jeudi 9 janvier 2014

Pas de prêtres pour Sahaja Yoga

«  (Certaines) personnes essaient d’imposer leurs conditionnements sur ​​Sahaja Yoga, comme quelqu'un qui est hindouiste et qui jeûne, par exemple- ils jeûnent la plupart du temps, Je ne sais pas quel est leur jour de jeûne- disons qu’il jeûne, par exemple, le samedi et il raconte aux gens: "Voyez, maintenant, je dois jeûner le samedi, parce qu'après tout, vous voyez, j'ai jeûné tous ces jours-là et tout ça" ... Nous appartenons à la vraie religion, d'une universalité véritable, pure. Aucune de ces choses artificielles (comme les rites religieux) ne peut nous lier. Voici l'une des choses subtiles et très importantes que nous ne comprenons pas : nous sommes très conditionnés. Nous, les Anglais, nous, les Indiens, ou nous les x , y ou z. Vous êtes des êtres humains. Dieu n’a fait qu’un seul monde. Il n'a pas créé toutes ces choses, toutes artificielles et faites par l’homme… vous n'avez pas de chaînes de cette nature artificielle. Chaque personne qui prétend être un gourou, doit se rendre compte qu'elle ne se lier à des idées banales, dépassées et stupides. Peu à peu, quoi que les dirigeants feront, ceux qui les suivent le feront. Ainsi, le dirigeant doit mener une vie qui soit un idéal. Un dirigeant qui est très dominateur, ou qui est très possessif et agressif, va créer des dirigeants qui seront de même nature. Et un autre qui est très conditionné, créera des partisans très conditionnés. Et peut-être que Je ne trouverai aucun lien avec eux.
Donc, nous ne voulons pas avoir une classe de prêtres comme gourous. Les prêtres sont différents des gourous. Nous ne voulons pas de gens qui prennent sur eux les lois de Dieu et les utilisent pour leurs propres fins.
Aujourd'hui, c’est le jour des gourous, parce que c’est le troisième jour (de la Lune), le troisième chakra étant le Nabhi. Le même jour, nous avons le point de départ de Mahalakshmi. L’énergie de Mahalakshmi commence à se mettre en œuvre une fois que  vous en avez fini avec le principe de Lakshmi, le Lakshmi tattva. Si les gourous se préoccupent encore du Lakshmi tattva, qu’ils n'ont pas le sens du sacrifice, qu’ils n'ont aucun sens du détachement, on ne peut pas les appeler des leaders. Le principe de Mahalakshmi est la forme subtile de nos rêves, de nos désirs, c’est la plus subtile, la quintessence, car au début on recherche le pouvoir physiquement, mentalement, et émotionnellement, puis, finalement, on veut aussi avoir des pouvoirs spirituels afin d'impressionner les autres.

Venir à Sahaja Yoga, c'est venir pour dissoudre tous vos pouvoirs. Vous devenez si impuissants, que tous les pouvoirs de Dieu Tout-puissant se mettent à fonctionner à travers vous. Supposons que cet instrument ait des pouvoirs, Je ne serais pas capable de le gérer : il va aller ici, là et là-bas. Donc, pour vénérer Mahalakshmi, il faut se rappeler qu’il faut dissoudre tous ses pouvoirs. Ceci est l’obédience, c’est ce qu’est l'islam, comme ils l'appellent - mais ce ne sont que des mots pour toutes ces personnes.
L'obédience est une chose très difficile à comprendre pour les êtres humains. Ils pensent : "Je ne peux pas m'abandonner à Dieu." Ce que vous devez abonner, n’est rien d’autre que votre ego et vos conditionnements.
Je vous parle de toutes ces choses, mais si vous les apprenez par cœur, comme un perroquet, vous pouvez les répéter, elles n'auront aucune influence sur vos partisans. A moins que, dans votre propre vie, vous ne montriez cette beauté, cette composition, cette attention, cet intérêt, cet amour, personne ne va écouter un perroquet. Le sens doit venir de la pratique, pas des préceptes. C'est ce qu’est Sahaja Yoga, qui est très différent de tous les autres messages spirituels. Donc, soyez prudents! Vous avez été choisis pour votre mérite de Sahaja Yogis, alors respectez-vous.
Que Dieu vous bénisse ! »
Shri Mataji Nirmala Devi, discours sur la virginité du gourou, Ganapatipule, India, 08/01/1987
Image sur : http://www.deviantart.com/print/15748585/
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire