lundi 20 janvier 2014

Le premier stade, nirvichara





« Maintenant, nous avons parlé de "sat-chit-anand", encore une fois Je dois utiliser des mots sanskrits, vous voyez, qu’y faire ? "Sat-chit-anand" c’est la super Conscience, le Pouvoir Omniprésent. "Chit" est l'attention, la conscience. Vous êtes en ce moment conscients et vous êtes en train de m'écouter. A chaque minute, vous êtes conscients, mais chaque moment s’éteint dans le passé. Chaque moment vient du futur et va au présent.

Mais en ce moment, vous êtes conscients, à mon écoute. Une pensée s’élève, comme ça, et retombe. Vous pouvez voir la montée d’une pensée mais pas sa retombée. Entre chaque pensée, il y a un espace (vide) appelé "vilamb" en sanscrit. Bien sur, en anglais, il n’y a pas de mot pour dire cela, car ils ne connaissent pas (cet espace entre les pensées). Donc il y a ce "vilamba" et si vous pouvez vous arrêter dans ce"vilamb", alors vous obtenez un mental conscient, peut-on dire, ou bien, c’est l’état du mental où il n’existe aucune pensée mais où l’on est conscient. D’abord, il n’y a aucune pensée : "nirvichar" tout en étant conscient. C’est le premier état dans lequel vous plongez, la super Conscience.

Il se peut que certains pensent, qu’en obtenant la Réalisation, on doit atteindre quelque chose de l’ordre de ce qu’Adi Shankaracharya a obtenu, mais ce n'est pas possible. Pour certaines personnes, c’est possible, mais très peu, et pas avec tout le monde.
Le premier état est "nirvichar" : vous devenez conscients sans pensée, ce n’est que le premier état. Cela se produit lorsque la Kundalini s'élève au-dessus du chakra de l’Agnya, c'est-à-dire qu’elle pénètre la zone limbique. A ce moment-là, votre attention touche précisément le point de "sat", le "Sat" (la vérité, l’existence), la réalité se sépare de  "mithya" (la fausseté) ; vous êtes séparés, vous devenez deux "personnalités". A ce stade, vous commencez à différencier les choses, comme mettre du yaourt dans le lait, ou disons mettre du citron, le lait se sépare en caillé et eau. De la même manière, c’est le commencement, le début. C’est seulement l’état dont on peut dire que la Kundalini a été éveillée. Vous devez comprendre les différentes phases, comme elles se produisent.

Je vous donne une image très lente (du processus de la Réalisation), mais normalement, chez la plupart des gens, la Kundalini monte en flèche. Mais pour certains, ce n’est pas le cas, il faut du temps. La Kundalini se perd soit dans le chakra du Swadhishtan ou dans celui du Nabhi, elle ne s’élève pas beaucoup plus.

Elle est arrêtée au niveau du chakra du (coeur?) ou bien elle peut ne pas s’élever du tout.
Mais au cas où elle franchit la porte du chakra de l’Agnya, alors vous pénétrez dans l'état de conscience sans pensée. Avec cette conscience sans pensée, comme avec n’importe quel état que vous obtenez- supposez que vous deveniez gouverneur- vous obtenez un certain pouvoir. Avec cette conscience sans pensée. Vous obtenez certains des pouvoirs. Mais à ce stade, laisser la Kundalini tel quel n'est pas une bonne chose, car la Kundalini peut, à ce stade, commencer à aller de ce côté-ci ou de ce côté-là (vers la droite ou la gauche) elle peut, c’est possible, entrer dans le Supraconscient ou dans le Subconscient Collectifs
Les gens peuvent obtenir la plupart des "siddhis" (pouvoirs liés aux entités) à ce stade, non pas des "siddhis" mineurs, mais des "siddhis" supérieurs, par exemple, voyez-vous, ils peuvent faire des prédictions. Ils peuvent dire ce qui va se passer, si la Kundalini est entrée dans le Supraconscient Collectif. Si la Kundalini entre dans le Subconscient Collectif, ils peuvent commencer à voir des choses. Vous voyez, une personne de ce type vient me voir, elle peut savoir qui J'étais dans mes vies antérieures. Je n'ai pas à les convaincre. C'est la même chose avec quelqu'un qui est "possédé".

Une personne qui prend des drogues, supposez qu’elle soit une alcoolique finie, mais qu’elle soit une bonne âme et qu’elle recherche toujours Dieu, une telle personne peut me voir sous une forme différente. Elle peut voir mon passé, elle peut être très attachée à moi. et saurait ce que J’étais, car voyez-vous, les gens pensent toujours que le passé était bien mieux que le présent, parce que le passé était plus important qu'aujourd'hui – bien que précédemment, Je n'ai jamais donné la Réalisation à quiconque- mais le passé était mieux, les êtres humains sont comme ça. Donc la personne s’amourache quand elle voit des choses comme ça …s’i elle va sur le côté gauche c'est à dire, dans le passé.
Ceux qui se déplacent sur ​​le côté droit peuvent me voir comme de la lumière, ils voient des lumières. Ils voient tous les cinq éléments, ils peuvent me voir comme une chute d'eau ou comme un iceberg. Ils commencent à voir le "tanmatra", encore un mot sanscrit, à savoir l'essence, on peut dire, l’essence des éléments. Cela peut les aider à  les convaincre, parce qu'une telle personne n’a plus de doute à mon sujet et une telle personne est beaucoup plus convaincue que vous ne l’êtes.

Donc, à ce stade, Je ne voudrais pas laisser votre Kundalini, parce que vous pouvez guérir les gens et des soins peuvent être faits avec votre Kundalini, même au niveau de la zone limbique. Je suis toujours très inquiète que votre Kundalini sorte bien par le Brahmarandra (au centre du crâne, le siège de l’Esprit d’où sort la Kundalini). A ce stade, vous commencez à obtenir des vibrations; mais à ce stade, vous n’êtes qu’une "chitta", (qu’une attention) et vous touchez simplement le point de "sat". Votre attention est uniquement charmée par l'Esprit, seule la partie de l’attention. L’Esprit, comme Je vous l'ai dit, est comme la lueur d’une flamme dans une lampe à gaz, et la Kundalini est comme le gaz qui entre en contact avec l'Esprit. Puis la lumière de l'Esprit se répand dans le système nerveux central. Mais ce n’est que la partie "chit"', le noyau externe est la "chitta", c'est-à-dire la partie de l'attention (le "chit " dans  "sat-chit-anand")

A ce stade, quand la Kundalini ouvre le Brahmarandra, à ce moment-là, ce que vous sentez, ce sont les vibrations dans votre main et où vous pouvez ressentir celles d'une autre personne aussi, parce que vous devenez "collectivement conscient".
Vous devenez "collectivement conscient" seulement, encore par l’action de "sat-chit-anand" vous n’entrez en contact qu’avec la partie "chitta", l’attention. Donc vous commencez à sentir  votre "chitta"devenir la "chitta" de la Conscience Collective. Cela signifie que vous entrez dans l'océan de "sat-chit-anand" dans lequel vous ressentez seulement la Conscience Collective. Cela signifie que vous plongez dans l’océan de "sat-chit-anand" dans lequel vous pouvez ressentir  pouvez ressentir la Conscience Collective. Cela signifie que vous pouvez sentir la Kundalini d’une autre personne. »
Shri Mataji Nirmala Devi, conseils sur "Sat-Chit-Anand", New Delhi, Inde, 15/02/1977

Ces pouvoirs que certains pourraient développer en allant dans les zones du Supraconscient Collectif ou du Subconscient Collectif ne sont pas bons, il sont destructeurs. Ils s'apparentent à de la magie noire ou du spiritisme et ne sont pas du tout le résultat de la Méditation Sahaja Yoga. Mais cela peut se produire chez les personnes qui étaient déjà très attirées par ces pouvoirs. Le but de la Méditation Sahaja Yoga est de développer une harmonie entre soi et la nature, entre soi et le reste du monde, non pas de développer de la domination sur les autres.
Il est aussi facile de retrouver le chemin du centre et de se débarrasser des ces pouvoirs si on ne désire pas s'affirmer ni dominer les autres avec ces moyens spirituels négatifs.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire