vendredi 18 octobre 2013

La vraie nature de Jeanne d'Arc

« Donc, Je vous souhaite à tous un très joyeux Diwali, et une nouvelle année très prospère. Toute la soirée a été si pleine de joie, de paix que Je ne sais pas comment en parler. Toute l’aventure a été si magnifiquement élaborée par les Français. En particulier, les personnes originaires d'Afrique du Sud, du Bénin, de Côte-d'Ivoire, du Kenya, et aussi beaucoup d’autres qui sont venues de différents pays, ont montré leur talent, leur joie, leur bonheur. ...
Il y a longtemps que Je leur ai dit (aux Français) que Jeanne d' Arc était une personne particulièrement bénie par le Divin et qu’elle devait être vénérée comme une Déesse ou une Divinité, qui s’est occupée de la France et de son indépendance. Mais alors, chaque année Je le leur répète, mais ils n’ont rien fait à son sujet. J'ai donc été très heureuse de voir Jeanne d' Arc représentée ici (par cette pièce de théâtre).

En fait, dans ma propre vie, J'ai vu - au très jeune âge de quatorze ans et à dix-huit ans- Je me suis battue pour l'indépendance de notre pays (l’Inde). Et mon professeur, le principal du collège, m'a dit plus tard : "Je savais que vous étiez la Shakti, car sinon, comment auriez-vous pu, tout seule, combattre ces gens?" (les Britanniques).

Ainsi, toute cette agressivité est maintenant parfaitement manifeste, et les gens peuvent voir comment ils ont été agressés. Alors, les Français ont agressé ces gens, ces pays (africains). En raison de leur agression aussi, en un sens, ils ont pu venir à Sahaja Yoga, parce que les Français se sont intéressés à ces personnes, et maintenant, certains d'entre eux, qui sont musulmans et de différentes religions, se sont mis à (la pratique de) Sahaja Yoga. C'est vraiment très remarquable que cela se produise. Ils ont beaucoup (de sens) du rythme, le rythme est en eux.
Dieu a donné quelque chose à chacun. Maintenant, si certaines personnes ont reçu une peau claire, Je ne pense pas que Dieu fasse grand cas à ce sujet. Mais si les gens ont une peau foncée, voir leur rythme, leur sens du rythme, et la façon dont ils dansaient non seulement en rythme, mais avec quelle vitesse ils dansaient.
Je dois tous vous féliciter d'avoir créé une si belle pièce de théâtre sur Jeanne d' Arc, et tous les acteurs, en particulier la dame qui a interprété Jeanne d' Arc a joué remarquablement bien. Je dois vraiment dire que Je ne m'attendais pas à ce que les Sahaja Yogis produisent une si belle pièce sur Jeanne d' Arc. Elle a été pratiquement oubliée, car pour finir, elle a été brûlée. Tant de gens m'ont demandé: "Si elle était celle qui était bénie et que la Déesse estimait, alors pourquoi a-t-elle été brûlée ? Pourquoi a-t-elle été détruite?" Donc chacun d'entre eux (chaque saint, Divinité) a dû affronter la négativité, et même s'ils sont morts, cela ne fait rien, ils sont éternels. Donc ce n'est pas une chose si triste de penser que tous les gens qui sont saints doivent souffrir. Ils peuvent souffrir car ils peuvent se permettre de subir, ils ont le pouvoir de souffrir. C'est pourquoi chaque personne qui est sainte en soi, est (une chose) très gratifiante pour le monde entier.
Vous êtes tous devenus des Sahaja Yogis maintenant, que vous soyez d'Afrique du Sud ou de France ou de l'Angleterre ou de n'importe où. Donc, il ne devrait y avoir aucune idée de domination ou de prise en charge d'autrui. Une fois que vous comprenez que vous êtes tous frères et sœurs, et que vous êtes sous un seul drapeau, celui de Sahaja Yoga, vous ne devriez pas avoir l’idée de devenir individualiste ou d'essayer de montrer que vous êtes mieux que les autres. A mes yeux, selon ma propre vision, vous êtes tous les mêmes, que vous soyez bien éduqués ou pas, que vous soyez noir ou blanc ou quelle que soit la couleur, à mes yeux, vous êtes tous pareils.
Regardez la Terre Mère, comme vous l'avez vu, quiconque veut regarder la Terre Mère, peut apprendre qu'elle ne fait pas de distinction. Elle s'occupe de tout le monde avec le même amour et la même affection. Donc Je pense que s'il vous reste à l’esprit un tant soit peu de ces zones de domination et de cette nature dominatrice que vous possédiez, s'il vous plaît, essayez de vous en débarrasser et veillez à devenir une personne humble. Sans humilité, vous ne pouvez pas atteindre de hauteurs divines, il est très important d'être humble. Et au bon moment, vous serez surpris de voir que toute cette humilité est payée en retour. »
Shri Mataji Nirmala Devi, samedi soir avant le Diwali, Novi Ligure, Italie, 24/10/1998

« J'ai eu la chance de faire visiter Rouen à Shri Mataji, les jours autour du puja du Sahasrara en 1984. Evidemment j'ai conduit Shri Mataji sur la place du Vieux Marché, où s’était trouvé le bûcher de Jeanne d'Arc. Shri Mataji m'a alors dit, sur cette même place, que Jeanne était - je cite les mots exacts- une Incarnation du principe de Shri Ganesha, ce qui était donc la source du pouvoir de sa virginité. »
Michel
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire