vendredi 8 novembre 2013

Traditions




« Vous n'avez rien à faire concernant Sahaja Yoga, vous entrez (en contact avec des Yogis) et vous recevez la Réalisation. En Inde, un monsieur est venu me voir et il m'a raconté une longue histoire au sujet de ses malheurs. Il m'a dit qu'il avait des dettes, qu’il avait tellement de problèmes, que sa femme est comme ceci, ses enfants comme cela, qu’il avait des problèmes, des problèmes politiques, toutes sortes de problèmes. Et puis il a reçu la Réalisation.
Alors il a dit:
-Mère, que m’avez-vous fait?
-Pourquoi?
-J’ai oublié tout ces problème et je ressens plein de joie, j’ai la joie, vous voyez.
-Cela pourrait être une fuite, ai-Je dit
-Non, je peux voir tout ça, mais j’éprouve toujours de la joie.
La fois suivant, il m’a rencontrée et m’a dit : "J'ai résolu tous mes problèmes, parce que comme j'étais dans la joie, et j’ai pu la partager avec d'autres. Les choses se sont beaucoup améliorées."
Voilà comment Sahaja Yoga fonctionne, instantanément, spontanément, sans aucun effort. C'est vrai. Mais nous devons faire face à certaines choses.
 
En fait, nous n’avons pas été tellement préparés à Sahaja Yoga, dans le sens où nous vivons au sein d’une vie pleine de troubles, de confusion, de toutes sortes d’idées étranges. Et il nous manque aussi l’idée du dharma (de la conduite juste). Ce n’est que dans les livres ou dans les églises, peut-être ailleurs, que les gens en parlent, mais ne font qu’en parler. Il n’existe pas réellement. D’ailleurs, il ne nous reste plus de traditions qui sont nécessaires à une personne pour honorer le Divin.

Nous avons perdu la plupart de nos traditions, tout d’abord parce que nous avons découvert qu’il y a beaucoup d’hypocrisie et d’artifice en ce qui concerne la religion. Les personnes qui parlent de religion se conduisent d’une telle manière que vous ne pouvez pas croire que Dieu existe.

Donc, on  a refusé Dieu et renié les traditions. On a dit que tout cela était inutile, que cela n’avait pas de sens, qu’il était préférable d’abandonner toute religion, que c’était du fanatisme et tout à fait absurde. Car selon eux, ils n’en ont tiré aucun résultat. Ils ne pouvaient pas attendre la venue de Sahaja Yoga, qui allait prouver que toutes les religions sont absolument exactes et que les traditions sont absolument nécessaires, si on veut acquérir le maximum de joie et de beauté de la part du Divin.

Il est surprenant de constater le nombre de traditions que nous avons perdues, et nous n’en sommes (même) pas conscients. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Birthday Puja, Chelsham Road, Londres, 21/03/1982
Publié par dictionnaire sahaja yoga

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire