mardi 19 novembre 2013

Les esprits existent-ils?




 « La question, pour l'homme moderne, est de savoir s’il doit croire ou non à l’existence des esprits (des fantômes). Comme c'est une région vraiment inconnue, et cette zone inconnue, à moins qu’elle ne soit entièrement explorée et découverte, crée toujours l’illusion que c'est quelque chose de divin. Donc, nous devons savoir, même au sujet des esprits - qui ils sont, comment ils agissent et comment ils fonctionnent.
Or beaucoup diront :"Nous ne croyons pas aux esprits." Que vous y croyiez ou non, ils sont là. Le Christ n'était pas un menteur : il a sorti les esprits (d’un homme) et les a mis dans des cochons. C’est lui qui a dit très clairement qu’il fallait  "se tenir à l'écart des esprits."

Les esprits, ce sont les gens. Demain, nous pouvons être des esprits si nous le voulons : quand nous mourons, nous ne mourons pas entièrement. Seul l'élément terre qui nous a créés pour l'apparence, ou qui est le - nous pouvons dire le jala tattwa, (l'élément eau), c’est la forme physique. Seule cette partie meurt, le reste (des éléments) demeure et va dans une zone que nous appelons Pretaloka (le Subconscient Collectif) où il commence à devenir de plus en plus petit, jusqu'à ce qu'il arrive à la taille d'un fœtus, ou, peut-on dire, un très petit fœtus. Il attend là.
Mais certaines personnes, quand elles meurent, sont des âmes insatisfaites. En sanskrit, nous les appelons "atripta" ("Atripta Atma", c’est à dire une âme insatisfaite, insatiable) cela signifie qu’elles ont eu envie de trop de choses dans la vie et qu'elles n’ont pas pu réaliser leurs buts et elles sont mortes… 

Par les vibrations de l'amour, de cet amour divin dont Je vous ai parlé hier, vous pouvez enchaîner ces esprits et par ces chaînes, vous pouvez faire passer cet esprit enchaîné dans le Pretaloka et ils disparaissent. Mais certains d'entre eux sont contrôlés par certains de ces ambitieux et soi-disant gourous. Or, ces soi-disant gourous que vous connaissez, qui s’appellent ainsi, que font-ils? Ils vont, voyez-vous, s'ils découvrent que quelque mauvais génie meurent quelque part, ils savent que ce sont de mauvais génies, alors ils… essaient de recueillir une partie de leur corps et ils la gardent avec eux.

Or, l'esprit (dans le langage populaire, on parle dans ce cas précis d’âme) reste autour du corps jusqu'à treize jours et il commence à regarder ce que fait son corps. Donc, quand l'esprit, voyez-vous, constate qu’une partie de son corps,  qui devra de nouveau plus tard  reformer son corps, est manquante à cause de ces gens qui vont faire quelque chose avec, cet  esprit apparaît devant eux et ils savent comment lui parler. C'est facile de leur parler…
Donc, cet esprit-là, vous le savez, est capturé par ces gens et ils commencent à utiliser ces esprits supra-conscients (du côté droit). Ces esprits étant ceux de personnes malhonnêtes et très intelligentes, commencent à agir entre les mains des faux gourous, qui donnent un nom à ces esprits...Quand vous allez voir ces gourous puis quand vous les questionnez, ils vous disent: "nous allons vous donner un mantra." Or, vous croyez que donner des mantras, c’est une chose vraiment importante...Après tout, un mantra peut être donné -Shri Mataji parle en marathi. Pourquoi avez-vous besoin d'un gourou pour vous dire cela? Utilisez votre cervelle.
Alors, les gens disent continuellement "Ram" (un prénom, par exemple) et … ainsi, ce Ram pénètre dans la psyché de cette personne. Généralement, il passe par le chakra de l’Agnya, dont Je vous ai parlé hier quand Je vous ai décrit la Kundalini et les endroits (par où la Kundalini passe). Donc, il entre dans la psyché par le chakra de l’Agnya. Quand il entre dans la psyché par le côté droit, vous voyez, par le côté de l'ego, il entre et il commence à rendre la personne très égoïste. L’homme battra sa femme, battra ses enfants, il sera furieux et essayera de parader.
Parfois, un tel homme peut obtenir une promotion et devenir très dynamique, il le deviendra. Les gens vont dire: "Oh , qu'est-ce qui lui est arrivé ?" Et, d’une certaine façon, son attention qui était posée sur d’autres choses, sera détournée sur un type de travail très ambitieux. Maintenant il devient très ambitieux, mais il n'a pas de dharma en lui, pas d'amour en lui, aucune compassion en lui, et il devient un homme qui a soi-disant réussi pour une courte période. Mais ensuite – J’en ai rencontré beaucoup comme cela à Delhi aussi, de ceux qui ont été initiés comme ça en payant beaucoup d'argent à ces "swamis" et "sadhus" - ... et ils ont tous démissionné de leur emploi et sont maintenant des gens sans but. Ceci leur est arrivé en l’espace de cinq, six ans. Des jeunes, de très jeunes gens. »
Shri Mataji Nirmala Devi, discours sur les esprits morts, Bombay, Inde, 22/12/1976

Les esprits, les faux gourous nous manipulent aux moyens de pensées, d’idées. Pour se protéger des mauvaises influences, le mieux est de pardonner aux autres et à soi-même et d’être humble face aux événements. Ainsi notre chakra de l’Agnya reste pur et léger et ces mauvaises idées ne peuvent pas nous influencer.
Shri Mataji a regretté ensuite de nous avoir parlé de ce sujet car trop de gens en ont eu peur : or, en tant que Yogi, on est protégé naturellement de ce genre de phénomène. Il n’est donc pas besoin d’approfondir la question en général, sauf dans des cas particuliers. Les Africains et les Asiatiques connaissent très bien ce sujet qui est un peu étranger à notre culture occidentale moderne, ce qui, pour une fois, est un bienfait.
Photo du blog: http://photosazur.wordpress.com/
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire