vendredi 4 octobre 2013

La religion de Paul


« Je m’incline devant tous les chercheurs de la vérité. Tout d'abord, nous devons savoir que la vérité est ce qu'elle est. Nous ne pouvons pas y réfléchir, nous ne pouvons pas la conceptualiser. Malheureusement, à ce niveau humain, nous ne pouvons pas la ressentir, nous ne pouvons pas la connaître. Il nous faut être l'Esprit pour connaître la vérité. Tout ce que Je vais vous dire aujourd'hui vous ne devez pas y croire les yeux fermés. Mais en tant que scientifiques, gardez l’esprit ouvert et considérez cela comme une hypothèse. Au cas où elle serait prouvée, alors, comme les gens honnêtes que vous êtes, vous devez l’accepter, parce que c’est pour votre bien, c’est pour le bien de votre pays et pour le bien du monde entier. Tous les problèmes du monde viennent des êtres humains et tous les problèmes des êtres humains viennent des centres subtils qui sont en eux. Quand ces centres se bloquent, vous développez des problèmes physiques, mentaux, émotionnels ainsi que spirituels. 

Mais vous tous, croyez-moi, êtes nés avec une foi innée en la divinité. Cette foi innée, en vous, était bien là, mais elle a été plus tard mise en doute et cela vous a déconcertés. Ce défi aurait pu provenir de diverses sources. L'une d'elle, étonnamment, vient de la religion. Beaucoup de gens qui sont venus à Sahaja Yoga m’ont dit qu'ils étaient très déçus de leurs religions parce que ces religions sont axées sur l'argent ou sur le pouvoir, elles ne sont pas tournées vers l'Esprit. 
Le deuxième défi vient de la science. La science est quelque chose qui n’est ni définitif, ni une solution de la totalité, elle ne parle pas de votre ascension, elle ne parle pas d’une vie plus élevée. Donc, si de la religion, vous vous tournez vers la science et dites que : "nous ne croyons pas en Dieu, nous croyons en la science" cela ne va pas vous mener à la réalité, car la science se déplace également dans une direction linéaire. Et après un certain temps, elle ne peut plus se maintenir, car il n’y a pas de réalité en elle, et elle fait marche arrière, elle recule et revient sur vous comme un boomerang. Surtout en Occident, dans les temps modernes, elle a produit beaucoup d'intellectuels comme Freud. Depuis 22 ans, Je dis que c’est une supercherie et qu’il ne faut pas croire en ses théories, elles n’ont aucune base scientifique. 

Or, il y a un très bon livre écrit par un médecin expert, très connu, qui dit la même chose. Et il a clairement montré comment Freud a ruiné la culture et la pensée des Américains, du monde entier Je pense. Donc, quand les gens qui ont suivi, disons, une religion comme la religion catholique, ont vécu avec des d'idées étranges comme le péché originel, ils en sont arrivés à ne plus du tout le supporter, car ce n’est vraiment pas naturel, et ils se sont très rapidement entichés de choses comme (les théories de) Freud. 
William Blake, un grand poète anglais, a déclaré que cette idée du péché originel a été inventée par un démon. Selon cette idée, tout le monde et chaque incarnation comme Shri Krishna, Shri Rama, le Prophète Mohammed, Nanak Sahib, Lao Tse, tout le monde est un pécheur. C’est une chose vraiment absurde qui a été mise en avant, et comme c'était une religion très dominante, c’était la religion officielle qui (faisait office) de loi, les gens devaient l’accepter. Ces gens qui ne croyaient pas en elle, étaient ébouillantés, étaient brûlés dans leurs huttes.
Combien de personnes ont tué au nom de la religion? Pas seulement les catholiques, tous types ont été tués au nom de Dieu. Et à notre époque, ils sont tous occupés à recueillir de l'argent d'une façon ou d'une autre.
Ils folâtrent avec les politiciens ou avec les rois, et non avec les saints. Le péché originel est une idée ridicule qui les a amené à discuter de l'Immaculée Conception de Marie pendant des générations. Ils voulaient en savoir plus sur sa virginité et sur la virginité de tous ses ancêtres. Cela montre qu'ils n'avaient aucune idée de Dieu. Il est Dieu Tout-Puissant. Il peut faire n’importe quoi, rien ne lui est impossible. C'est une chose absurde de s'asseoir et de discuter de Dieu quand vous n'avez aucune connexion avec la réalité. C'est ainsi qu'ils se préparent à l'enfer. Il est facile de parler comme ça, mais vous devez vous rappeler que c'est un Dieu courroucé.

Alors que le Prophète Mohammed a tant parlé de Marie, ils n'en ont même pas parlé dans la Bible, ils l’ont juste appelée "femme". Même l'idée de Madone est venue de la religion païenne, ce nom n'est pas mentionné dans la Bible.
Khalil Gibran a dit, "Je ne sais pas ce que ce Paul fait dans la Bible, qu’y fait-il ?" Il a écrit un chapitre complet sur ​​ce Paul.
J'ai été moi-même surprise- Je suis moi-même née dans une famille chrétienne- de voir que ce monsieur M. Paul dans la Bible était si important. Lui n'a pas été le disciple du Christ. Il a tué un très grand disciple du Christ, Stéphane, et Paul était épileptique…. et il était très intelligent car ce qu'il a fait, très judicieusement, c’est de sélectionner le pire disciple du Christ. Jésus-Christ a dit à Pierre que Satan viendra s’occuper de lui…
M. Paul pensait que c'était une bonne plate-forme pour arriver à gérer tout le monde et mettre tout le blâme sur les Juifs et il a mis la main sur ce faible disciple du Christ, Pierre, et a complètement changé l'essence de la vie du Christ. Et servilement, les yeux fermés, nous ne comprenons pas que la vie du Christ était dédiée à notre salut, non pas pour tuer des gens, non pas pour détruire, mais le Christ est venu sur terre pour leur donner le salut. Mais on ne parle pas de salut, il n’y a pas de mots pour parler de l'évolution.
Cette situation n'existe pas seulement dans le christianisme, mais dans chaque religion. On doit se rappeler très clairement que c’est une époque spéciale. Les temps modernes sont appelés Kali Yuga en sanskrit et seront suivis de Satya Yuga, c'est-à-dire l'âge de la Vérité. Mais entre ces deux époques, il y a ce qu’on appelle le Krita Yuga. C'est un moment privilégié. Dans ce Yuga (cette ère), le pouvoir Omniprésent de Dieu agit et il est dit que tout le monde aura son "karma phal", ce qui signifie que chacun paiera pour le bien ou le mal qu'il a fait. Paul l'a décrit comme la polarité. Si vous faites quelque chose de mal à quelqu'un, cela aura une réaction sur ​​vous et à cette époque, il est bon de travailler (sur soi) car c'est l’époque du Jugement Dernier. Tous ces gens faux, ces faux gourous sont là pour vous amener à discerner le vrai du faux. La duplicité sera exposée, mais ceux qui s'identifieront toujours avec le mensonge seront punis. La seule solution pour s'en sortir, c’est d’évoluer, de dépasser cela.
Pour ceux qui veulent évoluer, cette puissance divine est l'océan de compassion et d'amour. Pas avec les gens qui s’identifient à la duplicité comme le fondamentalisme : c'est ainsi que vous séparez les gens les uns des autres. C'est ainsi que vous vous battez les uns avec les autres au nom de Dieu. Il est temps pour nous tous de nous éveiller et de faire notre introspection. Nous avons déjà perdu beaucoup de temps à des choses absurdes. Quand allons-nous comprendre ce qu’est la réalité? Au nom de la connaissance de soi, tant de bêtises ont été faites, même par des intellectuels, c'est comme si une sorte d'esclavage qui nous lave le cerveau tout le temps. »
Shri Mataji Nirmala Devi, programme public, Paris, France, 24/07/1992


Image : William Blake, Satan, le péché et la mort, illustration de John Milton’s Paradise Lost. 1808
Pour Blake, le fait que l'homme mange du fruit de l'Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal consiste à prendre la place de Dieu pour juger du bien et du mal. Les problèmes de la condition humaine ne découlent donc pas du péché originel. Les réponses à ces problèmes ne résident dans la compréhension de ce qu’est la véritable condition humaine et par l’éveil des pouvoirs créateurs et divins chez l’homme.
Dieu existe en l’homme sous quatre aspects : l’Imagination (Urthona), le Corps (Tharmas), la Raison (Urizen) et l’Émotion (Luvah). Chacun de ces aspects est associé à quatre créatures qui sont mentionnées dans Ezéchiel et dans l'Apocalypse, et aussi associé aux quatre Evangiles. La Fraternité entre les Hommes fait partie aussi de la solution aux problèmes du monde. Elle est devenue possible suite à la révélation de Jésus sur le pardon mutuel des péchés.
Khalil Gibran, dans Jésus le Fils de l'homme:
"Ce Paul est en effet un homme étrange. Son âme n'est pas celle d'un homme libre… Il ne parle pas de Jésus ni ne répète ses paroles. Il frapperait de son marteau sur l'enclume au nom de Celui qu'il ne connaît pas...Mais c’est un homme aux pouvoirs cachés et sa présence est affirmée par ceux qui se réunissent autour de lui. Il les convainc parfois de ce dont il n’est lui-même pas convaincu."
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire