dimanche 17 novembre 2013

Usez de votre dicernement et ne faites pas n'importe quoi





« Avec la Réalisation, ce qui arrive, c’est que l'Esprit ne prend pas note de tous ces stimuli (de la vie moderne) rien de la sorte, il n'est pas gêné par ces choses. Il est juste le témoin de tout le jeu,  comme d’un drame et d’une plaisanterie, et il n’enregistre rien et ne réagit pas à ce que les êtres humains font. Et c'est ainsi que (en étant identifié à l’Esprit) le stress s'arrête, retombe.
J'ai rencontré par contre des gens qui ont fait toutes sortes de choses, leurs mains partaient par ici et les pieds partaient dans ce sens-là,  ils faisaient toutes sortes de contorsions, et J'ai dit: " Pourquoi faites-vous cela ? " Ils ont dit : " Nous sommes allés voir un gourou, et il a dit qu’ainsi le stress partait." Maintenant, si le stress s’en va et si c'est cela l’état du stress- rires - quand allez-vous mettre fin à cela? Ce n'est pas possible, vous devez comprendre !
Vous voyez, ce que Je ressens quand Je parle de ces choses, c’est que les gens me laissent et s'en vont parce qu'ils se mettent en colère. Mais Je suis là pour vous ! Je suis là pour votre bien ! Je veux dire, comprenez, comment le stress pourrait disparaître par ce genre de choses absurdes qui vous arrive ? Vous devenez fous.

Ce n'est pas ainsi que le stress doit disparaître, mais que vous devez dépasser le stress. Et c'est une chose très simple à comprendre : si vous êtes debout dans l'eau, les vagues commencent à venir à vous, vont et viennent, et vous avez peur des vagues. Mais, en supposant que par chance, votre état change, vous vous retrouvez assis dans un bateau, d’une manière ou d'une autre, vous vous êtes élevé jusqu’à cette partie où vous êtes dans un bateau, alors, de là, vous appréciez ces mêmes vagues et rien ne vous dérange. Et voici l’état que l’on doit atteindre. À moins d’atteindre cet état, vos gourous, tout votre argent sont sans valeur, rien de la sorte. Mais cela ne devrait pas vous inquiéter.
Parce que beaucoup de gens ont aussi dans l’idée que, comme ils ont payé pour cela, alors ils feraient mieux d’en passer par là. Je veux dire que si vous avez payé pour du poison, prendrez-vous ce poison ? C'est aussi simple que cela. Parce que vous avez payé pour cela, il vaudrait mieux ne pas subir cela, parce que c'est dangereux. Vous devez voir ce qui arrive aux gens qui vont voir ces gourous, ou ces sectes, ou ces clairvoyants et tout ça. Qu'est-ce qui leur arrive? Sont-ils en train de se transformer? Ont-ils développés un de leurs pouvoirs? Sont-ils devenus paisibles? Ont-ils terminé leur quête? Ils pensent qu'ils l’ont terminée? Si ce n’est pas le cas, alors ça ne sert à rien d'aller dans un endroit comme ça. Mais l'esprit humain- Je ne le comprends pas parfois. Par exemple, ils voient une personne sortant d'un pub, tombant dans le caniveau, et pourtant, ils entrent dans ce même pub. Donc, Je ne comprends pas pourquoi les gens font toutes ces choses. Mais, surtout, nous devons savoir qu’un jour viendra où nous devrons faire face à nous-mêmes, et à ce moment-là, nous nous demanderons : "Pourquoi n'ai-je pas utilisé ma sagesse pour comprendre que ces choses ne sont pas celles que j'avais demandées. Ce que je voulais, c’était l’ultime, la vérité. " »
Shri Mataji Nirmala Devi, premier programme public, Sydney, 15/03/1983

Pour se débarrasser l'état de stress, il faut changer d'état d'esprit, et pour cela, il faut entrer en un autre état de conscience, celui de la conscience sans pensée, qui se trouve au-delà de l'ego et du superego. On arrive à dépasser le stress en se détendant, non pas en engendrant un autre type de fatigue. C'est l'exemple du bateau qui est au-dessus de l'eau et qui offre un point de vue supérieur à celui qu'on a dans l'eau.
Soyez vigilants si vous démarrez quelque chose qui vous propose la paix intérieure et usez de votre bon sens. Surtout, regardez où en sont les autres qui pratiquent.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire