mercredi 18 décembre 2013

Il y a tes trois étapes dans la Méditation Sahaja Yoga



« La méditation est un mot très général. Ce n'est pas un mot qui explique les trois étapes qu’il faut suivre pour méditer. Mais en sanscrit, ils ont très clairement parlé de la façon dont il faut avancer dans la méditation.
La première étape est appelée "dhyana" (attention, méditation), la seconde "dharana" (concentration), et la troisième est appelée "samadhi" (contemplation intense). Par chance, Sahaja Yoga est une telle chose que vous recevez le tout en un paquet. Vous avez évité tout le reste, et vous recevez l’étape du samadhi. C'est la beauté de la chose. Heureusement Sahaja Yoga est une, comme une chose que vous obtenez tout en un paquet. Vous avez évité tout le reste, et vous avez la partie "samadhi". C'est la beauté de la chose.
Premièrement le "dhyana". Tout d'abord, lorsque vous avez recherché, vous avez mis votre attention sur l'objet de votre dévotion. C'est ce qu'on appelle "dhyana" (le contrôle de l’attention).Et le "dharana", c’est l’étape par laquelle vous mettez tous vos efforts, où vous concentrez tous vos efforts. Mais tout cela est une dramaturgie pour les personnes qui ne sont pas Réalisées. Pour elles, c'est juste une sorte d'action à faire. Mais pour une âme Réalisée, c'est une réalité (qui est vécue). Ainsi, vous devez faire en premier du "dhyana".
Certains le font sur une forme, d’autres sur le sans forme…Pas de problème - vous n' êtes pas obligés d’aller de la forme au sans forme et ni du sans forme à la forme, tout est là, dans le paquet. Donc vous vous concentrez, ou pensez à une divinité ou un à certain point de "Nirakar" (Dieu Absolu sans forme), pour le sans forme, ou au "Nirakar" lui-même. C'est aussi une projection mentale tant que vous n'êtes pas une âme Réalisée. Mais une fois que vous êtes Réalisé, vous avez juste à penser à "dhyana", sur lequel vous allez vous concentrer, ou peut-on dire, sur lequel vous allez méditer.

Mais une fois que vous commencez  à méditer sur une personne, votre attention commence à se déplacer. C’est également possible après la Réalisation. Bien que tout vous soit offert dans un paquet, certaines personnes n’en ont qu’une partie, une partie, c’est comme ça. Ainsi, lorsque vous méditez, votre attention peut encore se dissiper à chaque instant. Cela peut arriver, cela dépend de l'intensité de votre concentration.
Donc, Il y a des Sahaja Yogis- J'ai vu, quand certains sont à la cuisine, et un autre qui médite, que le méditant va dire : "Oh, je peux sentir que ça brûle." il n'y a  donc pas de "dharana". "Dhaaraa", signifie un flux, un flux continu. Il n'y a donc pas de "dharana". Il y a du  "dhyana" mais pas de "dharana". La deuxième étape est très importante, celle pendant laquelle vous devez mettre continuellement votre attention sur la divinité (pour les Sahaja Yogis cela peut être au Sahasrara).

Ensuite, vous développez un état, qui est appelé "dharana", dans lequel votre attention s'unit à  la Divinité. Mais quand ces deux étapes arrivent à maturité, alors la troisième étape, celle du samadhi, entre en jeu.
Or, si des personnes pensent pouvoir y arriver sans la Réalisation, Je pense qu'elles se trompent lourdement. Mais après la Réalisation également, lorsque le "dharana" est établi, il faut atteindre une position d’où l’on entre en "samadhi". »

Shri Mataji Nirmala Devi, séminaire de Lodge Hill, atteindre Ritambara Pragnya, (première partie)Angleterre, 23/07/ 1983
 

Le terme de "dharana" pourrait s’écrire "dhaaranaa" pour  signifier que l’accent est fort sur les deux "a". Ainsi, one ne confond pas le mot "dhara" धर qui veut dire "soutenant ou supportant", avec celui de "Dhaaraa" धारा qui veut dire "flot continuel".
Photo "première œuvre abstraite" de Bill Downey  plus sur : la délicatesse des peintures de William Downey
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire