen c’est de ressentir l’obédience (surrender). Parce que vous devez savoir … bande audio abimée… Pour comprendre, vous devez vous élever. Il devrait y avoir une ascension spirituelle, sinon, vous ne pouvez pas comprendre. Si vous vivez avec votre ego et votre superego, vous ne pouvez pas comprendre. Telle qu’elle est, personne ne peut  comprendre Mahamaya. Même Brahma, Vishnou, Mahesha ne pouvaient la comprendre, c'est tellement énorme. Mahamaya leur a joué des tours aussi. Mais au moins, vous apprécierez le jeu. Vous serez un véhicule, un instrument de cette grande puissance et vous-même verrez comment jouer des tours de Mahamaya sur les autres. C'est encore une promesse de Mahamaya, alors soyez prudents. Rires.

Cela a déjà été dit, vous avez déjà remarqué, vous avez déjà vu que tout ne vous sera pas révélé car vous ne pourriez pas supporter cette révélation. Mais lentement, vous verrez. Mais vous devez avoir le pouvoir de le supporter. Si vous avez ce pouvoir, alors rien ne pourra se mettre entre vous et moi. Nous pouvons tous ne faire qu’un avec ce pouvoir. Ce pouvoir de Mahamaya est celui qui vous a donné la Réalisation, c’est celui qui vous guide, celui qui vous aide. »
Shri Mataji Nirmala Devi, séminaire national sur Mahamaya, première partie, Birmingham, 20/04/1985
Publié par dictionnaire sahaja yoga

 

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire