mercredi 20 novembre 2013

Que sont l'Esprit et l'âme après la mort?


« Après la mort, le corps d'un être humain ne perd que son élément terre. Ce qui subsiste du corps reste autour de l’Esprit : cette forme d’existence, c’est l’âme, qui reste dans l'atmosphère pendant au moins treize jours, passe ensuite dans le Subconscient du Virata, le Paraloka. Elle repose dans les différentes strates de ce Paraloka. Les gens bons font de bonnes âmes. Mais à la mort, comme la Kundalini s’évade et que les Déités disparaissent, tous les pouvoirs de la Kundalini se retirent aussi du corps de l'âme. La Kundalini demeure à côté de l'âme et observe ses faits et gestes, mais n'a aucun pouvoir de contrôle sur elle. Les âmes des mauvaises personnes commettent donc toutes sortes de péchés.
On ne peut pas évoluer dans le Subconscient, mais on peut déchoir en commettant des péchés.
Les types d’âmes très faibles qui gravitent autour des êtres humains ou les hantent, sont abandonnés par leur Kundalini qui se recroqueville et disparaît dans la Pranava. De telles entités horribles deviennent indépendantes du processus de l'évolution. Elles sont sataniques et  engendrent le jeu démoniaque du mal sur terre.
Elles sont projetées par Shri Ganesha dans le Subconscient Collectif et plus tard, dans l'enfer. Mais celles qui ne sont pas entièrement détruites s’incarnent encore et encore. Elles seront finalement détruites à la fin de ce cycle de création, lorsque les onze forces de destruction, les Ekadesha Rudras, jailliront du front de Kalki, Jésus-Christ, la dixième et dernière incarnation de l’Adi Vishnou. Les bonnes âmes vivent dans le Paraloka. Elles réduisent de plus en plus leur taille et deviennent très petites pour former le sperme, tandis que l'ovule, avec laquelle elles se combinent, est formé par l'élément terre. Les gens peuvent être globalement divisés en quatre catégories. Il n'y a pas de règle stricte quant à ces catégories, car les âmes peuvent s’élever ou déchoir en fonction de leur mode d’activités, selon ce qu’elles choisissent. Les catégories sont néanmoins :

1) Le gens mauvais : les Rakshasas, les gens très mauvais et dépravés, les gens très égoïstes, les gens très opprimés.
2) Les gens ordinaires : les gens normaux, les gens très bien, les gens qui recherchent (la spiritualité), les personnes innocentes, les personnes éveillées, les personnes religieuses.
3) Les gens supérieurs : les âmes Réalisées, les âmes entièrement Réalisées, les âmes qui ont réalisé Dieu.
4) Les Incarnations.

L'Inconscient ne s’intéresse pas à la première catégorie de personnes. Quand les animaux meurent, il se peut également qu’ils pénètrent un ovule humain, ainsi certaines formes humaines naissent avec une personnalité animale. Si l'environnement humain est plus agréable aux animaux, ils naissent alors sous forme d’êtres humains. Cela peut aider à expliquer pourquoi il y a un problème de surpopulation sur terre en ces temps modernes de Kali Yuga.
 L'Inconscient se préoccupe beaucoup de la deuxième catégorie. Son travail dans ce domaine est très sensible. Il organise la rencontre de l'ovule et des spermatozoïdes de manière à ce que les deux moitiés d'une même personnalité se reforment. Si les gens ont une bonne institution de mariage, cela facilite beaucoup le choix du père et de la mère respectifs. L’institution du mariage devrait être fondée sur la compréhension du fonctionnement de l'Inconscient. De tels mariages offrent un environnement dans lequel la deuxième catégorie de personnes peut s’incarner. Elles s’incarnent généralement avec le même corps et la même âme qu'elles avaient auparavant.
L’Inconscient attache une très grande importance à la troisième catégorie d'âmes. Leurs parents sont choisis avec grand soin. Elles ont le même corps et la même âme que dans leur vie passée, mais elles choisissent le moment de leur naissance et celui de leur mort. La plupart d’entre elles prennent naissance quand une Incarnation vient sur terre.
Enfin les Incarnations choisissent elles-mêmes leurs parents, l’époque et le lieu de leur naissance. Elles naissent avec un coefficient particulier et subtil de proportions de leur corps. Elles choisissent leur vie et leur mort. Elles sont la manifestation des aspects de Dieu et portent en elles-mêmes les Chakras du Virata.
Donc une âme naît et renaît encore. Le sperme, formé par la Puissance de Mahasarasvati, contient l'âme, composée des cinq éléments moins la terre, et l'Esprit. Dans le ventre de la mère, le sperme entre dans l’ovule, formée par la Puissance de Mahakali,  qui est l'élément terre et un embryon est formé. Lorsque l’embryon se fixe à la paroi de l'utérus, la Kundalini entre par l'os de la fontanelle – le Brahmarandra - au sommet du crâne. Le fœtus commence maintenant à croître. En fait, c'est l'entrée de la Kundalini qui fixe l’embryon à la paroi utérine. Dans le langage ordinaire, on peut dire que l'Esprit s’appelle l’âme. L'Esprit, appelé correctement l’Atma, est en fait en dormance et ne manifeste sa lumière qu’une fois que la Réalisation du Soi s'est produite.
Lorsque les âmes Réalisées meurent, leur Kundalini reste à l’intérieur de leur âme, car l'Esprit ne fait plus qu'un avec la Kundalini. Cependant, même dans cette catégorie, il existe trois ou quatre différentes sortes d'âmes qui naissent en fonction de leurs accomplissements et de leur avancement. »

Shri Mataji Nirmala Devi, chapitre 5 sur le subconscient, dernier livre de Shri Mataji, publication septembre 2013
Écrit entre 1975 et 1977
Photo du blog: http://photosazur.wordpress.com/
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire