dimanche 26 janvier 2014

Le deuxième stade, nirvikalpa




« Au deuxième stade (après celui de "nirvichara", sans pensée), vous devenez "nirvikalpa" (sans doute), là où il n’existe pas de "vikalpa" (doute). Par exemple, en ce moment à Delhi, il y a très peu de Sahaja Yogis qui sont comme cela, très peu. Parce, avant, ce sont des "vikalpi"- sceptiques- par tempérament, car l’atmosphère est tellement emplie de scepticisme que vous n’êtes pas encore subtils au sujet de Sahaja Yoga, vous êtes toujours dans le doute. Mais nous avons aussi de formidables Sahaja Yogis à Delhi, vraiment considérables. Donc il y a des doutes.

Maintenant, vous allez me demander : "comment devient-on "nirvikalpa", sans doute ?" Supposons que vous soyez dans l'eau, effrayé de vous noyer et que l’on vous sorte de l’eau  pour vous hisser à bord d’un bateau. Ensuite, vous n'avez plus peur de vous noyer. Mais quand êtes-vous établis? Lorsque vous êtes établis fermement. Je veux dire, cela suggère: "Quand êtes-vous établis dans un bateau? Lorsque vous êtes établis fermement dans un bateau." Je veux dire que c'est tout ce que Je peux vous répondre - vous devez vous établir (dans la méditation). Mais, en faisant cela, vous obtenez certains pouvoirs: votre Kundalini commence à être visible, vous voyez. Nous avons, à Bombay, certaines personnes dont la Kundalini est au moins à trente centimètres (au-dessus du Sahasrara), trente centimètres, vous pouvez le voir. Vous pouvez le voir - ou peut-être pas - mais beaucoup peuvent voir que ce sont des personnes très profondes, très profondes.

Dans l'état de "nirvikalpa", la Conscience Collective devient très subtile, plus et plus subtile. A ce stade, vous pouvez comprendre le sens profond des choses, et la réalité commence à devenir plus claire. Par exemple, vous commencez à comprendre le fonctionnement de la Kundalini, vous commencez à comprendre comment elle s’infiltre, vous commencez à comprendre comment elle fonctionne. Vous pouvez l'expérimenter de votre propre main et vous pouvez la déplacer comme il vous plaît. Vous pouvez guérir des gens et montrer comment la Kundalini travaille de différentes manières. Vous pouvez associer des permutations et combinaisons de la Kundalini.

Par exemple, on peut dire que lors de la première année d’étude musicale, vous apprenez seulement les sept notes et deux autres notes (dièse et bémol) ; juste un "raga" ordinaire (musique traditionnelle indienne). Mais quand vous devenez plus subtil et plus évolué, vous connaissez alors toutes les ficelles pour composer de la musique. Mais quand vous évoluez et devenez plus subtil, alors vous savez comment créer les moindres (silences).

Au stade de "nirvikalpa", vous n’avez pas besoin de mettre vos mains face à quelqu’un. En vous asseyant vous savez déjà où le problème se situe, ce qui se passe, où est le blocage, quel est le problème, quels sont les problèmes collectifs. Alors vous n'avez pas de doutes à propos de Sahaja Yoga, ni sur Kundalini, ni sur rien d'autre, aucun doute. À ce moment-là, vous commencez à expérimenter la Kundalini et à vous en servir. La maîtrise de la Kundalini commence. A ce stade, la "chitta", la conscience (consciousness) devient subtile.
(Juste auparavant) quelqu'un s’est assis auprès de moi. Au dehors, les Sahaja Yogis (qui étaient là) savaient que ce monsieur allait recevoir sa Réalisation, Ils savaient que Shri Mataji donnait la Réalisation à quelqu'un.
De telles personnes sont très comblées, elles ne gardent pas de rancune et ne râlent pas pour de petites choses. Elles ne s’occupent pas du tout de petites choses, elles ne s’y intéressent pas, elles vivent à un autre niveau, elles ne sont pas touchées. Leur attention n'est pas engluée dans le superficiel, elles n’ont pas de temps pour les choses externes et grossières. Donc leur attention est très profondément posée sur les formes subtiles; elles ne sont pas gênées. De telles personnes sont des âmes satisfaites, comblées, ce sont celles qui vont créer les piliers de Sahaja Yoga. Parce que quand quelqu'un voit une telle personne, une personne transformée comme cela, cela les choque et elles: Regardez celui-ci. C’est quelqu’un de si formidable, il était horrible, comment est-il devenu comme ça? Comme il s’est transformé! A ce stade, au stade de "nirvikalpa", les vibrations émettent, alors il n’y a plus du tout d’interrogation.  »
Shri Mataji Nirmala Devi, conseils sur "Sat-Chit-Anand", New Delhi, Inde, 15/02/1977
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire