jeudi 19 décembre 2013

L'état de samadhi, un lien d'unité avec la nature


« Maintenant, qu’est-ce que l'état de Samadhi?
Quand vous entrez en cet état de samadhi, alors, dans tout ce que vous faites, vous voyez, dans votre travail, la Divinité que vous vénérez à l’œuvre. Dans tout ce que vous voyez, vous voyez la Divinité qui vous montre le spectacle - on peut le présenter comme ça. Dans tout ce que vous entendez, vous découvrez la Divinité qui vous parle de la vérité. Dans tout ce que vous lisez, vous découvrez ce que la Divinité pourrait vous dire.
Alors, dans cet état, tout ce que vous faites par les yeux, par le nez, et par tous les organes, tout cela devient une sorte de manifestation de la Divinité que vous vénérez - automatiquement. Vous n'avez pas à penser: "Maintenant, je dois me concentrer, d’accord, je n’aurai pas ces pensées. Je dois maintenant réfléchir à ce sujet." Cela devient automatiquement ainsi. Si vous lisez un livre, vous trouvez immédiatement dans ce livre ce qui est bon pour Sahaja Yoga. S'il y a un livre qui est anti-Dieu, vous l’écartez simplement...  Mais si vous avez un problème, vous pensez que "cela doit être pour m’enseigner une leçon, cela doit m’apprendre une certaine expérience; c’est le signe  de la Divinité elle-même. "
…Donc, une personne qui n'est pas encore en "samadhi avasta" (en état de samadhi) ou en condition, dira: "Oh mon Dieu, je suis un Sahaja Yogi, j'ai fait tant pour Mère. J’ai fait tout le chemin jusqu’à Pulborough, et malgré cela, voyez, il y a un problème." Mais un autre dira que, "D’accord, je vais essayer (de le résoudre). Je vais en parler à Mère. " En parler (intérieurement) ou peut-être au téléphone, quelque chose. Et cette personne découvrira, à sa grande surprise, que tout été fait, que tout va très bien. Cela n'est possible que si vous êtes une âme Réalisée, sinon c’est impossible.

Donc, cet état qui est éveillé en vous s’appelle- c’est un nouvel état d'esprit, en sanscrit, il a un très beau nom qui est Ritambara Pragnya, c’est une chose très difficile (à atteindre) Ritambara Pragnya. Ritambara signifie le tout, "dhaaraa", un flux, un flux continu, c’est le nom de la Nature, la nature que l’on ressent toute entière comme étant illuminée.
Je vais vous donner un exemple : quand un enfant va naître, la lactation démarre automatiquement chez la mère. La nature elle-même agit pour la naissance de l'enfant.

De même, quand ce Ritambara Pragnya commence à se manifester, que pour Sahaja Yogis (et les âmes Réalisées), personne d'autre, vous êtes étonné de voir comment les choses se mettent tout à coup en place. Ritambara Pragnya arrange tout.
Maintenant, il ne reste plus beaucoup de temps, mais Je vais vous donner un exemple. Je suis allée à Brighton, et Jason m’a dit:
-Mère, faisons un Gourou Puja à Brighton.
-Très bien, ai-Je, faisons-le. Mais vous trouvez l'endroit.
Alors il est allé à l'université et a déclaré:
-Les gens universitaires vont nous aider, mais l’endroit est plutôt petit et-"
-Mais demande-leur.
-Non, l’endroit est réservé au moment du Gourou Puja.
-Alors, que pouvez-vous faire?"
-Que faire Mère? M’a-t-il répondu.
-Essayez ailleurs pour l’instant, téléphonez à quelqu'un d'autre.
 Alors il est allé consulter les pages jaunes, je ne sais pas quoi au juste et a appelé. On lui a dit : " Nous avons un lieu, un endroit magnifique, et venez donc prendre le déjeuner avec nous." - Shri Mataji rit
Il y est simplement allé. Il a fait un très bon déjeuner, les gens étaient très contents. Ils allaient loger tout le monde. C’était des gens très gentils. Il a été subjugué de voir comment tout s'est si bien déroulé.
Ainsi, le Ritambara Pragnya a commencé à travailler en votre faveur. Vous me dites tous : " C'est un miracle ce qui s'est passé, Mère, et nous ne savons pas comment cela s'est passé."
Je vais vous donner un autre exemple - hier, nous avons fait quelque chose avec du ciment et le garçon italien m’a dit que nous allions avoir besoin de deux sacs de ciment. J'ai dit: "Continuez, cela ira. " Même au moment où J’allais partir, ils continuaient toujours à travailler et le ciment n’était, pas encore fini. Même pour du ciment, imaginez !
Donc cette chose particulière, c’est votre propre état, celui où vous vous sentez uni avec la Nature et la Nature se sent unie avec vous. Or, le Divin lui-même s’exprime à travers la Nature, à travers divers événements, à travers divers incidents - l’amour, la protection, l’attention que le Divin donne, il n'y a pas de fin à cela. Cela se produit, et les gens ne savent pas comment ça se passe. Mais c'est cela l'état de Samadhi. »
Shri Mataji Nirmala Devi, séminaire de Lodge Hill, atteindre Ritambara Pragnya, (première partie) Angleterre, 23/07/1983


Cet état de samadhi est une connexion avec la Nature et c’est un lien si fort que nos besoins sont en harmonie avec nos ressources. Est-ce la Nature qui répond à nos besoins ou bien nos besoins qui sont exactement en accord avec ce que la Nature peut nous donner ? Ce n’est pas la question et on ne peut pas vraiment y répondre. La question est : est ce que l’on se sent si en diapason avec nous-même et notre environnement, que chaque événement est pris comme une bonne chose qui nous arrive ? C’est cela l’état de samadhi, dont parle ici Shri Mataji, un état de confiance bien au delà des doutes et des peurs.
Photo: femme à l'enfant, Jeff Raum, 1998, huile
Plus sur: l'art si éclectique de Jeff Raum
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire